• Post comments:0 commentaire
  • Reading time:5 mins read

La sodomie est-elle douloureuse ? NON ! Enfin si c’est bien fait et que c’est LIBREMENT choisi, voir mieux carrément demandé par les deux participants (ou +). Alors oui je sais le choix du titre n’est peut être pas du meilleur goût. Mais faut rigoler oh ! Allez aujourd’hui un gros gros dossier celui d’un aspect de la pratique de l’anal. Avec les options solo, duo, H/F – F/F et bien sur F/H.

On va explorer les pourquoi de ce qui reste encore en 2021 un grand tabous et même passible d’emprisonnement ou d’amendes notamment aux USA (et ouais). Mais surtout je vais essayer de vous faire passer ce que j’ai appris en 10 ans de pratique intense de l’anal, à savoir la philosophie de la sodomie ! Étonnant non ? Parce que y a sodomie et sodomie vous voyez ! Non vous voyez pas ben je vous explique tout ça !

Le dossier complet sur la sodomie & la vidéo pratique

IMPORTANT : je ne vais parler que de la sodomie et absolument pas d’autres plaisirs ou pratiques anal comme la dilatation. Ce sont pour moi deux pratiques bien distincte et autant j’apprécie la sodomie autant je me fous de la dilatation anale comme de ma première paire d’espadrille que je n’ai jamais eu !

1 – Histoire et Philosophie de notre trou du cul

J’aborde l’aspect historique pour bien comprendre nos tabous et préjugés moraux sur la pratique de l’anal. Je place aussi les bases indispensables d’énergétiques (Yin & Yang) pour justement sortir des cadres occidentaux modernes et transformer le plaisir anal en une réelle expérience mystique.

2 – Les différents rôles et postures dans la sodomie

Les rôles, les droits et les devoirs des participants. Je vais utiliser les aspects plus analytiques avec le point de vue de l’énergétique chinoise et des concepts de Yin et de Yang. C’est donc super important de lire la partie 1 pour comprendre de quoi je vais parler.

Quel est le rôle et les devoir de celui qui donne, idem pour celui qui la reçoit. les bases de l’état d’esprit pour passer d’une pratique classique à une sodomie transcendantale, ou à défaut vachement plus sympa.

3 – Précautions dans la pratique de l’anal

C’est comme pour tout il y a des risques à en faire de trop, ou pas dans le bon sens, alors avant de vous faire bobo au cucul. Ce troisième article est consacré aux précautions à prendre pour que la pratique de l’anal se passent aux mieux.

J’en profite pour parler un peu du lavement mais aussi donner le points de vue de la physiologie, de l’ostéopathie et même parler flore intestinale et autres aspects de santé.

4 – Comment réussir sa première sodomie – video

Bon c’est bien beau de discuter, mais maintenant passons aux choses sérieuses : COMMENT RÉUSSIR SA PREMIÈRE SODOMIE ! Je vous explique ça dans trois vidéo soft. J’en profite pour reprendre les points clés pour les deux participants ! Autant les gestes techniques que la préparation mentale et je le redis en insistant : c’est valable pour les deux participants !

La vidéo pratique comment réussir sa sodomie.

Attention la vidéo est clairement explicite et contient carrément de la nudité et vous verrez même mon trou de balle ! Mais à un moment faut appeler un chat un … trou du cul ! Donc vous faire une vidéo pratique sans rien vous montrer moi j’appelle ça de l’hypocrisie !

Est-ce qu’on vous a appris à lire sans vous montrer des phrases ? Non ! Ben là c’est pareil !

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Pour aller + loin quelques liens

La pénétration anale sur PASSEPORT SANTE pour celles et ceux qui veulent aller plus loin dans l’aspect médical de la chose

Pourquoi les femmes pratiquant l’anal ont plus d’orgasmes ? – via SLATE. Oui c’est un peu putaclic comme titre mais dans un dossier sur l’anal on va pas faire dans la finesse hein !

Le massage prostatique, s’initier à ce plaisir quand on est un homme – via Nouveaux Plaisirs. Le traité d’Aneros est un pdf gratuit très bien fait parait-il, j’ai pas de prostate donc je sais pas. Vous trouverez aussi un forum pour exposer vos questions, doutes et remarques.

Ne confondez jamais pratique sexuelle et orientation sexuelle (gay, hétéro, pan, bi…)

C’est souvent une tendance et un biais mental qu’on retrouve et qui valide le fameux “chuis pas une tarlouze” chez les mecs et le “mon chéri est pd” chez les filles. Y a rien de plus faux ! Le trou du cul étant un organe totalement neutre ! Comme la connerie d’ailleurs !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire