• Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :21 min de lecture

Le podcast érotique continue fièrement sa mission de diffuseur de chaleur auditive avec la lecture du prix de la nouvelle érotique 2022. Pour cette saison 7 du PNE, le jury hyper select n’a pas réussi à départager deux auteurs, c’est donc une septième édition qui consacre ANA SERVO et LÉON DE GRIFFES. Comme chaque année depuis 2017 (Lauréat Pascal Hella) « les lectures érotiques de Charlie » se font le relais audio de celui qui est, pour moi, le plus prestigieux et méritant des prix de littérature érotique.

On reviendra sur les deux lauréats du prix de la nouvelle érotique 2022 et sur l’ouverture à candidature pour le PNE 2023 mais pour l’instant, place au podcast, place à la lecture et aux émotions fortes, car c’est un PNE 2022 mucho caliente que notre jury adoré nous a offert.

Pour les amoureux des livres et des mots beaux et chauds, vous pouvez déjà trouver ces deux nouvelles au format numérique sur le site des avocats du diable, en attendant leur sortie au format papier accompagnées des autres textes retenus.

Prix de la nouvelle érotique 2022 en podcast. Ana Servo & Léon de Griffes

Pour rappel, le PNE est un prix littéraire récompensant les gagnants d’un concours de littérature érotique à l’esprit marathonien. Les règles sont simples : avoir + de 18 ans, avoir déjà publié, que ce soit sur papier, blog ou autres, et surtout écrire sa nouvelle érotique, d’au moins 20 000 signes, entre le samedi 23h59 minutes et le dimanche 08h00 ! En gros vous n’avez que 8 heures pour écrire une nouvelle purement érotique.

Si vous envoyez votre document numérique, votre pigeon voyageur ou votre coursier en livrée (pour les plus fortunés) à 08h01 le dimanche matin ben paf ! refusé ! 07h53 oui, 08h01 NEIN ! Et ouais, le jury est intraitable là dessus.

Comme si ça ne suffisait pas, les participants ont aussi une double contrainte, celle du thème général et celle du mot final. Pour le prix de la nouvelle érotique 2022, le thème retenu était « avis de pas sage » et le mot final : bâton.

Vous allez voir en écoutant le podcast du PNE 2022 que sur une même contrainte et dans un même cadre donné, les deux lauréats ANA SERVO et LEON DE GRIFFES arrivent à des ambiances et des émotions presque diamétralement opposées.

J’en profite du coup pour vous faire remarquer un de mes thèmes fétiches : la liberté individuelle n’est pas dans l’absence de contrainte mais plus dans notre volonté et notre faculté à nous adapter aux contraintes subies… Je vous laisse réfléchir là dessus pendant le podcast. Bonne écoute.

Ana Servo & Léon de Griffes, deux lauréats, deux univers

Je ne connais pas du tout l’écriture et les livres de Ana Servo mais j’ai hâte d’en lire plus parce que j’ai vraiment beaucoup apprécié sa (trop) courte nouvelle PENDANT QUE LES CHAMPS BRULENT. De ce que j’ai pu glaner comme informations, ANA SERVO est tout sauf une débutante.

Marseillaise touche à tout et créatrice brute et azimutée, elle a publié dans le fanzine Ventoline (ça je connais), travaillé avec la compagnie théâtrale La Fêlure, participé à la rédaction d’À l’arrache, un ouvrage consacré à la scène do-it-yourself lyonnaise. Elle est aussi musicienne (La Chasse) et maintenant autrice (z)érotique ! – Merci ACTUALITTE pour les infos.

Comme elle est marseillaise, peut-être aurez vous une interview exclusive un de ces quatre, faudra voir si elle accepte ça … à suivre donc.

Léon de Griffes, lui par contre je le connais, je vous ai déjà fait un podcast extrait de son livre DIVINES VIBRATIONS et je dois dire que je suis super heureuse de constater une si belle évolution.

L’écriture de Léon de Griffes a gagné en densité, en style, en précision. Il a déjà publié 5 romans érotiques et on trouve dans sa nouvelle MESSAGERIE NOCTURNE un côté polar que j’aime bien. Son écriture est devenue plus tendue, plus haletante avec un léger sentiment d’urgence que j’aime bien. J’ai hâte de lire son prochain livre du coup.

Un prix qui consacre plus que deux auteurs érotiques

Alors bien sûr les deux sbires sont méritants et leurs deux nouvelles sont excellentes mais avec ça il ne faut pas oublier la dizaine d’autres auteurs et textes qui ont été retenus. On trouve souvent dans l’édition complète du prix de la nouvelle érotique de vrais petits bijoux d’érotisme et ce n’est pas LEON DE GRIFFES qui dira le contraire puisqu’il participe au PNE chaque année et, de mémoire, se retrouve dans cette édition papier chaque année aussi.

Du coup j’ai hâte de lire les autres textes qui figureront sur l’édition papier du prix de la nouvelle érotique 2022. Et oui, il y a une édition papier ! Chaque année, grâce à un partenariat généreux avec la maison d’édition AU DIABLE VAUVERT (rien de moins), le PNE sort au format papier en plus du format numérique. Normalement vous aurez tout ça mi-novembre sur le site des AVOCATS DU DIABLE.

Les juges, cruels despotes, qui consacrent le PNE

Qui dit prix dit sanction, dit jurés, dit injustice, vexation, humiliation et sournois arrangements… Heu non, là pour le coup je crois pas, en même temps j’y suis pas. Mais au vu des membres du comité de sélection, j’opterais plutôt pour une sainte émulation à la recherche du beau et chaud texte.

Pour le komintern de l’érotisme de 2022, on trouve à la présidence Jean-Pierre Chambon et en apôtre du foutre littéraire : Nicolas Rey, Julia Palombe, Marion Mazauric, Pierre Jaccaud, Jacques-Olivier Liby, Christophe Siébert et la lauréate 2021 Perle Vallens

Vous voyez, du beau monde ! PERLE VALLENS j’ai eu le plaisir de vous la faire écouter lors du podcast consacré au PNE 2021 – « toucher à la hache ». Christophe Siébert, bon ben c’est cricri d’amour quoi. C’est, avis perso, un des meilleurs directeurs de collection que je connaisse. Il a été biberonné par Esparbec en personne, il est fou d’écriture et d’ailleurs fou tout court. J’ai d’ailleurs encore en mémoire ma première non rencontre avec lui à L’EMBOBINEUSE (lieu hautement culturellement improbable de Marseille). En gros, comme on dit, « tu touches à lui, tu touches à moi »

Jacques Olivier-Liby, respect, c’est le créateur du prix de la nouvelle érotique et, summum du non wokisme non politiquement correct non veganwayoflife, un des fondateurs du prix Hemingway sur la tauromachie. En plus il est fou des cours de cassation et autres faits divers crapouilleux, en somme un autre fou.

Julia Palombe je la connais sous son habit de lumière de musicienne, show-girl, rock star, punkette de l’érotisme scénique. Une femelle qui a plus de cojones que beaucoup de mecs qui ont, comme diraient les VRP, des couilles au cul et pas de couilles sous la bite. Si vous avez que de la bouche, Julia elle a de la gueule et du chien ! En gros, comme on dit chez moi, c’est une jobarde, une de plus dans ce jury.

Dans cette bande, de loin, Pierre Jaccaud fait figure d’enfant sage, de modérateur, ce peintre, scénariste et directeur de la collection BLACHERE dans le Luberon ne semble pas avoir le « n’importe quoi » chevillé au corps de ses comparses mais bon, ça reste un peintre, et de mémoire ceux que j’ai connus étaient pas vraiment les derniers à faire du bizarre. En plus il a bossé dans le théâtre et habite Saignon… tout est dit.

L’autre fille de ce tribunal du mauvais genre c’est Marion Mazauric, alors je ne la connais pas mais comme c’est la directrice des éditions AU DIABLE VAUVERT, je me doute qu’elle doit avoir un sacré tempérament. Déjà se frapper (et pas LE frapper) Siébert, c’est pas mal, mais en plus tenir tête et tenir bon depuis plus de 20 ans dans le monde de l’édition française, ben « chapeau bas meuf ! » – et en plus elle a débuté chez Acte Sud grande époque et pour y avoir posé mes fesses gamine, je vous jure qu’il fallait avoir envie (les fuites d’eau tout ça).

Et pour clôturer ce festival de « pas normaux », de bambochards cabossés, nous avons Môôôônsieur le président ! Nicolas Rey n’est, normalement, plus à présenter. Ecrivain, artiste sulfureux s’il en est, il a connu bien des excès et en a fait une force pour poser en mot le rien, le trop, le plein, et l’absence du vide…

Putain c’est beau comme du Beigbeder ce que je viens d’écrire. Bon ça a aussi autant de fond, puisqu’en vérité, à part 13 minutes et les textes sur Clara Morgane, je n’ai jamais rien lu de Nicolas Rey.

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Le prix de la nouvelle érotique 2022 en liens et en bisous

Voilà, la littérature érotique se porte bien ! Je sais pas du côté des chiffres et de l’édition mais à la lecture je trouve qu’elle s’améliore, se peaufine, se raffine sans devenir lisse. En tout cas elle a ses plumes, ses claviers, ses scribouillards de talent et bordel que ça fait du bien !

J’ai l’impression qu’elle fait de moins en moins peur, qu’on la cache de moins en moins. Même si j’ai pu constater lors des 3 conférences autour de l’histoire de la littérature érotique qu’elle posait encore des questions et des incompréhensions, petit à petit avec des gens comme LES AVOCATS DU DIABLE ou votre humble serviteuse, nous arrivons à faire rentrer dans nos petits crânes de piaf que non ce n’est pas saaaaaale et qu’on a le droit de lire un livre la main dans la culotte, que ce soit la sienne ou celle du voisin.e !

Pour conclure et en attendant de lire les autres auteurs retenus pour l’édition complète du PRIX DE LA NOUVELLE EROTIQUE 2022, je vous laisse avec les liens pour vous inscrire pour la session du PNE 2023. Il n’y a que 300 places, ça débute dans moins d’un mois et il y a 2000€ à gagner et une résidence d’écriture de 3 semaines au coeurr de la Camargue (en plus de la joie immense que je vous lise).

Et bien sûr, si vous aimez les Lectures Erotiques de Charlie, si vous voulez me soutenir, me remercier, m’encourager, n’oubliez pas que le meilleur moyen de le faire, c’est de laisser une obole sur Patreon ! Des bisous les ptits choux, et n’oubliez pas de vous inscrire !

prix-de-la-nouvelle-erotique-PNE

Prix de la nouvelle érotique, Les inscriptions sont ouvertes !

PNE 2023 nous voilà ! Les inscriptions pour le participer au prix de la nouvelle érotique 2023 sont ouvertes. LE PNE 2023 AURA LIEU DANS LA NUIT DU SAMEDI 12 NOVEMBRE AU DIMANCHE 13


Auteur, éditeur, lecteur, insérez ce podcast érotique sur votre site !

Pour ajouter cet épisode sur votre site, c’est simple et gratuit, il suffit de copier le code en dessous et de le coller dans un article, un widget ou tout emplacement prévu à cet effet. C’est aussi comme ça qu’on peut promouvoir l’érotisme (et mon travail).

<script src="https://podcloud.fr/player-embed/helper.js"></script>
<iframe width="100%" height="320" src="https://podcloud.fr/podcast/lec-lectures-erotiques-charlie/episode/into-vinceres-de-jessika-lombar-erotisme-et-masculinite/player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; fullscreen"></iframe>

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Rechercher sur ce site