Il faut jouir, Edith ! lecture érotique

Mais qui est donc cette Edith qui doit jouir ? C’est l’un des deux personnages du livre de cette semaine, Il faut jouir, Edith, écrit par Alain Bonnand et paru aux éditions la Musardine. Un livre que j’ai dévoré en une après midi. Alors préparez vous à plonger dans un univers super érotique, super chaud avec quasiment aucune scène explicite.

Il faut jouir, Edith ! de Alain Bonnand

J’ai adoré, j’ai dévoré en un mot j’ai passé un super après midi ! L’écriture de Alain Bonnand est fluide, simple, agréable mais surtout on plonge direct dans l’histoire et qu’on a terriblement envie de connaître la suite au fur et à mesure qu’on tourne les pages. Le truc super fort de ce texte érotique, c’est de maintenir une ambiance érotique et tendue tout du long sans qu’il n’y ait aucune scène de cul à proprement parler. Toute l’histoire est racontée à base de lettres échangées et de coups de téléphone passés. Les scènes de cul sont donc en off, en hors champ. Et pourtant, la tension érotique se déroule tout le long de la lecture.

Il faut jouir Edith !

Le lien vers les podcasts sur le site podcloud

Quand Henri attrape Edith

C’est l’histoire d’Edith, une téléprospectrice, qui dans le cadre de son boulot appelle Henri Poirier pour lui vendre un système d’assainissement d’eau.

Henry est écrivain et sait manier la langue. Et en un seul coup de téléphone, Henry va piéger Edith. Le lent piège de la séduction est lancé et commence déjà à se refermer sur elle. Alors Henry prend le temps, fait naître le désir. Pourtant elle ne l’a jamais eu qu’au téléphone. Henry est écrivain et surtout c’est un maître dans l’art de la séduction et de la manipulation. Edith est sa proie et il ne la lâchera pas.

Ce livre est un piège ! Tout comme Edith est piégée par Henry, le lecteur est piégé par l’auteur. On veut en savoir plus, voir où tout cela va mener. Des appels téléphoniques ils passeront à la rencontre. Mais Henry met tout en scène. Quelque part, sans qu’il ne soit jamais question de fouets, de punitions ou quoi que ce soit, c’est un chef d’oeuvre de soumission.

Au fur et à mesure des appels passés, des lettres échangées, Henry va plier Edith, attiser son désir pour qu’elle cède à tous ses désirs… A LIRE !

Le livre érotique à emmener sur la plage !

Bon au niveau de la jaquette ça ne passe pas pour un livre de l’été lambda style “oh tu lis des polars toi”. Mais il faut assumer ! Et puis c’est l’été non ?! Mais je me répète l’écriture est à la fois légère, fluide et de qualité. Comme quoi pas besoin de faire compliquer pour faire bien et bon. Alors si vous aussi vous voulez dévorer cette démonstration magistrale de séduction et de manipulation, courez, foncez, volez sur le site des éditions La Musardine. Je ne vous en dis pas plus, je n’ai pas envie de trop en dévoiler … A vous d’écouter pour mieux découvrir Il faut jouir, Edith ! de Alain Bonnand.

Attention, livre qui se lit tout seul ! Prévoyez en un autre pour finir la semaine … Je sais pas moi “les annales de la 5éme république” ou “Le rire” de Bergson voire pour les plus gourmand.e.s un bon vieux Heidegger. Bon j’arrête les mauvaises idées foncez sur la Musardine moi je vous dis à dans 15 jours pour une nouvelle lecture érotique, si le coeur vous en dit !

Les lectures érotiques … Participez, découvrez !

Si vous êtes un diffuseur, radio, plateformes…Les audiobook érotiques sont sous license Creative Commons No commercial Use. Je vous remercie par avance de me prévenir de leur utilisation et de citer leurs auteurs ,Charlie F. Un lien vers cette page me semblerait aussi aller de soi.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu