femme sauvage

Femme sauvage, poésie et photographie

Publié le Publié dans News de Charlie Folies

Femme sauvage, réveille moi ! Sois en moi !

Prélude par Renaud : Dans notre monde faussement policé, où est l'animalité ? Où est la femme Sauvage ? L'homme Simple ? Où est l'Humain Divin ? On pourrait vous faire un long et grand post comme on a l'habitude de faire mais je ne crois pas vraiment à leur impact alors à la place, un peu de poésie et quelques photos. Au delà du corps nu j'espère que vous y verrez la poésie, l'énergie. Cette énergie des contes et des merveilles qui nous faisaient vibrer enfants. Elle est toujours là ! Sous la main, à notre disposition. En fait elle n'attend que nous ! Laissons nous guider par cette femme sauvage, cet homme simple en nous et envolons nous vers l'Humain que nous sommes vraiment.

Bises à tous

 

Femme sauvage, animale.

Guerrière impeccable.

Je porte en moi la vie, je porte en moi la mort.

Je danse au son des tambours, je m'habille de vent.

Les yeux étincelants, sans aucune lueur de pitié.

Je danse le monde et je crie ma colère.

Je danse le monde et je crie mon amour.

Ni homme ni femme je suis guerrière !

En mon centre le vide, la brèche vibrante de mon sexe rêve le monde.

La brèche fiévreuse de mon sexe rêve les hommes.

Empoigne moi, chevauche moi que je t'emmène courir le monde,

celui des hommes, celui des songes aussi.

 

Attrape moi, étreins moi !

Nous tournons l'une et l'autre, bête à deux têtes, papillon jour et nuit,

tourbillon incessant nos deux corps qui s'emmêlent,

nos deux âmes se retrouvent.

Nourris la guerrière, nourris la rêveuse.

Attrape toi toi même !

Ne cherches pas je suis là !

Je suis la fente, je suis la brèche, le passage des mondes,

la passerelle à toi même.

La passerelle de tes mondes,

là où siègent tous les rêves.

 

Réveille toi, éveille moi !

Traversons les mondes, les cieux et les eaux

pour revenir à l'un, à cette totalité de l'être humain.

Ouvre les bras ferme les yeux et étreins moi !

Ouvre les bras ferme les yeux et embrasse toi !

Deviens la porteuse de vie et de mort,

celle que tu redoutes et adores à la fois.

Elle est là en toi. Je suis là en toi.

Assez des semblants, des repousses à plus tard,

l'animal a rugi la lionne est sortie.

Plus d'échappatoire il est temps d'être en vie !

 

Il est temps d'être en Vie !

Il est temps d'être Envie

5 réflexions au sujet de « Femme sauvage, poésie et photographie »

    1. Merci demoiselle 🙂 ca fait toujours un peu peur de montrer ce genre de choses on avait pas envie de commentaires à la berk c crade et tout donc merci (bon on pensait pas que tu ferais ce genre de commentaires mais d autres …)
  1. Ta série « Sauvage » est superbe, un sacré travail de modèle et de photographe ! Bravo à tous les deux, j’aime beaucoup, la femme animale et sauvage, sexualité affirmée et atavique, ça vient des tripes, ça vient de loin et la sensualité s’émane de chaque geste. J’adore !
    1. oh ben merci beaucoup ca nous touche énormément et je blague pas. Bon en plus le bonus c’est que l’argile c’est super bon pour la peau et dans certaines pratiques c’est aussi un renouveau, une manière de renaitre, faire sa mue.
      Y a aussi le lien avec Adawa le premier humain fait d argile et qui est au delà des genres adam / eve
      enfin voilà merci et dire que tout ça c’est parti d’un rituel super perso 🙂 ca donne envie de continuer quand on se roule dans la cendre on vous fera des photos (en mode patates chaudes) et voila je detourne le truc pour eviter un peu de rougir bon allez zou MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.