Planète Kinbaku, un tour du monde Shibari

On entend de plus en plus parler de shibari ou de kinbaku. Le film documentaire PLANETE KINBAKU s’attache à faire un tour d’horizon des (très) différentes manières de pratiquer cet art. Au départ, cette pratique de bondage venue du Japon était très marginale, réservée à une frange de connaisseurs. Mais l’art des cordes, le kinbaku, se démocratise. Il explose et envahit toute la pop culture actuelle.

Nathanaël Friloux, le réalisateur de Planète Kinbaku, a voulu en savoir plus sur cet art ancestral qui inspire une multitude de domaine de notre vie comme la mode, la lingerie, les stars qui se font encorder (Lady Gaga par exemple), des expos d’art. Oserais je dire que 2019 sera kinbaku ou ne sera pas ?

Planète Kinbaku, premier documentaire sur l’art des cordes !

PLANETE KINBAKU, c’est donc un documentaire de 1h12 sur l’art des cordes, réalisé par Pascal Grisoni et Nathanaël Friloux. Un road movie qui nous emmène aux quatre coins de l’Europe, du monde même, pour mieux saisir l’esprit du kinbaku, de ses origines à aujourd’hui.

On suit donc le réalisateur dans son voyage dans l’univers du kinbaku. Mais comme Nathanaël Friloux est néophyte, il a demandé à Calamity Steph de l’accompagner tout au long de son périple.

Calamity Steph pratique les cordes intensément depuis 2 ans maintenant. Elle en est tombée complètement amoureuse, d’ailleurs je vais bientôt la rencontrer, promis je vous raconterai tout !

Bref, on part donc en voyage dans l’univers kinbaku avec Steph et Nathanaël… Un univers immense et bien plus variée que ce que nos préjugés peuvent imaginer…

Alors là soit je vous raconte tout en détail, mais ça va être hyper chiant, je le sais j’ai fait un premier jet d’article qui m’a ennuyée moi même ! Soit … ben j’essaye de vous faire passer l’essentiel de ce que j’ai ressenti. J’opte pour la seconde option.

En fait ce documentaire est super riche. On rencontre plein d’attacheurs/ attacheuses, plein de modèles … Chacun livre son approche, ses émotions et sa vision autour de cette pratique.

PLANETE KINBAKU nous propose un voyage autour du monde pour explorer les grands courants et des personnages assez extraordinaires. On voyage en Espagne, au Japon, à Londres, en France .. Et on voit plein de gens se faire attacher, c’est d’ailleurs magnifique !

Bon essayer de résumer ce film avec des mots me semble juste infaisable donc je tente la synthèse sensorielle !

Un voyage sensoriel

Alors déjà, en 1h et des patates, on en prend plein la vue ! Vraiment ! Et on découvre aussi plein de manières d’aborder l’art du kinbaku qui peuvent être extrêmement différentes…

Des retraites kinbaku-yoga-bouffevegane aux SM bars de Tokyo, comment vous dire qu’il y a un monde ! Dans tous les cas dépaysement garanti ! D’ailleurs, la partie sur les SM bars de tokyo est excellente ! Je vous la conseille !! Des bars où on boit un coup et ou on s’attache au milieu de gens en transe, c’est juste hallucinant !

Bref, ce qui ressort surtout de ce film, c’est que quelle que soit la manière d’aborder le kinbaku, c’est un voyage sensoriel et émotionnel. Qu’il soit axé sur l’érotisme ou sur le côté esthétique ou artistique, se faire encorder n’est jamais anodin.

Alors attention, ce qui ressort du film c’est vraiment une sensation bienveillante et basée sur la confiance. Mais le kinbaku, c’est avant tout une connexion particulière entre le modèle et son attacheur. Une relation basée sur la confiance, sur l’abandon et sur une forme d’amour.

Donc, même si, ce qui risque d’arriver, après avoir vu ce film vous avez hyper envie de vous faire encorder, ne le faites pas n’importe comment et avec n’importe qui !

Pour plus d’info sur la sécurité : voir l’interview avec Emmanuel créateur ou sur son site boudoirshibari

Faites le dans un cadre, une école, un workshop, et parlez avec votre attacheur de vos envies, de vos limites aussi.

Une connexion avec soi

Mais ce qui ressort à chaque fois, c’est le voyage que les cordes font faire. Pour beaucoup de modèles, c’est une reconnexion avec soi. Paradoxalement, alors qu’on se retrouve en situation de contrainte, exposé.e, se faire encorder amène pour beaucoup de gens une confiance en soi et un équilibre.

De ma petite expérience avec les cordes, (voir l’article de Renaud et mon retour d’expérience) je ne peux qu’abonder dans ce sens ! C’est une expérience profonde, qui peut même devenir mystique !

Certains pratiquent pour le côté développement personnel, d’autres pour les sensations érotiques, d’autres pour le dépassement. D’ailleurs, tout au long du film, on voit bien que bien souvent, plusieurs raisons se mêlent. Mais c’est un voyage puissant et intense et clairement pas anodin.

Un documentaire complet, vivant, à voir !

Bref, j’ai dit que je n’écrirais pas un article chiant. Mais PLANETE KINBAKU est un documentaire hyper complet je trouve. Qui ouvre sur plein de manières d’aborder le shibari, et qui sort l’art des cordes du seul cadre du BDSM dans lequel on pourrait l’imaginer.

Moi je me suis régalée, j’ai pas vu le temps passer, j’en ai pris plein les yeux, ça m’a donné envie, ça m’a posé question aussi, sur où j’avais envie d’expérimenter, sur où étaient mes résistances, mes peurs. Bref, je vous le recommande vraiment, pour découvrir cet univers si vous ne le connaissez pas ou peu (ce qui est mon cas), ou juste pour le plaisir de voir un film intelligent et vivant !

On le voit où ?

Alors Planète Kinbaku est coproduit par Guindala Productions et Spicee. Spicee, c’est un média digital et video lancé par des professionnels du journalisme et de la télévision. Ils ont crée une plateforme en ligne dédiée aux documentaires. C’est sans pub, c’est indépendant, et on peut soit visionner un film à l’unité, soit s’abonner pour avoir accès à tous les doucmentaires. Et y en a un paquet !

Mais, petit cadeau, il y a une super promo pour la sortie de Planète Kinbaku. Avec le code promo ” cordes”, vous avez l’accès au film Planète Kinbaku + 3 mois d’abonnement à Spicee pour seulement 1€ !! Si ça c’est pas la classe !

Allez, je vous laisse avec la deuxième bande annonce, et franchement, c’est un film que je vous recommande chaudement !

promotion documentaire kinbaku

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu