Divines vibrations, nouvelles érotiques de Léon de Griffes

Cette semaine, on va vibrer avec Léon de Griffes et son recueil de nouvelles érotiques Divines Vibrations. Un livre érotique qu’il a auto publié en 2018, Divines vibrations est composé de 7 textes hautement sensuels. Certaines de ces nouvelles ont été écrites pour B-Sensory, qui a depuis fermé, d’autres sont publiées sur amazon. Divines vibrations rassemble tout ces textes plus des exclusivités !

Faisons fît des bavardages et des entreprises qui disparaissent pour nous laisser vibrer de plaisirs aux rythmes des nouvelles érotiques de Léon de Griffes.

7 nouvelles érotiques pour attendre l’été

Déjà, ce livre se lit facilement, avec plaisir ! Certaines nouvelles m’ont plus embarquée que d’autres, mais dans l’ensemble, il y a de la fraîcheur et un érotisme bien présent tout le long.

Quand Léon de Griffes m’a envoyé le livre, il m’a souhaité que ces nouvelles réchauffent mon hiver… Alors en attendant la chaleur de l’été et ses débordements de sens, laissons nous titiller par les mots de l’auteur…

lecture-erotique-fun-radio

Les nouvelles vibrantes de Léon de Griffes

Les deux premières nouvelles ont été écrites pour B-Sensory. Le principe, c’était qu’elles soient associées à un sextoy connecté, qui vibrait en même temps qu’on lisait. Du coup Léon de Griffes s’est vraiment servi de l’objet sextoy dans ses nouvelles, en le mettant au coeur de ses histoires.

Les deux nouvelles B-sensory

Dans la première nouvelle, une jeune femme découvre que le mystérieux sextoy qu’elle vient d’acquérir réagit aux livres érotiques… et elle va sérieusement en profiter pour se faire faire la lecture !

Dans la seconde nouvelle, c’est dans le cabinet de son beau kiné que Mélanie va découvrir les joies d’un oeuf vibrant high tech ! Et profiter aussi des charmes de son kiné !

Deux nouvelles mignonnes, assez candides mais qui font leur petit effet.

Confidences entre copines

La troisième nouvelle est la plus longue du recueil. Trois copines complètement différentes les unes des autres se retrouvent une fois par mois pour une soirée pyjama. Confidences et découvertes sexuelles et sensuelles sont au programme.

Au départ, j’étais un peu sceptique. Je trouvais les dialogues un peu maladroits, j’étais pas vraiment embarquée. Mais au final, c’est peut-être la nouvelle qui m’a le plus emmenée et excitée. La fin est surprenante, et finalement, c’est la nouvelle qui m’a le plus marquée.

Excursion dans le BDSM

Avec la nouvelle Rapport(s) de stage, Léon de Griffes s’est essayé au BDSM. Je crois, si j’ai bien compris, que c’est la 1ère fois qu’il s’essaye à ce genre.

Je n’ai pas du tout été surprise par l’histoire, je dois avouer. Ca pourrait être le scénario d’un film Dorcel. C’est du BDSM assez convenu, une jeune fille qui veut à tout prix valider son stage, un bel homme, plus âgé, qui en profite pour la soumettre à ses caprices.

Le BDSM peut être tellement plus riche, en tout cas de ce que j’en ai lu, et il peut permettre d’explorer bien plus avant les limites de l’humain dans ses désirs de soumission et de domination. Mais bon, c’est un premier essai, il faut bien se jeter à l’eau !

J’ai largement préféré la nouvelle d’après, Jeu de piste en robe noire. Alors on n’est pas dans les codes du BDSM mais j’ai trouvé cette femme qui découvre son désir très touchante. Une revisite du Zèbre, d’Alexandre Jardin, plutôt bien menée je trouve.

Nouvelles érotiques et fantastiques

Les 2 dernières nouvelles mêlent érotisme et fantastique ou onirisme. Le message qu’l y a dans Révélations Oniriques est joli je trouve. Léon de Griffes parle d’acceptation de soi. Il n’y a que le regard que nous portons sur nous et nos vies qui peuvent nous transformer.

Quant à la dernière nouvelle, elle est amusante. Cupidon s’amuse avec des humains et nous on découvre ce que ça fait d’être une femme dans le corps d’un homme, et vice versa.

Divines vibrations un recueil érotiques léger & rafraîchissant

Voilà le ton de ce recueil de nouvelles érotiques : léger et rafraîchissant. L’écriture est simple, direct. Les personnages sont attachants. En somme, un livre agréable à lire pour s’offrir une petite pause érotique.

L’érotisme est présent tout le long. Léon de Griffes écrit avec une certaine candeur, une simplicité touchante, et nous offre un break, une histoire à se susurrer pour une petite suspension coquine dans le temps.

Pour vous offrir ce livre, suivez les liens !

Et retrouvez tout l’actualité de l’auteur, ses réseaux sociaux et ses parutions sur son site.

Bonne écoute les loulous, et à très vite pour de nouvelles aventures érotiques.

Laisser un commentaire