• Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :17 min de lecture

Fuyez, pauvres fous !

Pauvres fous d’humains ! Vous aviez donc cru en votre illusoire puissance !! Pendant qu’insouciants, tels les enfants maudits de Midwich, vous vous répandiez dans vos outrageux objets technologiques, de sombres yeux injectés de sang vous observaient, sommeillant dans leurs terriers immondes, rêvant du jour de la grande faute.

L’affligeante journée du 20 juillet 1969 sonna le glas de l’humanité. Dans sa folle course à la domination totale de l’univers, l’espèce humaine n’a pas vu les signes tragiques qui annonçaient sa chute! Son premier pas sur l’astre lunaire scella à jamais son terrible destin et fournit à ceux qui forniquent dans l’ombre l’occasion de mettre en place leur plan machiavélique.

Se servant de la défloraison de leur amante mythique* comme excuse, ILS se remirent en marche depuis les alcôves putrides des campagnes et les clapiers fétides où l’orgueilleuse humanité avait cru les restreindre.

Dans de calamiteux ébats aussi brefs qu’infâmes, ils levèrent rapidement une armée. Utilisant la tragique propension des humains à s’apitoyer sur tout ce qui a de grands yeux, ILS prirent sournoisement place dans les demeures des plus grands dirigeants de l’espèce humaine.

Alors, au son lugubre de leur maîtresse lunaire, ILS attaquèrent !

S’insinuant dans nos pensées les plus intimes, susurrant des paroles profanes et diaboliques, ILS influencèrent le monde de leurs pattes pestilentielles.

ILS triompheraient, non pas contre l’humain mais grâce à l’humain ! Utilisant contre ceux qui allaient plier sous le joug de leur ignominieuse existence leurs propres créations, ILS transformèrent notre monde !

Chaque gadget, chaque emballage serait maintenant porteur de perturbateurs endocriniens. Comme cela ne suffisait pas, ILS utilisèrent les puissances chthoniennes les plus dépravées pour nous obliger à en utiliser même dans nos produits de beauté et pour emballer nos emballages !

Leur malédiction atroce prenait forme au même rythme abject que la croissance de leur population ! Chaque microscopique bout de plastique réduisait un peu plus la fertilité des mâles humains.

Bientôt, leurs hideux gamètes seraient totalement stériles ! Et leurs femelles dépravées ? Mouhahahahaha, nous nous occupons d’elles, Maîtresse, avec des pièges au doux nom de Friend Rabbit, nous comptons bien déchiqueter leurs matrices impies ! 

Et si un jour leurs sortilèges obscurs vous font prendre des chemins équivoques, vous poussant à entendre leurs abjectes psalmodies  » Rh’aapey Leïz Kar’hot ! Rh’aapey Leïz Kar’hot ! S’han ‘G Vinègr ! S’han ‘G Vinègr !  « 

Je vous en conjure, amies lectrices, FUYEZ ! Fuyez avant que leur mal ne vous avilissent !

Charlie Craft (Aka Lara Love)

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Rechercher sur ce site