• Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :17 min de lecture

Pour la Lecture Erotique de cette semaine, je vous propose un podcast de circonstance avec le roman porno CANICULE, de Kriss Vilà. Par contre, attention, ce roman porno édité par Media 1000 dans l’excellente collection Les nouveaux interdits va vous donner encore plus chaud. En gros n’espérez pas que le podcast érotique de cette semaine vous rafraîchisse… AU CONTRAIRE ! Il va faire très très chaud !

Canicule est un roman porno qui porte haut et fier le genre, le sexe est omniprésent, et on se retrouve bien souvent excité, avec une furieuse envie de lire la main dans la culotte ou le boxer !

Kriss Vilà, auteur chevronné, signe là son tout premier roman porno, et c’est sacrément bon à lire ! Les sensations sont au rendez-vous, et l’auteur, sans en avoir l’air, nous parle aussi des hommes et des femmes mal baisé.e.s, des solitudes de chacun, en gros, tout en nous excitant à mort, il pose aussi un regard tendre sur l’humain et sur celles et ceux qu’on ne voit pas.

Au final CANICULE est, encore, un très très bon roman porno ! Décidément, Christophe Siébert est un directeur de collection que j’affectionne tout particulièrement car chacun des titres qu’il édite est une pépite. Je vous le dis, si vous cherchez du bon roman porno, vous pouvez faire confiance à la collection Les nouveaux interdits et y aller les yeux fermés !

Canicule, de Kriss Vilà – un roman porno qui fait monter la température, Mais de quoi ça parle ?

Canicule nous narre les aventures de Daniel Lange. Daniel Lange est un jeune homme sur qui les très fortes chaleurs ont des effets très aphrodisiaques. On n’est pas tous égaux face à la canicule. Certains sont totalement écrasés et apathiques, incapables de baiser, dégoutés même par l’idée de sentir un corps chaud et moite se coller à eux. Mais d’autres, comme Daniel Lange, sont excités par la chaleur, ça leur donne des envies de langueur, de sexe débridé, de corps qui se collent, de sueurs qui se mêlent, de sexes humides, bref, ça les rend encore plus chauds.

Daniel Lange, célibataire depuis trop longtemps et qui en a marre de se contenter de sa main pour satisfaire ses pulsions. Du coup, un matin Daniel décide de se rendre au bois de Vincennes pour se changer les idées, bouquiner au grand air, prendre le frais.

Dans le bus, il va rencontrer deux nanas totalement assoiffées de sexe, elles aussi surexcitées par la canicule et qui vont jeter leur dévolu sur lui. Daniel n’atteindra jamais le bois de Vincennes. Par contre, côté cul, il va être servi ! Il va vivre la meilleure, ou plutôt les meilleures baises de sa vie, et il va découvrir des sensations totalement inconnues jusqu’alors !

Podcast érotique episode 1 : CANICULE de Kriss Vilà – collection « Nouveaux Interdits »

Une lecture en 2 épisodes cette semaine

Pour vous faire plonger dans l’ambiance hautement aphrodisiaque de ce roman porno, j’ai décidé de vous faire une lecture en deux épisodes. Alors ça fait un moment que vous êtes habitués à avoir deux extraits d’une oeuvre, histoire de vraiment plonger dedans. Pour Canicule, vous aurez un seul et même chapitre, divisé en deux.

Il y a tellement de passages chauds dans ce roman porno que j’ai décidé de vous lire en entier le chapitre 3 qui est la rencontre dans le bus de Daniel, Lili et Elsa. Ce chapitre m’a vraiment donné chaud, bon, en vrai, tout m’a donné chaud dans ce bouquin, mais la rencontre est vraiment géniale je trouve.

Imaginez vous, vous êtes dans un bus bondé et vous sentez quelqu’un coller son cul contre le vôtre. Puis clairement se frotter à vous ! C’est ce qui arrive à Daniel Lange. Il tombe sur deux folles du cul qui ont jeté leur dévolu sur lui et qui vont littéralement se frotter à lui. D’un côté, un cul de reine qui fait des va et vient sur sa braguette, de l’autre, une jolie nana qui se frotte littéralement la chatte contre son cul. Comment ne pas bander ?

C’est cette rencontre que je vous lis cette semaine et croyez moi, vous ne prendrez plus jamais le bus de la même manière !


Auteur, éditeur, lecteur, insérez ce podcast érotique sur votre site !

Pour ajouter cet épisode sur votre site, c’est simple et gratuit, il suffit de copier le code en dessous et de le coller dans un article, un widget ou tout emplacement prévu à cet effet. C’est aussi comme ça qu’on peut promouvoir l’érotisme (et mon travail).

<script src="https://podcloud.fr/player-embed/helper.js"></script>
<iframe width="100%" height="320" src="https://podcloud.fr/podcast/lec-lectures-erotiques-charlie/episode/canicule-de-kryss-vila-il-va-faire-tres-chaud-dans-vos-oreilles/player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; fullscreen"></iframe>

L’excellent premier roman porno de Kriss Vilà

Kriss Vilà n’en est pas à son premier roman. Il est publié depuis 1973, il a pas moins de 17 romans à son actif, une quarantaine de nouvelles, un essai sur Williams Burroughs, il est aussi scénariste pour la BD, la télévision et le cinéma. Jusqu’à présent, Kriss Vilà a exploré le roman jeunesse, le roman punk – il est l’auteur du roman punk culte Sang Futur -, le roman noir, le gore, la SF. Bref, il en a sous la pédale !

Avec Canicule, il signe son premier roman porno et perso, j’espère bien que ce ne sera pas le dernier ! M’est avis que non, vu l’amour du bonhomme pour le non conforme et le mélange des genres, je serais pas étonnée de bientôt lire un autre roman porno de m’sieur Vilà !

C’est la première fois que je lis Kriss Vilà, je le découvre donc par le biais du roman porno, et j’aime beaucoup ce que j’ai lu. Il sait transmettre l’excitation et l’intensité des scènes qu’il écrit. Et dieu sait que de l’excitation, il y en a ! Je crois que c’est l’un des romans porno que j’ai lu où il y a le plus de cul. Chaque page nous emmène dans une baise endiablée, un cunni profond, c’est bien simple, on a la sensation que Canicule est une immense scène de cul. En fait, c’est exactement ça, ce roman est une après midi de baise ininterrompue pendant les grandes chaleurs.

Je me rappelle avoir passé un été comme ça, à baiser, boire du rhum, et découvrir les joies de la sodomie. Les journées s’écoulaient, lascives, tout était prétexte à l’érotisme et je baisais des heures durant, ne m’arrêtant que pour boire un coup, manger un bout, ou simplement apprécier les sensations de jouissance qui inondaient mon corps par vagues. Ben Canicule, c’est exactement ça.

Au milieu de ce long voyage sensuel, sexuel et érotique, Kriss Vilà croque en quelques lignes des portraits d’humains seuls, que personne ne voit plus, et qui, le temps d’un baiser, d’un cunni ou d’une caresse, à nouveau se sentent exister. A nouveau, on les voit. A nouveau, on les désire.

Ces petits passages, souvenirs de Daniel et des rencontres qu’il a faites, ponctuent le roman et lui donnent une profondeur. L’auteur nous parle de cul, de sexe moite qui emmène ailleurs, et d’humains, qui acceptent de se laisser emmener ailleurs, sur les rives lointaines de jouissances profondes qui transforment à tout jamais.

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Si on osait assumer nos pulsions et nos fantasmes ?

En lisant le fameux chapitre 3, dont je vous lis aujourd’hui la première partie, je me suis dit que vraiment, on était bien cons de pas oser. Alors pour les mecs, c’est délicat. Conseil d’amie, n’allez pas vous frotter dans le bus, ca va hyper mal se passer, n’ayez aucun doute.

Mais déjà nous, les meufs, pourquoi ne pas se frotter, si quelqu’un nous plaît ? Au pire, on nous dira d’arrêter, mais mis à part une petite blessure d’ego, y a pas mort d’homme, ou de femme !

Pourquoi, si quelqu’un nous plaît, qu’on soit homme ou femme, ne pas aller lui dire ? Ca ne veut pas dire le / la harceler mais juste lui dire « wahou vous êtes très beau / belle ». Ca ne veut pas dire qu’on a envie de baiser avec lui/elle ni même qu’i.e.l est géniale, juste qu’on la trouve beau/belle. Comme on le dirait d’un labrador ou d’un dog argentin. Et puis au fond, qu’est-ce qui peut se passer ? Que la personne nous dise qu’elle n’est pas interessé.e ? Ok, du coup ça changera quand même rien à notre vie, vu qu’au départ, avant qu’on lui dise, il ne se passait rien avec elle.

Comme le dit un gars que j’ai rencontré : « le non on l’a déjà ». Alors pourquoi ne pas tenter de dire, demander, exprimer et exposer son désir, son envie, son attirance ? Par peur du non ? Mais le non, on l’a déjà !

Allez, je vous en dis plus sur ce « non qu’on a déjà » dans le second podcast érotique autour de CANICULE qui arrivera la semaine prochaine. D’ici là, laissez vous embarquer dans ce long voyage hautement sensuel et hautement pornographique.

Des liens autour de ce roman porno et des bisous

Si vous voulez, et vous en mourez d’envie, j’en doute pas, vous offrir le roman porno de Kriss Vilà qui donne chaud, voici des liens !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, vous aurez la suite du chapitre 3 la semaine prochaine, et quelques envies et idées à partager autour de la fameuse question « et si on osait? ».

Toujours pareil si vous aimez les lectures érotiques de Charlie, si vous êtes lecteur curieux, auteur qui a envie de me remercier de soutenir la littérature érotique, le meilleur moyen de le faire, c’est de partager ce podcast et de me laisser une contribution sur patreon

Des bisous les ptits choux !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire

Rechercher sur ce site