• Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :27 min de lecture

On revient à un grand classique avec le vibromasseur ZEPPELINA de la marque anglaise ROCKS OFF, disponible chez Rue des plaisirs. Après les deux derniers sextoys WOMANIZER, on revient sur du sextoy moyen de gamme (80€) avec un look très marqué steampunk. C’est un vibromasseur, donc c’est pour le plaisir vaginal et un peu clitoridien. SI vous avez un peu peur des sextoys ou que vous voulez cultiver le look steampunk jusque dans la gaudriole, ce jouet est idéal.

ministere-de-la-bagatelle

Alors on est pas sur un test sextoy qui va révolutionner vos minettes mais sur un grand classique qui a su s’améliorer sans se révolutionner. ROCKS-OFF a assuré le service plaisir mais a surtout mis l’accent sur le côté look et fashion de son vibro.

La correction orthographique indispensable arrive au plus vite. Veuillez prendre note de toutes les conneries qu’on écrit sans se relire après, faute de temps et d’argent – et oui, car le temps c’est de l’argent et je ne suis pas payée pour faire ces tests …

Vibromasseur ZEPPELINA, le sextoy AU look steampunk et au plaisir très classique …

ROCKS-OFF est une marque anglaise qui semble être spécialisée dans les sextoys vibrants. Vous irez voir leur gamme complète mais ça va du cockring vibrant jusqu’au vibromasseur très classe et très classique tout lisse en passant par des plugs et des stimulateurs de prostate.

Au niveau du design, ROCKS OFF table sur deux look assez éloignés l’un de l’autre. D’un côté une large gamme de sextoys vibrants très sages avec des couleurs métallisées, des textures très lisses, un côté classique chic et sexy, genre working-girl. De l’autre ils ont quelques modèles au look steampunk affirmé, avec des rouages, des engrenages et autres.

Le vibromasseur ZEPPELINA dont je vais vous parler fait partie de cette série, la collection « Dr Rocco’s Pleasure Emporium » et, c’est ce que dit la plaquette de promo, est un hommage à Jules Verne et au capitaine Nemo.

Alors là, moi je me pose des questions. A priori un zeppelin c’est un truc qui vole dans le ciel (et peut-être une solution pour les transports aériens du futur), du coup c’est quoi le rapport avec le capitaine Nemo ?

Option 1 : j’ai mal lu et mal compris 20.000 lieues SOUS les mers. Option 2 : de l’autre côté de la Manche, le dessus c’est le dessous et ils essayent de faire avancer leurs avions sous l’eau et voler leurs sous-marins. Du coup je comprends mieux les quelques soucis qu’ils ont depuis la fin de la colonisation officielle.

Au passage, on n’a pas grand chose à leur envier côté soucis post perte de nos territoires hors métropole. Au passage de ce passage, je ne vous ferais pas l’affront de vous rappeler que si la colonisation par les armées et les états est officiellement finie, il reste encore la colonisation par les sociétés qui, elle, va bon train. Oups pardon, on me dit dans l’oreillette que ça ne s’appelle pas de la colonisation mais le marché international et les règles du FMI. Désolée pour la confusion.

Mais trêve de digressions et de questionnements sur l’oeuvre, sublime, du grand Jules, Verne pas Caesar, passons au test sextoy de ce vibromasseur super looké et au nom qui n’a rien à voir avec le capitaine Nemo mais avec Phileas Fogg (tour du monde en 80 jours de Jules Verne, en effet).

le test du vibromasseur ZEPPELINA – partie soft

Vous vous rappelez la danse de la joie de la semaine dernière sur le packaging du WOMANIZER STARLET ? Bon ben là, vous oubliez. Pour le packaging du ZEPPELINA, j’ai plus envie de reprendre la phrase de Russel Crowe dans Gladiator « à mon signal, déchaîne les enfers ! »

En gros c’est nul, c’est joli, la boîte extérieure, mais c’est nul, lamentable, tout pourri ! Pouah ! pouah ! pouah ! Sans déconner ! Alors oui la boiboite elle est mimi, elle est steampunk en diable mais pour le reste … Une mauvaise barquette plastoc, le vibromasseur ZEPPELINA (normal), le câble de chargement et basta cosi !

Dr Roccos est un charlot s’il a toujours pas compris que les petits plus font les grandes rivières ! Allez, au boulot les designers, vous me mettez une pochette de rangement mordorée et vous faites un bête pliage carton pour tenir le sextoy immobile et vous aurez tout bon et vous aurez encore plus de look !

Bon, la bonne nouvelle c’est qu’en voyant l’embout de chargement vous comprenez de suite que c’est un sextoy WATERPROOF. A ce sujet, le constructeur annonce 2h de chargement pour 4 heures de jeu intense et libidineux avec ce vibro. Pour le coup, là c’est assez top, surtout si on compare aux performances des WOMANIZER des précédents tests (1h pour 30 min de jeu)

Niveau des finitions, il n’y a strictement rien à redire, vraiment, c’est parfait. Le silicone de surface qui recouvre l’ABS est hypo allergénique , et le toucher est vraiment doux, même s’il est légèrement texturé. Oui, c’est une manie des fabricants de sextoys, ils texturent tout à fond. Le toucher est donc très sympa même si on capte de suite que le ZEPPELINA n’a strictement aucune souplesse.

Je n’ai vu aucune trace de coulure et le bouton principal, qu’il va vous falloir découvrir, ne fait pas cheapos. L’ensemble du sextoy est recouvert d’engrenages, de mécanismes, de leviers dans le plus pur esprit steampunk. La couleur du silicone est vraiment belle et bien faite. Un violet mordoré du plus bel effet.

Niveau dimensions, le vibro ZEPPELINA est plutôt bien membré avec 12cm de longueur insérable et 4 bon cm de diamètre. Ca le classe parmi les bons gros vibro plus que parmi les stimulateurs clitoridiens. A ce sujet, je précise et insiste sur un point, UN VIBROMASSEUR NE DOIT PAS ÊTRE UTILISÉ EN ANAL ! Surtout si, comme sur ce modèle, il n’y a pas de butée ou d’arrêt et qu’en plus il est hyper profilé !

Le ZEPPELINA est par excellence le sextoy vibrant qui va vous envoyer directement aux urgences si vous l’utilisez pour une sodomie. Donc je le dis et je le répète, ce vibro de jolie dimension est fait pour le vaginal UNIQUEMENT ! Et aussi un peu pour le clitoridien, comme vous le verrez dans la vidéo pratique de ce test sextoy.

La vidéo sans nudité de ce test sextoy/lingerie est dispo sur PEERTUBE. Ne la cherchez pas sur Youtruc, trop de censure, trop de politique moraliste. Commentez et partagez la vidéo. C’est aussi une façon de soutenir CHARLIE-LIVESHOW et de changer les mentalités autour de la sexualité ludique.

Achetez le ZEPPELINA que j’utilise pour ce test avec 50% de remise en m’envoyant un email pour le commander. Il n’a servi qu’une fois et il est entièrement et totalement désinfecté pour l’envoi. ATTENTION il n’y a qu’un seul sextoy de dispo donc…

Des engrenages mystérieux qui cachent 10 vibrations …

Revenons un peu sur ces engrenages mystérieux pour aborder le côté vibrant de ce vibromasseur. Oui, c’est dingue, ce vibromasseur vibre ! On arrête pas le progrès ! Vous verrez tout en bas, presque au niveau du chargement, il y a une petite roue dans le design qui est différente. Et bien c’est ça le bouton de commande ON/OFF et aussi le bouton qui vous fait évoluer dans les 10 modes de vibrations disponibles.

Alors vous restez appuyé 2 ou 3 secondes et là ! Ben ça envoie du lourd ! Bon j’exagère peut-être un peu, mais quand même ! A priori je devrais bien m’éclater !

Vous avez droit à 10 modes différents qui se bouclent. Donc vous commencez par trois vibrations continues, soft, normal, fort, et après on passe à des pattern, des fluctuations de vibrations donc. Le gros plus, c’est que les vibrations ne s’arrêtent pas quand on arrive au bout, perso j’apprécie.

Bon maintenant il me reste à essayer ce vibro de manière concrète. Du coup on passe de suite au test pratique du ZEPPELINA. Attention c’est + 18ans !

Fiche technique

  • Matière : ABS Hypoallergénique – Sans Phtalates.
  • Lubrifiant : EAU – SPECIAL : Waterproof
  • VIBRATIONS 10 niveaux de vibration
  • Temps de Charge : 2H00 pour 4H00 d’utilisation
  • Plaisir : VAGINAL NIVEAU : DEBUTANT et +
  • Prix : 79€90€

Vibromasseur ZEPPELINA de Rocks-off – partie pratique

Alors pour vous faire le résumé, on est sur un très beau vibro ! Niveau plaisir, parce que c’est pas mal non plus, je reste plus mitigée. Pour être honnête, j’ai en effet pris mon pied. La taille, son diamètre, est super sympa et on se sent bien remplie mais …

… Mais il est quand même super rigide. Du coup pour utiliser ce vibromasseur dans une relation à deux, ou même avec un autre gode en anal, ben c’est pas le top !

test-du-vibromasseur-zeppelina-au-look-steampunk

En pénétration vaginale proprement dit, j’avoue avoir été un peu surprise par les vibrations, je m’attendais à plus fort. Par contre comme je vous l’ai dit, les 4cm de diamètre permettent vraiment de se sentir prise, même si, ici aussi, le côté hyper rigide de ce vibro lui fait perdre un peu d’intérêt pour moi.

Sinon les vibrations sont vraiment excellentes pour se caresser la vulve et même le clitoris, en le décalottant un peu si on veut avoir plus de sensations.

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Mon avis sur le vibromasseur ZEPPELINA de Rocks off

Comme je vous le disais dans l’intro, le ZEPPELINA ne va pas révolutionner vos minettes. C’est un vibromasseur sympa, qui fonctionne très bien mais qui est un peu trop rigide à mon goût.

ROCKS OFF a assuré le service au niveau du plaisir et des fonctionnalités mais a surtout misé sur le look et le packaging. La forme prend le dessus sur le fond. Certain.e.s aiment, moi je préfère souvent l’inverse. J’admets volontiers que l’apparence est importante mais il ne faut pas oublier qu’une fois dans la minette, c’est plus les sensations qui vont compter que le look !

Packaging : 6 * Finitions : 9/10 * Look : 10/10 * PLAISIR : 7/10 * MON AVIS : 6/10

-1.5 sur la note finale en fonction du packaging

On est sur du vibro classique, comme ceux qu’on voyait dans le catalogue de la Redoute, et oui j’ai plus de 40 ans. Le ZEPPELINA marche, plutôt très bien, il donne du plaisir, assez intense, mais pour moi il casse pas trois pattes à un canard. Si seulement ROCKS-OFF avait pris la peine de faire un emballage un peu écologique et avec une pochette de rangement, la note aurait été de suite bien meilleure.

Moralité de l’histoire : quand on veut privilégier la forme, faut aller jusqu’au bout !

Achetez le ZEPPELINA que j’utilise pour ce test avec 50% de remise en m’envoyant un email pour le commander. Il n’a servi qu’une fois et il est entièrement et totalement désinfecté pour l’envoi. ATTENTION il n’y a qu’un seul sextoy de dispo donc…

sexshop-en-ligne-rue-des-plaisirs

Merci à RUE DES PLAISIRS qui, comme d’hab, me donne (presque) tellement de plaisir

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Rechercher sur ce site