le framboisier charlie

Le Framboisier ami de la femme

Publié le Publié dans News de Charlie Folies

Le Framboisier au secours des règles douloureuses.

Bon je sais, le titre n’est pas super glamour, mais il faut bien en donner un. Vous l’avez compris, un nouveau Tag apparaît sur charlie-liveshow, qui continue à s’ouvrir à bien plus que du cul pour du cul. C’était d’ailleurs le but au moment de la création du site 🙂

La partie « conseil sexo » voit donc le jour maintenant !

Nous commençons cette nouvelle partie du site avec le framboisier, un ami fidèle, naturel, pour les nombreuses copines qui peuvent avoir des soucis avec leur période et autres « soucis de filles ». C’est mon chéri qui va être un peu le boss de cette partie, moi je suis juste là pour le motiver (hihihi).
Allez maintenant c’est à lui de faire.

Pour ceux qui connaissent la Miss depuis un moment, vous avez dû comprendre qu’elle aimait bien suivre les saisons, la courgette en liveshow vous ne la verrez que de juin à septembre en gros, mais ça va un peu plus loin que simplement manger bio, de saison et local (si possible). Derrière c’est aussi faire confiance aux plantes, aux remèdes naturels qui ont su faire leurs preuves au fil des siècles et en dernier recours, bien sûr, il reste la chimie.

Un peu + sur Renaud

Bien sûr pour vos douleurs vous pouvez vous ruer sur du spasfon ^^, de la visceralgine et autres, mais bien souvent l’amélioration n’est que passagère, la blague douloureuse continue tous les mois et les effets secondaires sur la santé et la sécu, eux par contre, sont très durables (fibromyalgie, hépatisme, problèmes circulatoires…)

Ouais les plantes, c’est des trucs de vieilles ! Et alors, si ça marche !

Comme quoi, on peut être demi geek et pourtant utiliser, revisiter, améliorer le savoir empirique des « bonnes femmes ». Mais on va pas débattre de ça maintenant ( on va même pas en débattre du tout, j’ai devant moi des centaines de personnes qui n’ont plus mal au bide, ça me suffit comme preuve).

C’est parti donc, alors je vais clarifier les choses de suite … je ne vais pas vous parler de Framboisier, feu un des piliers du groupe mythique « les musclés », ni du gâteau à base de crème et éventuellement quelques framboises – qui lui n’est pas du tout l’ami de la femme svelte et consciente de la courbe de ses hanches – mais bien de la plante, issue de la famille des rosacées, faisant des fruits super savoureux pendant l’été.

Donc le Framboisier, ami de la femme ? En tout cas, ami de vos hormones.

conseil sexoLa fonction principale du Framboisier est de stimuler la sécrétion d’oestrogène et de progestérone des ovaires.

C’est ce qu’on appelle une plante ambivalente (je raccourcis, dsl amis herboristes) mais comme quoi, l’ambivalence est plus courante qu’on ne le croit, je dis ça je dis rien… 

Donc cette stimulation oestrogène / progestérone permet d’équilibrer les taux d’hormones qui peuvent connaître de grandes fluctuations au moment des règles (notamment les premières) ou de la ménopause.

Ces fluctuations peuvent être un des facteurs des douleurs de bas ventre chez de nombreuses femmes (en plus de soucis de structure osseuse bassin / cervicale / intestin).

Qui plus est, le Framboisier contient une substance (dsl oubli du nom) permettant de décontracter le muscle utérin et donc de réduire les contractions et la sensation de poids.

Quelques conseils d’utilisation :

En général le framboisier est soit utilisé en macérat glycériné 1DH soit en infusion des feuilles fraîches (3 feuilles par tasse, laisser infuser 10 minutes 5 à 6 fois par jour). D’après mon expérience personnelle, c’est en macérat 1DH que le framboisier révèle son plein potentiel et en plus, pour peu que vous ayez un herboriste digne de ce nom … quel goût !

Pour plus d’efficacité, pensez à lui adjoindre de la camomille romaine (en tisane ou teinture mère 3 à 5 fois par jour), un excellent antispasmodique, mais aussi à regarder vos tensions nerveuses internes, les stress accumulés pendant le mois, etc … 

 

IMPORTANT :
Dans tous les cas, ces conseils de santé ne remplacent pas ni le diagnostic ni les conseils d’un médecin.
Consultez le ! 

Passons aux choses sérieuses, le framboisier et l’image de vous-même

le framboisier charlieNous avons vu l’action physique du framboisier sur la muqueuse utérine et l’équilibre qu’il apporte dans la sphère hormonale féminine, mais d’autres plantes peuvent aboutir au même résultat : ne plus avoir mal au ventre pendant 4 jours !

Je vous cite en vrac : la sauge, l’aunée, l’alchemille, l’achillée, l’huile essentielle de basilic et il y en a encore plein d’autres, chacune avec sa particularité, son action précise … c’est pas simple 🙂

Bon, mais revenons à notre ami le framboisier et à son petit plus qui m’en rend fan.

C’est une plante issue de la famille des rosacées, comme ses cousines les roses, les fraisiers, le framboisier va avoir une action considérable sur l’image que nous avons de nous-même.

Son action essentiellement hormonale va donc jouer à plein sur les grands changements physiologiques de la femme :

  • La puberté – le moment où l’image de l’enfant disparaît, brutalement remplacée par l’image de la femme avec des pulsions pas forcément gérées et encore moins facilement avouables. Le framboisier va adoucir les excès, l’alternance entre les passages petite fille perdue et jeune femme trop sûre d’elle
  • Chez la femme enceinte ou chez la femme qui vient d’accoucher, ici encore le framboisier va calmer les pics oestrogène / progestérone, aidant la nidification mais apportant aussi du réconfort dans le changement de vie psy, émotionnelle et physiologique qui va arriver
  • Et la ménopause, où le framboisier, souvent avec la sauge, va permettre au corps de faire une transition douce, va détendre les muscles pelviens et utérins pour aider la femme à comprendre que même sans règles elle reste néanmoins femme, avec des envies, des désirs et tout ce qui s’en suit …
  • Et bien évidemment des qu’il y a eu contrainte, violence (physique et/ou morale), dégradation de l’image personnelle le framboisier vous accompagnera pour « faire passer » tout ça – dsl du terme

Voilà en quelques mots une petite présentation d’un ami méconnu de la femme, aussi gourmand, aussi rond que les déesses mères de l’ancien temps, rouge comme la braise et comme le sang qui coule en nous.

Vraiment n’hésitez pas à faire vos propres recherche dessus, à l’essayer, à insister. C’est pour moi un compagnon aussi bien physiologique qu’émotionnel des femmes qui s’aiment, simplement, naturellement 🙂

Allez, la semaine prochaine je vous parle du Sequoia et c’est pour nous les mââââles !!! 

conseil sexo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.