La Vénus à la fourrure #LEC Nuit Démonia

Publié le

La Vénus à la fourrure, de Léopold von Sacher Masoch #LEC

Cette semaine on s’attaque à un méga grand classique de la littérature érotique, La Vénus à la Fourrure de Léopold von Sacher Masoch. Je crois, de mémoire, qu’une des toutes premières émissions Les Lectures Erotiques de Charlie était consacrée à Sade.

Aujourd’hui on prend le pendant inverse avec Léopold von Sacher Masoch et sa Vénus à la Fourrure. C’est de son nom de famille qu’a été créé l’adjectif masochiste. Alors, cette semaine sur LSFRadio, plongeons ensemble dans les limbes du masochisme ….  pour la semaine de la nuit Démonia ça tombe plutôt bien 🙂

Alors je ne serais pas dans les couloirs « zobscurs » de la nuit la plus hot de Paris mais rien ne m’empêche de rendre hommage, à ma manière, à cette nuit d’exception en relatant les aventures littéraires du père fondateur de la culture SM.

Pour l’illustration j’avais le choix entre une belle photo pur « latex style » ou la fourrure … J’ai pris l’option fourrure la version latex vous la retrouverez plus tard sur mon site 😉

Réagis en direct sur Twitter
avec le #LEC

Lectures érotiques de Charlie :
Jeudi de 16h à 17h sur lsfradio.com
Dimanche de 01h à 02h du mat sur RCV99FM

Lsfradio en direct :


Le podcast de cette lecture érotique

La Vénus à la Fourrure, de Léopold von Sacher Masoch

Ce roman, écrit en 1870, nous raconte la relation tumultueuse de Séverin et de sa maîtresse Wanda.

Séverin, qui se décrit lui même comme un suprasensuel, tombe follement amoureux d’une très jolie jeune femme, la belle Wanda.

La jeune veuve n’est pas prête à se remarier, et lui propose un marché : ils essaient pendant un an de voir si ça peut fonctionner, et après elle l’épousera.

Seulement elle le prévient : si un homme se montre trop admiratif, à sa merci, elle risque d’en abuser !

Séverin lui rêve d’un idéal féminin sévère et despotique, une Vénus impitoyable qui le tienne à sa merci. Il est prêt à tout, même donner sa vie pour que l’élue de son coeur jamais ne l’abandonne.

Franchement j’ai beaucoup aimé ce livre. L’écriture est fluide, c’est super agréable à lire, et le rapport de pouvoir entre l’homme et la femme qui est décrit est vraiment intéressant.

Comme le dira Wanda à Séverin, c’est vous qui m’avez voulue ainsi, c’est vous qui avez réveillé en moi ces instincts et ces pulsions de domination, comme il est grisant d’avoir à sa merci un homme, et de pouvoir tout lui faire subir.

Contrairement à Sade, qui use et abuse de ses victimes sans même leur demander leur avis, qui aime à choquer et outrager, avec Léopold von Sacher Masoch on entre dans l’étude des rapports de pouvoir, comment Séverin, qui rêve de se faire dominer, pousse sa maîtresse à devenir une impitoyable Vénus à la fourrure, changeante, soufflant le chaud et le froid, alors que Wanda n’aspirait au départ qu’à aimer simplement.

Pour Sacher Masoch, les relations entre hommes et femmes sont toujours jeux de pouvoir, à chacun de choisir s’il sera l’enclume ou le marteau. Ou s’il poussera l’autre à devenir son enclume ou son marteau.

la musardine Un grand classique de la littérature érotique cette semaine, étude approfondie des pulsions masochistes, à ne pas manquer ! Et pour retrouver l’intégralité de la Vénus à la Fourrure, rendez vous sur le site des éditions la Musardine.

Des énormes bisouxxx à toutes et tous, on se retrouve sur Lsfradio ou sur RCV99FM pour la rediffusion du dimanche tard dans la nuit. J’ai trop hâte !

Réagis sur twitter avec #lec dans ton message

Inscrivez vous c’est easy & funny !

[mc4wp_form id= »9111″]

Si tu ne sais pas ce qu’est l’Hysterical litterature … follow me

Les lectures érotiques de Charlie en podcast – Toutes les Lectures érotiques

Les #LEC sont proposées par LSFradio & LSFbook. Merci à eux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.