• Post comments:2 commentaires
  • Temps de lecture :23 min de lecture

Cette semaine le double gode est à l’honneur avec mon comparatif d’ERNEST & ARTHUR, deux doubles sextoys de chez BodyHouse dans la gamme BEHAPPY. Des doubles godes de la même famille qui sont pourtant très différents, tant au niveau du prix que des sensations ! Pour mes fans, une vidéo bonus est d’ailleurs disponible sur mon FANCLUB (+18a) avec un seul des deux, à vous de deviner lequel en lisant ce test sextoy de 4 grosses bites, pour celles (ou ceux) qui aiment vraiment la double pénétration.

ministere-de-la-bagatelle

On clôture le mois des sextoys « rassurants » par un comparatif entre deux doubles godes, alors oui, je sais que « sextoy rassurant » à propos d’un double gode (deux bites collées l’une à l’autre) n’est peut-être pas le terme qui convient le mieux, mais après le robuste et dur sextoy réaliste GET REAL, le très souple et très appréciable double dong ANTOINE, la suite logique ne pouvait être qu’un gode géant ou un double gode. J’ai pris l’option double pénétration, pour le dildo géant il vous faudra attendre octobre, vous allez voir, y a du lourd !

DérouLement du Comparatif double gode de BodyHouse :

Je continue donc mon exploration des sextoys de la collection BeHappy de chez BodyHouse avec un comparatif entre deux doubles godes, les bien nommés ERNEST et ARTHUR. Deux doubles sextoys spécialement conçus pour les doubles pénétrations intenses et qui, malgré de grosses différences de qualité et de prix, révèlent tous les deux un souci de conception commun. ATTENTION ne confondez pas double gode et double dong, le sextoy qu’on a vu la semaine dernière, ça n’a rien à voir !

Après les insultes d’usage, c’est-à-dire le packaging, et les félicitations de rigueur, les finitions, qui sont communes aux deux sextoys, je vais commencer ce comparatif double gode par l’animateur radio/tévè, le double gode ARTHUR, qui est en PVC et qui coûte un peu moins de 30€. Puis viendra le tour du romancier / aventurier, le double gode ERNEST (Hemingway), qui coûte la bagatelle de 99€90 mais qui lui, par contre, est en silicone double densité. Certes le talent, la culture et le prix ne sont pas les mêmes mais les plaisirs non plus !

Entre les deux doubles godes, je ponctuerai avec la vidéo soft de ce test sextoy et je finirai par la vidéo explicite (+18a), pour celles et ceux qui veulent voir ce que ça me fait comme sensations. La dernière partie sera un avis global sur le double gode en général et quelques conseils d’utilisation ou de non-utilisation.

Ernest & Arthur, les points communs : Finitions, packaging & co

Concernant le packaging des deux doubles dildo de BodyHouse, c’est commun et tristement la même rengaine donc je vais faire un simple copier de ce que je vous ai dit pour le double dong ANTOINE, lui aussi chez BodyHouse : « … N’ayons pas peur des mots, c’est, en gros, 40 cm parmi les plus nuls à chier de l’histoire ! Pour faire simple : pas de pochette de rangement, pas d’échantillon de lubrifiant mais par contre une loooongue boîte en plastique transparent qui ne sert à rien mis à part à polluer un peu plus ! Youhou ! ». Voilà pour le packaging de ces deux sextoys.

Idem, mais en bien plus sympathique, en ce qui concerne les finitions des deux doubles godes. Des finitions quasi parfaites, autant pour ARTHUR le double gode en PVC (30€) que pour celui en silicone double densité ERNEST (99€90). Les détails sont impressionnants, plus de veines et de détails sur le double gode PVC mais dans les deux cas, c’est vraiment bien fini. Pas de trace de coulure ou d’assemblage. En gros 10/10 !

Dans les deux cas vous avez une ventouse, légèrement plus efficace pour le double gode ARTHUR (en pvc) mais les deux sont efficaces. Vous comprendrez mieux l’importance et la solidité de la ventouse dans la vidéo soft ou encore mieux, dans la vidéo pratique où je teste ces deux sextoys extrêmes sur une cheminée.

Maintenant passons aux fiches individuelles et aux spécificités de ce comparatif sextoys doubles

ARTHUR, le double gode PVC pas cher mais brutal

Comme je vous l’ai déjà dit, les finitions sont au top ! Les détails sont hyper réalistes, vous voyez les photos. Le double gode n’a pas d’odeur ni de goût bizarre. Il a également une très bonne tenue, bien rigide, et la ventouse est très efficace. PAR CONTRE au niveau des sensations … C’EST DUR ! Je peux pas vous en dire beaucoup plus, mais pour moi qui ai une foufoune sensible, le côté PVC très dur + les veines très marquées, c’est tout sauf agréable, POUR MOI j’insiste. Cerise sur le gâteau, les glands sont très découpés et bien rigides, histoire de bien te ramoner la foufoune, un pur bonheur !

Malgré la rigidité des deux verges, l’articulation entre elles et l’articulation à la ventouse est bonne, ce qui permet de l’adapter et de le tourner un peu dans tous les sens, même avec ses dimensions généreuses : 15 cm insérable et 4.1 cm de diamètre pour la grosse bite, et 12 cm insérable avec 3.4cm de diamètre pour la verge la moins grosse.

Fiche technique

  • Matière : PVC 0% phtalate et hypoallergénique
  • Lubrifiant : EAU – SPECIAL : double tête – très dur
  • GODE 1 : 15cm de longueur insérable et 4.1 de diamètre – GODE 2 : 12cm insérable par 3.4 cm de diamètre
  • Autres : waterproof – AUTONOMIE fatigue musculaire
  • Plaisir : Anal ET Vaginal – NIVEAU : solo / expert
  • Prix : 29€90

Mon avis sur le double gode réaliste ARTHUR de BodyHouse

Autant en anal, le double sextoy Arthur est sympa, autant en vaginal, j’ai juste envie de le jeter ou si je me modère, de ne pas m’en servir ! Après je sais que certaines aiment les « baises violentes » et brutales, ce n’est pas mon cas !

J’aime le sexe sauvage, débridé, mais une queue même avec une érection très dure, ça reste un peu souple. Avec le double dildo ARTHUR j’ai l’impression de me masturber avec un bout de bois plein de nervures. J’aime pas du tout !

Packaging : 5/10 – Finitions : 9+/10 – Look : 8+/10 – PLAISIR : 5/10 – MON AVIS : 5/10

– 2 sur la note finale à cause du packaging

INTERLUDE VIDEO (sans nudité) du test sextoy.

A voir si vous voulez + d’info ou si vous avez la flemme de lire. N’hésitez pas à commenter et à partager la vidéo. C’est aussi une façon de soutenir CHARLIE-LIVESHOW et de changer les mentalités autour de la sexualité ludique.

La vidéo SOFT (sans nudité) est dispo sur PEERTUBE (0 traceur ni censure) et PAS sur YOUTUBE puisque je suis bloquée de contenu pour 90jours. La raison « contenus dangereux ou nuisibles »… et pan dans les dents.

ERNEST, un gros double gode doux et … GROS !

Même chose qu’avec ARTHUR : Les finitions sont au top ! Les détails sont très réalistes même s’ils sont moins marqués que sur l’autre double dildo. ERNEST n’a pas d’odeur ni de goût bizarre lui non plus. Sa tenue globale est très bonne mais beaucoup plus souple que le sextoy ARTHUR. Le toucher, silicone double densité, est très agréable, on a vraiment l’effet skin touch, mais moins fragile qu’avec le double dong en TPE de la semaine dernière. La ventouse d’ERNEST est elle aussi efficace et même si elle est un peu moins véloce que l’autre double gode, elle n’en reste pas moins au top, vous verrez la vidéo X du test ou mieux, ma vidéo fan.

Au niveau des sensations c’est carrément le jour et la nuit. Même s’il reste un souci commun à tous les doubles godes, je vous en parle après, une fois qu’on a capté l’astuce, ERNEST est très agréable, très gros, mais très agréable.

Le fait que les glands soit assez doux et peu marqués, ça permet de faire passer son double gros volume car jugez plutôt : 4.8 cm de diamètre pour le gros mandrin (15cm insérable) et 3.9 cm de diamètre pour le petit (12cm insérable).

Dans la vraie vie vous avez deux bites énormes, digne d’un film de DOG FART ou de MONSTER COCK, qui vous baisent à votre guise, ce qui n’est pas toujours le cas quand y a un humain autour. C’est très agréable, UNE FOIS QU’ON A CAPTE LE TRUC, mais ce n’est clairement pas un sextoy pour midinettes ou pour les débutantes.

Comme pour Arthur, les deux verges s’écartent bien entre elles et l’articulation à la ventouse est très bonne, ce qui rend ce double gode de gros calibre très mobile, ce qui n’est pas une des qualités des double dildo en général. Même si ERNEST reste moins pratique et adaptable que deux gros godes séparés, on est quand même sur un sextoy extrême très bien fait.

Fiche technique

  • Matière : Silicone double densité 0% phtalate et hypoallergénique
  • Lubrifiant : EAU – SPECIAL : double tête – gros, ferme et doux
  • GODE 1 : 15cm de longueur insérable et 4.8 de diamètre – GODE 2 : 12cm insérable par 3.9 cm de diamètre
  • Autres : waterproof – AUTONOMIE fatigue musculaire
  • Plaisir : Anal ET Vaginal – NIVEAU : solo / expert
  • Prix : 99€90

Mon avis sur le double gode réaliste ERNEST de BodyHouse

Je le préfère très très largement à Arthur, et même si j’ai un à priori sur les doubles godes en général, je les trouve peu maniables, j’ai quand même pris un sacré pied donc … La qualité a son prix qui, si on aime le sexe intense, le mérite bien !

Même si ERNEST est un très bon gode double, je le mets en dessous de simplement deux godes simples. Je vous explique pourquoi et vous donne ma sélection de godes réalistes pour la double pénétration dans la section suivante.

Packaging : 5/10 – Finitions : 9+/10 – Look : 9/10 – PLAISIR : 8+/10 – MON AVIS : 7/10

– 2 sur la note finale à cause du packaging

Le test sextoy pratique en vidéo (+18)

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Mon avis sur le double gode et ma sélection de dildos réalistes

D’une manière générale, j’ai toujours été déçue par le concept même du double gode. En vrai c’est mal foutu, je détaille pourquoi dans la vidéo pratique et également dans la vidéo soft mais pour faire simple et court : les concepteurs de sextoys sont nuls en anatomie féminine !

On croit souvent que l’anus et la vulve sont au même niveau, mais pas du tout ! D’ailleurs il suffit d’avoir rencontré une fois dans sa vie un humain pour s’en apercevoir. En gros, si vous êtes en levrette ou assimilé, c’est à peu près égal mais l’anus se présente avant le vagin. Inversement, dans la position du missionnaire, sur le dos, c’est l’inverse, le vagin arrive avant l’anus. Donc quand ils font un double gode avec des longueurs différentes et bien toi tu galères forcément avec un des deux. Surtout si, pour des raisons « zétranges », c’est en théorie le gode le plus petit pour l’anus et le plus gros pour le vaginal.

Du coup à quatre pattes, oui, ça marche, mais en missionnaire pas du tout. En bref, il faut penser à tourner son double dildo en fonction de ses positions. Vous affolez pas, si vous avez rien compris je montre et explique mieux dans la vidéo pratique (+ 18 avec nudité)

Par contre là où je vois l’intérêt d’un double gode, c’est si vous utilisez un harnais, en guise de gode ceinture quoi. Bon ok, il faut avoir faim et aimer se faire baiser sauvagement mais … j’en connais des qui ne crache pas sur des doubles pénétrations intensives … suivez mon regard

Autre utilisation, mais on est toujours sur du rough sexe : l’utilisation d’une fuck machine avec un système non vack-u-lock comme la FUCKER MACHINE F03 qui reste pour moi la meilleure fucking-machine que j’ai pu tester avec, et de loin, le meilleur rapport qualité prix . Dans les deux cas, on est dans tout sauf du sexe guimauve et du petit coup vite fait à la bobonne. C’est quand même réservé aux initiées et à celles qui assument et connaissent leurs envies.

Ma sélection de godes réalistes simples

Mis à part les deux cas dont je viens de parler, je préfère largement utiliser deux godes réalistes simples. Ils offrent plus de possibilités de jeux et sont surtout bien plus maniables. Du coup, si vous avez envie de double pénétration mais que vous n’avez pas un fétichisme spécial double gode, je vous conseille d’opter pour deux de ces dildo réalistes :

  • LE GODE VENTOUSE STANDARD – COURTISAN : Une ventouse et des dimensions quand même généreuse c’est le sextoy passe partout à 30€ – 18 cm insérable et 3.5cm de diamètre, un toucher très sympa en silicone.
  • L’ENTRE DEUX, le gode réaliste ALPHONSE : Certes il n’y a pas le fameux skin touch mais ça reste très doux et agréable. Une ventouse et des belles dimensions avec 15cm insérable et 4 cm de diamètre pour 45€
  • LE GROS GODE VENTOUSE : la ventouse, le skin touch et surtout 4.5 cm de diamètre minimum et 5cm de diamètre max. Largement de quoi contenter 90% des appétits pour 18 à 21 cm insérable, et tout ça pour 50€

Welcome et un grand merci à mon nouveau partenaire BODYHOUSE, qui n’a qu’un petit coup de boost à fournir sur son packaging pour devenir un grand fournisseur de plaisir !

Vous avez aimé ? Partagez !

Cet article a 2 commentaires

  1. Jmac

    Bonjour Charlie…
    Question…
    Que conseillerez vous entre le double god Arthur, et le double penetrator de King Cock que vous aviez également testée?

Laisser un commentaire