Cette semaine je vous emmène découvrir un métier atypique, le mien, mais dans sa version masculine. Le CAMBOY, c’est la version “avec kikette” des camgirls. Grâce aux micro-trottoirs sexy que je fais pour le site de live CAM4, j’ai pu rencontrer et discuter longuement avec un ex camboy, qui a accepté d’être filmé et de me dire à visage découvert ce qu’il pense de ce métier dont personne ne parle. D’ailleurs je suis quasiment sûre qu’une partie d’entre vous ne savait pas qu’il y avait des camboys.

camboy-camgirl-duel-google

Et bien si ! Comme dans la prostitution de rue, une partie de l’offre de service sexuel est assurée par la gente masculine. Même les excellents gens de TETU ne leur ont consacré que 2 articles ! La presse française classique n’est pas beaucoup plus prolixe sur nos beaux éphèbes ! Apparemment le sujet des webcameurs déplaît aux mass média, contrairement à celui des webcameuses ! Bien sûr, vous n’en entendrez pas non plus parler dans la bouche de nos chèr.e.s responsables polit-HIC mais pourtant, les camboys et les mecs qui s’exhibent derrière une webcam contre de l’argent existent bel et bien !

Je ne vais pas me lancer dans un plaidoyer pour la cause des TDS mais dites-vous bien que si les travailleurs du sexe (prostitué.e, acteur/trice, camgirl, camboy & co) “femelles” sont mal traitées, c’est encore pire pour les hommes et encore pire du pire pour les trans.

Si vous voulez en savoir plus sur la précarité dans le monde du sexe et sortir un peu des schémas occultants, pour ne pas dire mensongers, qu’on vous fait bouffer sur les réseaux asociaux, la presse, la télé et la radio, allez voir mes ami.e.s du STRASS et des autres asso de TDS.

Moi, David R., camboy et (relativement) fier de l’être

Oui, je sais, mon titre est un pur plagiat. M’enfin, si au vu ma condition de salope virtuelle et tout ce que j’ai dû affronter pour me débarrasser un peu de ma morale, si j’ose pas reprendre un simple titre de bouquin, qui va oser ?!

J’aime bien rencontrer des gens à part et leur poser plein de questions. Le blog m’a aussi fait découvrir l’importance de partager et de transmettre des expériences, surtout quand cela concerne le milieu du porno ou de la sexualité, qui est encore très très fermée malgré une “mainstreamisation” qui ne reflète absolument pas la réalité mais vous vend du vent sous couvert d’information.

Alors j’ai rencontré DAVID et en discutant avec cet homme d’une grosse trentaine d’années, à l’esprit très “open”, il me lâche comme ça “mais au fait, Charlie, tu sais que j’ai été camboy pendant deux ans ?!” Saperlipopette, mon sang n’a fait qu’un tour ! J’avais enfin un camboy intelligent, qui ose être filmé sur Youtube et qui est prêt à répondre à mes questions ! Gooooooo !

Pourquoi devenir camboy ? C’est quoi le taf de webcameur X ? La vidéo interview.

Pourquoi David (c’est son prénom) est-il devenu camboy ? Pourquoi n’a-t-il pas continué ? Y a-t-il une différence entre les show cam des filles et des couples hétéro, et ceux des webcameurs hommes ? Et l’homosexualité dans tout ça ? Et plein d’autres questions que je vous laisse découvrir dans cet interview vidéo avec David R.

Mille merci à DAVIDROMEO28 (son pseudo twitter) pour sa gentillesse, bien sûr, mais aussi sa franchise et surtout d’avoir osé assumer ce qu’il avait envie de faire, de dire et d’être. C’est tellement rare que ça mérite de s’applaudir à deux mains. Bonne route à toi dans cette nouvelle vie et dans la matérialisation de tes rêves.

Soutenez, écoutez, devenez fan : Soyez un Charlie’s Angels

patreon-soutiens-charlie
Soutenez les lectures & le site
soutenir-charlie-liveshow
Faites un don, encouragez moi
podcast-erotique-charlie-podcloud
Podcloud
podcast-erotique-spotify
Spotify
podcast-erotique-itunes
Itunes
charlie-pornhub-fanclub
Fan club

Complément d’info & conseils autour du métier de camboy

Quelle que soit la branche des travailleurs du sexe, ce n’est pas un choix de métier anodin. Nous en avons longuement parlé avec David autour de cette interview. Devenir camboy ou camgirl et encore plus prostitué “de rue”, escort ou acteur & actrice X, ce n’est pas un choix à faire à la légère. En plus des contraintes physiques, la morale, le poids des tabous, du regard des autres et notre propre regard sur nous-même est infiniment plus lourd que ce qu’on peut imaginer.

Le choix d’un métier comme camboy, ou TDS en général, est tellement à l’opposé de la morale actuelle que vous allez bien souvent vous sentir seul.e et isolé.e.

J’ai eu la chance d’avoir un partenaire à l’écoute et respectueux, ce n’est pas toujours le cas, même si souvent on imagine la réalité pire que ce qu’elle est. C’est fou comme notre peur peut tordre le monde et imaginer ce que les gens vont penser de nous. Dans tous les cas, n’hésitez pas à ASSUMER, pas revendiquer, juste assumer. Si vous êtes fier de ce que vous faites, pourquoi devriez-vous le cacher ? Et si vous n’en êtes pas fier … pourquoi le faire ? Dans tous les cas, n’hésitez pas à discuter avec les gens des asso de TDS comme le STRASS ou d’autres.

camboy-escort-virtuel-show-gay

Camboy, camgirl, osez aller voir les coachs !

David en parle un peu dans la vidéo. Si vous débutez ou si vous avez la sensation de ramer, n’hésitez pas à aller voir les coachs des plateformes. Leur taf, c’est que vous soyez performant pour ramener un max de tunes à la plateforme et de fournir des webcameurs de qualité, heureux de leur vie. Donc en général ils sont plutôt de bon conseil !

Dans le même ordre d’idée, David en parle aussi dans la vidéo, AMUSEZ VOUS, prenez votre pied ! Le client, le viewer, n’est pas aussi con qu’on le croit ! Le mort de faim, bien sûr ne capte rien, même parfois il aime se faire pigeonner. Un jour je vous raconterai des trucs. Mais le client fidèle, celui qui va venir régulièrement, qui aime vraiment les livecams, celui là capte quand on se fout de sa gueule !

N’oubliez pas, c’est VOTRE ROOM, c’est VOTRE spectacle ! Le viewer n’est pas le roi ! Faites gaffe aux exigences et au “si tu fais ça, promis je te file plein de token”, c’est des bouches ! Le roi du show, c’est vous ! Si vous êtes honnête, c’est à lui de faire le premier pas ! Vous ne goûtez pas une pizza avant de l’acheter ? Ben là c’est pareil !

Webcameur et trou du cul

Soyons clairs et explicites, si vous comptez réussir à vivre de votre taf de camboy juste en vous touchant la nouille devant des centaines de meufs en chaleur, vous allez rapidement déchanter ! 95% de votre public, ça sera des hommes comme vous ! Pas forcément des gays mais en tout cas des hommes qui aiment voir des hommes faire des trucs avec leur … leur corps tout entier !

Dans le corps tout entier : Y a le trou du cul ! Donc si le simple fait d’imaginer un anulingus vous donne des vapeurs… Ne faites pas camboy !

Je vous rappelle au passage que la pratique sexuelle n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle !

webcameur-camboy-sexe-virtuel

Camboy, TDS virtuel : un vrai métier !

Je me tue à le répéter mais être camboy ou camgirl, comme escort ou actrice/acteur porn, c’est un vrai métier ! N’en déplaise aux culs bénis et aux pisse froids ! Bien sûr vous pouvez vous contenter de faire performeur webcam just for fun, un peu comme les gens qui font de la poterie le week-end. Ils n’en vivent pas, vous n’en vivrez pas !

Être camboy ou camgirl, ça demande du temps sur les site de livecam, bien sûr, mais aussi sur les réseaux (as) sociaux ! Vous croyez qu’on les trouve où, les clients des show privés ? Sur les sites de rencontres de libertins ? Surement pas, là-bas c’est le règne du “on baise gratis”. A ce propos, rien n’est jamais gratuit mais ça, c’est une autre blague.

J’aime beaucoup la réponse de David à la fin de l’interview sur la vie d’un camboy, quand je lui demande ce qu’il garde de ses deux ans de webcam adulte. La liste des compétences acquises est impressionnante !

Des assos et des liens pour en savoir +

Liens vers des sites pour TOUS les Travailleurs du sexe, même les virtuels !

  • Le STRASS syndicat, oui, il existe un syndicat des TDS, de tous les tds !
  • Asso Grisélidis, le parapluie rouge ! Une association de santé communautaire avec et pour les travailleuses et travailleurs du sexe.
  • Cabiria, Nos luttes, une asso de TDS sur Lyon
  • Autres regards, la même chose mais sur Marseille
  • Ma page “CONSEIL A LA CAMGIRL EN GOGUETTE” avec des fiches conseil comme le starter kit, comment se déclarer, les relations avec la famille, les ami.e.s. Les détails sont à adapter aux camboys mais le fond reste le même
Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire