Baise à la française, Nikita, Tiffany, Jessie & 4 h de ciném ASS

Ras le bol des films scénarisés, y a toujours un truc qui couille, c’est le cas de le dire. Dans les précédentes chroniques ciném ASS, on a maté des porno qui veulent faire plus que du fap. On revient à la base : du gonzo de base ! Adieu érotisme et flonflons, bonjour le “droit au but” marseillais. Baise à la Française, c’est 4 heures de porn sans fioritures…

Nikita, Tiffany, Anissa, Luna, Jessie et les autres

Je ne vais pas vous faire le coup des éclairages et du scénario : y en a pas ! Attention, ça ne veut pas dire pour autant que c’est filmé dans la cave avec un vieux nokia. Pas du tout ! On est juste dans un film porno de type gonzo, donc pas de scénario, même pas un petit bout, et les éclairages sont en mode “naturel”, c’est-à-dire qu’il y en a plein mais qu’on ne les voit pas.

Oui, c’est pareil que pour un maquillage “naturel”.

Pour vous donner envie de lire la suite, quelques noms vont suffire. Le casting est assez prestigieux puisque vous verrez Nikita Bellucci, Tiffany Doll, Anissa Kate, Luna Rival, Sharon Lee, Jessie Volt et Valentina Ricci. Excusez du peu !

Bon niveau mecs, Dorcel et 21sextury ne précisent pas mais j’en ai reconnu plein. Après, comme je n’ai aucune mémoire des noms en général et des acteurs en particulier : démerdez vous !

baise à la francaise

Time line de baise à la française.

Ici pas de générique, pas de blabla, le film attaque cash pistache par une scène lesbienne très calme, soft, gentille, toute en délicatesse. Enfin, la délicatesse n’ayant qu’un temps, c’est un gonzo bordel, à la 11ème minute Tiffany Doll se fait, avec énormément de délicatesse, fister la chatte … Ah ben ouais, on est gentil ou on l’est pas !

La séquence est longue, pleine de tendresse et de fist vaginal dans tous les sens ! Comme mise en bouche, ça fait toujours son petit effet !

21′ NIKITA est arrivééééé !

Après un petit strip tease où on peut (re) découvrir sa parfaite silhouette et ses yeux de braise, on va quand même rentrer dans le vif du sujet avec un petit mais solide “trois doigts dans le cul”.

Oui, je sais, dans ce cadre précis c’est ambigu mais tout devient ambiguïté dans le porno !

26′ oh une teub !

Comme dirait Rantanplan : je connais cette teub ! C’est l’acteur qu’on a vu dans l’éducation de Clea. Et bien, il est transformé. Bon, comme dit Charlie “C’est quand même pas Lutro !” Certes mais dans Baise à la Française, il est au moins bien actif.

Nikita Bellucci est égale à elle-même. Elle regarde, avale entièrement la bite dans une très belle scène de gorge très profonde. Entre la posture “bambi” et le regard félin de Nikita, la scène devient très … troublante.

Alors oui, Nikita c’est un regard de braise mais pas que (hop ambiguïté) ! A la 32 ème minute, Nikita rappelle au gars sur place qu’elle a aussi un corps (superbe). Ok Miss, message reçu :

32 ‘ BAM direct in the fondement !

Nikita halète, s’extasie, Graouuuu ! L’homme murmure, grogne sobrement. Enfin le “Ho putain !” de Nikita arrive et la scène s’emballe. Un délice. On sent bien le “vas-y défonce moi” dans la tête de Nikita, et le camarade joue le jeu à fond.

L’ensemble est une scène alternant plans larges des deux et quelques plans serrés. TOP. La finition “doigtesque” et buccalement pleine de ferveur est bien sympa. Du Nikita dans le texte.

CONCLUSION : C’est chaud, gourmand et alors que tu mates le film en faisant du code pour le site, et bien tu t’arrêtes de faire du code ! Bien ouej !

50′ travelling sur les jambes d’Anissa Kate

Avant même de se dépoiler, on sent qu’il y a du cul et du boobs. Après un booty shake sympa, on découvre une lingerie de fou et la plastique de dingue d’Anissa Kate. Je suis pas fan des gros lolos mais là, esthétiquement c’est sublime.

Au passage, la plantureuse Anissa n’est pas plastifiée, c’est assez rare pour être signalé.

57′ la teub de monsieur X

Repassant par là, ben elle est pas folle, la teub, elle en profite ! Prise d’un élan de solidarité, elle n’est pas venue toute seule, et hop une double fellation party avec son pote teub, monsieur XX.

60′ et c’est parti ! Sodomie gentiment brutale et fellation profonde. Quand la caméra se rapproche un peu trop on se prend un coup de seins mais heureusement, il y a plus de plans larges que serrés. Les amoureux de jeunes éphèbes seront un peu déçus car le focus est clairement mis sur la miss.

Conclusion : Une jolie scène de baise à 3, uniquement en sodomie. Même si pour moi Anissa Kate est superbe, il lui manque dans cette séquence un peu du chien et de la fougue de Nikita. Avis perso, c’est un peu long et on tourne un peu en rond … dans son cul.

78′ arrivage de Luna Rival

Changement de paradigme, puisque miss Luna fait partie de la glorieuse team Nature & SmallBoobs. Alors on aime ou on aime pas le coté nature de Luna Rival toujours est-il que la frangine est sacrément bien foutu et sous des airs un peu ingénue elle n’a pas froid aux yeux.

La première partie en solo est mimi avec les regards caméra de Luna
quand soudain d’un gros plan sur son anus, non pas sur son cul, juste son anu(s) arrive du diable vauvert une main, une bite, une deuxième main, une deuxième bite… Et c’est parti !

Après quelque gouzi gouzi buccaux banzai dans le cul !

Le real est quand même super anus centré je trouve. J’aime bien la sodomie mais n’y a t il pas déjà assez de trou du cul autour de nous pour en faire un focus ?

On retrouve un peu la même ambiance que dans la scène précédente
seul le modèle féminin change. La séquence est un peu trop meuf centré. Les plans me semblent d’ailleurs être encore plus serrée que dans la scène précédente.

Conclusion : Je suis pas ultra fan de Luna rival, il y a un coté un peu trop roots qui perso me fait pas bander. De plus je ne sais pas comment elle fait mais elle arrive à être super active et en même temps détaché, en tout cas chez moi c’est assez étrange les sensations génère. Dans tous les cas ça pilonne sévère mais bon …

1h43 Tiffany Doll is in the place !

Yes encore du small tits et la c’est Tyffany doll qui s’y colle. Longue natte de cheveux, corps tout fifi, chatte toute poilue, on dirait une baba cool ultra salope. Dans la première scéne elles étaient deux pour le fist vaginal et bien figurez vous que Tiffany est super autonome : banzai sur l’auto fist vaginal !

1h50 Kikette apparaît

Enfin la première scène vaginale du film mais ouah qu’elle scène ! Pourtant c’est simple : un homme normal, une femme, superbe, un wand et bien ça fait super du bien ! Les deux acteurs s’amuse comme s’ils étaient entre eux. Et du coup ils baisent comme des petits fous ! Simplement et dans tous les sens !

C’est simple, efficace et même si encore on reste un peu trop centré sur le visage, mimi, de Tiffany on obtient une jolie scène de duo “comme à la maison”. Le passage baise + fairy est très très bien rendu j’ai même cru qu’il l’avait filmé à la maison.

Conclusion : J’ai un coup de coeur pour cette scène authentique avec apparemment un orgasme “classique” de Tiffany. Perso ça me fait plaisir de voir des sextoys dans un film de cul.

D’une ca indique au phallus derrière leurs écrans “regardez on peut être un baiseur absolue et quand même utiliser des “toys”. Secundo à titre perso j’aime bien la distance proche qu’il génère, comme si tu étais mateur de ton propre désir et le réel plus qu’ils peuvent apporter dans un relation à deux “classique”

2h07 Valentina Ricci – bimbo land

Attention gambettes de gazelle & nichons refait ! Une plastique largement sur étudiée, la bimbo du film est dans la place ! Les amoureux seront conquis perso …

Alors elle fait le job attention et même plutôt bien mais pour moi il manque un truc, trop de lissitude. Le coté surjoué, même dans les mimiques et le regard apeurées au moment de la brutale sodomie, enlève de la sincérité. Les amoureux de plastique étudiée et de pauvres demoiselle sans défenses qu’il faut sauver à coup de bite adorerons les autres retournerons voir la scène de Nikita

2h35 Anissa Kate is back

Les jambes de grives, la plastique de fous d’ Anissa Kate sont de retour pour torturer un pauvre garçon en mode gendre parfait. Une très belle scène, plus sympa que la première, de baise en duo.

De très belles images, très esthétiques. Des jeux érotiques se mêlent aux plans plus classiques dans une jolie scène de baise en duo.

Conclusion : Plus esthétique que bandante pour moi mais je suis plus fan du coté sauvage (pas brutal) que du coté romantique. Les amoureux de foot job apprécieront les nombreux passages autour de leur spécialité dont le final

3h04 la bombe arrive : Jessie volt

Donne moi cette grosse bite ! Cash pistache ! Et ouais il fait froid de par chez elle alors y a pas de temps à perdre pour se réchauffer ! Comme on dit chez moi elle engamme (elle avale) grave la cousine et on retrouve son tempérament de feu, ses cheveux platines et son corps superbe.

Jessica est une pure salope, en tout cas elle le joue très bien, donc elle insulte, dit plein des gros mots et moi ben j’adore les grosses salopes.

Oh vas y putain baise moi fort

Et bien il baise fort le camarade. En tout cas il essaye. Ce n’est qu’une sensation mais on a vraiment l’impression que Jessica Volt est insatiable. Le mec est invisible mais à dire vrai il faut un sacré tempérament pour ne serais ce qu’être visible à coté de cette blonde furieuse.

Pour arriver à, un peu l’assouvir, il lui défonce littéralement le cul . Vas y que ca claque, que ca gifle que ca pilonne un max. La fin de la séquence est excellente.

Conclusion : Perso jamais de la vie je baise avec Jessie Volt ! 
“Un homme devrait savoir quand il est vaincu” – Gladiator. Bon en même temps ça tombe bien je suis quasiment sur que Jessie Volt n’a pas envie de coucher avec moi. Cette fille est folle c’est un fait. Un gros air de famille avec Nikita

3h29 oh un scénario : Sharon Lee

On finit ces 4 heures de cul à la Française par la très belle Sharon Lee d’origine asiatique. Et c’est aussi la première fois du film qu’il y a, non pas un scénario, faut pas déconner, mais au moins une mise en situation.

Comme je suis assez fan des looks “asiat” je connais déjà un peu Sharon Lee. Elle est superbe, elle fait vraiment le job et fait preuve d’une “belle générosité. Pourtant j’accroche pas ! Il y a quelque chose qui ne lache jamais. Trop de calcul ou de retenue donc perso c’est #dommage. 

Bilan & perspective …

Bon soyons clair 4 heures de porno gonzo à chroniquer c’est long ! Par contre 4 heures de film en HD pour se branler et ben c’est cool !

Baises à la Française regroupe vraiment plein de style différents autant par le casting que dans la manière de filmer et les mises en scènes. Tout le monde y trouvera son compte.

Perso j’ai eu un gros coup de coeur pour le passage avec Tiffany Doll et bien sur les deux actrices qui m’ont fait choisir le film les sublimes, félines et jobardes Nikita Bellucci & Jessie Volt.

Very thx @

En premier lieu les actrices et acteurs de ce film. Qu’on aime ou pas je vous tire mon chapeau autant pour le film lui même que pour vivre aux quotidiens dans le monde actuel : BRAVO

et puis merci à l’incroyable catalogue de DORCEL vision “luxure since 1979”

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer