• Post comments:0 commentaire
  • Reading time:12 mins read

Connaissez-vous l’interview indiscrète par Charlie et CAM4 ? Le principe est simple, je (Charlie) vous rencontre via skype et pendant une petite demi-heure, je vous pose les questions les plus indiscrètes qu’on puisse imaginer. Matez-vous du porno ? Vous pensez quoi du libertinage ? C’est quoi pour vous une camgirl ? Les sextoys, vous aimez ou bien ? Et autres questions style « Votre avis sur l’orgasme anal ? »

Après je passe tout ça à mon barbu tempétueux et solidaire pour qu’il taille, biseaute, recoupe, rabote, et transforme 5 fois 30 minutes en 1 micro-trottoir d’environ 5 minutes. Ouais, y a d’la perf, mais ça c’est la tambouille maison !

Alors à quoi ça sert de demander à des gens du vulgum ce qu’ils pensent de la sodomie ou s’ils utilisent des sextoys ? On pourrait dire à rien mais en vérité si ! Quand parlez-vous librement de sexualité ? Quand osez-vous vraiment réfléchir, communiquer, exposer ce que vous vivez, ressentez, aimez à l’horizontale ? Quand avez-vous, vous, la parole ? Quasiment jamais !

En général c’est un.e expert.e qui vous dit quoi vivre, quoi penser sur tel ou tel sujet. Pourtant, dans la nuit mal éclairée de votre intimité, vous êtes seul.e, non ? Même parfois désespérément tout.e seul.e ! Alors peut-être qu’il est temps d’oser exprimer ce que vous ressentez et pensez, non ?

Les interviews indiscrètes de Charlie & Cam4, libérons la parole sur les sexualités !

Comme personne n’ose et que tout le monde garde « ça » bien au fond de lui, rien n’est vraiment su, rien n’est vraiment dit. On croit que, on pense que… Mais on ne le dit pas, « ça » ne se dit pas, « ça » ça ne regarde personne ! « C’est intime, ça, madame !« . Le caca reste sous le tapis et chaque jour qui passe sans parler, sans oser exposer notre point de vue sur la sexualité laisse l’odeur de merde prendre de l’ampleur.

La petite minorité de sombres crétins et de viles connasses continue à hurler ce qu’on doit penser et vivre, et la masse, vous et moi, on abdique, on baisse la tête et on se plie, petit à petit on se plie, on s’étouffe dans notre sexe, on brise l’oeuf. Super fun, non ?

Et si on changeait tout ça ? Et si on osait parler de plan à 3 sur YOUTEUB et les Gafam ? Si on abordait, sans spécialistes de mon cul, des sujets comme le fétichisme, le libertinage ou même le porno qu’on aime regarder ? La seule règle pour moi, essayer de pas foutre des valeurs morales dignes de la très sainte inquisition !

Dans ce monde qu’on veut nouveau, si on arrêtait d’avoir peur des petits Torquemada du net et des réseaux ? C’est peut-être pas la grande révolution que certain.e.s fantasment mais comme le dit framasoft sur le numérique, « changeons le monde octet après octet », tabou après tabou, croyance après préjugé, et dieu sait que les préjugés et les tabous sur la sexualité, y en a encore ENORMEMENT !

Intermède vidéo avec des gens courageux qui (eux) ont osé libérer leur parole sur la sexualité. Ouais, vous pouvez un peu culpabiliser.

Vous pouvez retrouver cette interview indiscrète et ses copines sur la chaine YOUTEUB de CAM4

N’oubliez pas cette parole de maître « Pof » : Arrêtez les clash sur twitter, c’est fatiguant !

Des micro-trottoirs coquins à l’interview indiscrète via skype

Voilà un peu plus d’une année que je fais l’interview indiscrète de CAM4. Au début j’arpentais les rues du sud de la France, armée de mon (mauvais) micro et de mon barbu bougon pour poser mes questions coquines au brave peuple sudiste. Mais la covidisation du monde m’a rattrapée en mars 2020 et depuis, comment dire, s’approcher des gens, dans la rue, en leur demandant de postillonner dans un micro pour leur poser des questions sur leur manière de voir les sexualités, ça passe moyen !

Déjà qu’avant le règne de la peur de l’autre, c’était pas fastoche, je vous dis pas maintenant ! Mais vous connaissez mon âme de challengeuse, j’ai relevé le défi et je me suis adaptée. Du coup voici les micro-trottoirs VIA SKYPE ! Maline la Charline !

Au passage le propre de la vie, c’est de s’adapter, pas de résister comme nous le faisons à l’heure actuelle. Résister, c’est le propre des vieux bourgeois de droite. Serions-nous tous devenus des LR gras et libidineux ?

Toujours est-il que finalement, passer du micro-trottoir classique, dans la rue, à l’interview indiscrète via skype a plutôt été une bonne chose.

Le son est nettement meilleur !

Et oui, en Provence y a du vent et les gens parlent (très) fort. Tout ça à l’arrache, sans mixette et avec un mauvais micro, c’est juste atroce pour les oreilles. Je vous mettrais la première interview indiscrète faite dans la rue, vous allez voir c’est douloureux (mais très rigolo).

Bon vous réjouissez pas trop vite, l’interview indiscrète a certes gagné en qualité sonore mais on découvre aussi la fracture numérique. Et quand une connexion est mer**que ou que le matos en face est à ch**r, ben le son est …. Sniff !

OSONS libérer la parole sur la sexualité. Chaque mois, CAM4 vous donne la parole… Prenez la !

ABONNEZ VOUS à la chaine YOUTEUB de CAM4 pour voir la prochaine interview indiscrète

Plus de gens, plus de points de vue

Autre point positif, l’interview indiscrète via skype me permet de toucher beaucoup plus de monde ! Et oui, avoir quelques milliers de followers un peu partout, ça aide ! Mais ne croyez pas que les gens se bousculent ! LOIN DE LA !

Même via skype, même avec l’anonymat et même avec la possibilité d’être masqué, j’ai en moyenne 50% d’annulation 5 minutes avant (super). Par contre, comme pour les micro-trottoirs coquins, je suis souvent obligée de convaincre les gens que ce qu’ils disent, pensent et simplement vivent autour de la sexualité peut intéresser d’autres personnes !

Sans déconner, vous préférez écouter un.e « pro » qui vit une vie à part plutôt que des gens qui vous ressemblent ?! Mais vous croyez vraiment qu’une partie de ma sexualité est normale ? Je connais pas beaucoup de caissier.e.s de super zut qui se branlent 3 heures par jour ou qui s’auto fist parce que c’est fun ! Donc faites un peu confiance à vos pairs. Ils savent de quoi ils parlent (des fois).

Plus de temps pour développer, parler, penser

Et ça, c’est vraiment un truc que j’adore. On est paisiblement installé chacun chez soi, au chaud, en buvant un truc, et on peut papoter et creuser un peu plus que sur un trottoir dans la rue. Les gens se sentent moins en danger, l’ambiance est plus cool, et même s’il n’y a plus le côté un peu rock’n roll, il est remplacé par une parole plus intelligente, plus posée et qui, chacun à son niveau, apporte beaucoup plus qu’une interview faite à l’arrache pendant 10 minutes sur un trottoir.

Alors oui, c’est un peu moins drôle, encore que, mais bordel que c’est jouissif d’entendre vos réflexions sur la sexualité et la vie ! Ami.e.s sapio-sexuel.le.s, vous me comprenez.

“Se tenir le cul ouvert avec les deux mains, ça c’est vulgaire” – Anouchka

D’ailleurs, au passage, mesdames, messieurs les (s)experts, y’en a pas mal d’entre vous qui devraient prendre des cours d’humilité, de tolérance et de bon sens auprès des gens qui « n’y connaissent rien » mais qui sont plus humains que la plupart des psycho trucs que je connais !

ABONNEZ VOUS à la chaine YOUTEUB de CAM4 pour voir la prochaine interview indiscrète

Les questions indiscrètes CAM4, Votre parole est en or !

Depuis une année que je fais l’interview indiscrète et coquine, j’ai eu plein de mails me remerciant pour telle ou telle interview, pour tel ou tel propos d’une des personnes interviewées.

J’avoue que ça fait chaud au coeur de savoir que simplement en redonnant la parole sur la sexualité à des gens ordinaires, ça permet à d’autres personnes lambda de capter un truc, de se sentir moins seul.e, de changer de comportement ou de manière de penser et même pour certaines des personnes interviewées, d’oser plus et surtout d’oser libérer sa parole sur la sexualité. On vire les pseudo experts et on se parle, entre nous, on échange les yeux dans les yeux au lieu de vénérer un.e prétendu.e détenteur/trice de « la vérité » plus grand.e que nous.

Bien sûr que ce n’est pas lisse, et parfois choquant, bien sûr qu’il y a des points de vue différents des vôtres, des miens, mais c’est ça la vraie vie ! Y a pas de dogmes, de certitudes, il n’y a que des expériences, toutes vraies, toutes justes et ambigües !

Je pense à ce petit keum croisé sur Notre Dame du Mont à Marseille, à GIER, dessinateur érotique, à Ludivine de la Plume autrice et penseuse de l’érotisme. Mais je pense aussi à FQPEH, TMDJC, Maître POF MAGIC FINGERS, Msieur Jeremy, Adeline Lafouine, aux copines camgirls et à tous les anonymes ; Ceux aux physiques atypiques qui osent parler avec justesse de la sexy attitude. A ce monsieur des rues de Nîmes, ancien coureur de jupons, qui me fait l’éloge de la fidélité. Et puis aussi à toi, qui ose me parler un peu de pegging avec un corps de golgoth n°13.

interview-indiscrete-cam4-charlie-sexualite

Vous êtes des gens extraordinaires !

Je pense surtout à ce « petit PD » croisé dans les rues de Marseille avec un mistral terrible et qui m’expliquait le drame des homo sur Marseille. Cette interview m’a permis d’en parler à mes copains gays qui souffraient en silence jusqu’à ce que je leur parle de ce gars et qu’ils puissent, à leur tour, libérer leur parole.

J’ai aussi une pensée super émue pour « La sirène », une nana géniale de 20 ans, qui était vierge et voulait le rester jusqu’à trouver « le bon » et qui pourtant a osé répondre aux questions autour du porno alors qu’elle n’en avait jamais vu un seul. J’espère vraiment que tu trouveras le bon et que ta vie sera le conte de fée dont tu rêves. Ca va pas être simple avec le covid et la connerie ambiante, mais bon courage quand même.

Je pourrais comme ça y passer des heures, vous n’avez pas les rush mais vraiment j’ai rencontré des gens géniaux, des vraies tronches, des vrais fous aussi. Chose magnifique, chaque fois, le fait de vous laisser la parole vous a rendu encore plus humains. Et ça c’est du cadeau qui n’a pas de prix !

Alors oui, des fois je ne suis pas d’accord. Oui des fois, et ça arrive hélas, j’aurais envie de vous convaincre. Mais le but de l’interview indiscrète n’est pas là ! C’est juste vous donnez un espace de liberté totale (sauf ce que la loi interdit) pour que vous puissiez vous exprimer et faire entendre votre voix !

L’interview indiscrète, partagez vos expériences

Aujourd’hui des inquisiteurs en jupettes interdisent à un orangina rouge et accessoirement ex-président d’utiliser un outil de communication. Aujourd’hui aussi, la mairie de Lyon, par négligence volontaire, censure la voix des TDS dans des réunions qui les concernent. En ce moment même, la police morale, via les banques et les réseaux (a)sociaux, interdit l’accès au porno, empêchant les TDS de vivre de leur activité choisie. Sous couvert de décence, sous couvert de protection de l’enfance, de lutte contre les réseaux clandestins, on ne fait que marginaliser et normer tous les propos sur la sexualité, le porno et la chair.

En ces temps troubles, je crois que ces interviews indécentes, à leur petite échelle, sont des oasis fragiles pour que la parole des gens du peuple, l’expérience simple et sans masturbation mentale derrière puisse exister en toute liberté (permise par la loi). Et bordel d’une queue papale, par les temps qui courent, je trouve ça INDISPENSABLE !

L’interview sexy par Charlie et CAM4, c’est l’occasion pour tous les gens moyens, ceux à qui on ne demande jamais leur avis mais qui sont l’immense majorité, de simplement EXISTER en (S’)EXprimant.

Donc si vous en avez marre des luttes de chapelles… Si vous ne vous reconnaissez ni XXXiste ou dans le YYYYisme… Si vous n’êtes pas pro machin ou anti bidule mais juste des gens avec un vécu, une réalité et donc un savoir : OSEZ EXISTER ! OSEZ VOUS EXPRIMER !

Pour participer à la prochaine interview indiscrète contacte moi par mail.

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Liens & infos autour de l’interview coquine

CAM4 est une plateforme de livecam, un site accueillant et servant d’intermédiaire entre les camgirls/camboys et les viewers (clients). Mais CAM4 est une des rares plateformes à s’intéresser aussi à la sexualité, via des sondages réguliers par exemple en 2015 / 2017 / 2018 ou à travers les micro-trottoirs coquins qu’ils font dans toute l’Europe – VOIR LA CHAINE YOUTUBE de CAM4 France

Golgoth n° 13 fait référence aux gros monstres qu’envoie Vega pour affronter Goldorak. Voilà, ça c’est pour les plus jeunes qui savent peut-être pas de quoi on parle. La jeunesse, j’te jure !

TDS, acronyme de Travailleur.se.s Du Sexe. Catégorie socio-professionnelle regroupant les acteurs / trices porno, les camgirls/camboys les escorts et prostitué.e.s plus classiques. Les TDS ont un syndicat en France, le STRASS, que vous pouvez découvrir sur l’article « Les putains de rencontres » ou directement sur leur site

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire