hot pussy

Epilation : La coupe de foufe !

Publié le Publié dans News de Charlie Folies

Epilation, rasage … les aventures de la coupe de foufe !

Coucou les filles ! (et les garçons aussi mais je vais plutôt m’adresser aux demoiselles sur ce coup là)

Aujourd’hui, on parle coupe de foufe ! Ridicule comme titre d’article, non ?

Mais je savais pas trop comment l’appeler autrement, j’ai envie de vous parler un peu de mes expériences diverses et variées, épilation, rasage et autres ….

Séquence témoignage, ou séance frisson donc !

A l’heure ou le poil revient sur les visages masculins et sur les pubis féminins, ca peut sembler aller à contre courant, mais perso je trouve que la taille du poil est presque aussi importante que l’hygiène intime … presque indispensable.

Once upon a time around my foufe

Perso j’ai commencé super tard. Et oui, jusqu’à 25 ans, j’étais un peu la soeur spirituelle de Chewbacca niveau coupe de foufe ! Une fille nature quoi 🙂

Pour vous dire, la première fois que j’ai commencé à faire frotti frotta avec mon chéri, au moment où il a voulu me faire un cunni, tout d’un coup il m’a demandé « heu, tu as des ciseaux ? tu me fais confiance ? je peux faire un truc ? » moi : « oui oui » et là, il a commencé par déforester un peu l’accès à mes lèvres toutes gonflées d’excitation.

Bon, faut dire que Renaud est un peu un anti poil, y a rien à faire, ça lui plaît pas. Jusque là personne ne m’avait rien dit. Cela dit, c’était super excitant de me laisser couper les poils au ciseau juste avant de sentir sa langue se poser sur ma vulve 🙂

Du coup, à 25 ans, j’ai découvert l’univers impitoyable de l’épilation !

Enfin, pas vraiment à 25 ans, parce qu’au début, je me rasais…

Rasage et coupage pour débuter

La première fois que je me suis rasée en intégral, je portais un vernis à ongles rouge de chez rouge pour les besoins d’un rôle. C’était hyper strange, j’avais la sensation de jouer une scène de téléfilm érotique de m6 chaque fois que je prenais une douche. Les ongles rouges vifs, la mousse blanche du savon, mes lèvres glabres …. j’ai mis un peu de temps à m’y habituer !

Pour le coup, j’ai pas du tout eu la sensation que redoutent certaines d’avoir un sexe de petite fille, bien au contraire ! J’étais hyper sexuée, avec le saxo qui commençait à jouer au taquet dès que je rentrais dans la douche 🙂 Ah, j’en ai connu des masturbations sous la douche à ce moment là 🙂

Alors le rasage, c’est super pratique, ça coûte pas cher (le prix d’un rasoir jetable quoi ! d’ailleurs, à ce propos mesdemoiselles, achetez plutôt des rasoirs au rayon homme, ils sont bleus au lieu d’être rose mais ils sont tout aussi efficaces et moins chers), c’est rapide et pas besoin de rdv hormis avec soi même.
Par contre, le rasage a quelques inconvénients :
Au bout de 2 jours, adieu la peau lisse et douce, bonjour la gratounette scotch britt !
Et puis, y a quelques risques de se couper, perso c’est souvent en rasant derrière, la ptite rondelle, que je me suis souvent coupée. Ben oui, quand on opte pour un intégral, mieux vaut aussi enlever les poils autour du petit anneau, sinon là on devient la soeur de panpan lapin 🙂
La blague avec le rasage c’est qu’au bout de deux jours tu as la douceur d’une gratounette, mais tu peux pas reraser de suite (enfin si, mais c’est l’option scalp, perso la peau à vif je suis pas fan), donc tu dois passer 2 jours en mode hérisson, le temps que les poils soient suffisamment sortis pour pouvoir à nouveau les exterminer.

Donc en gros, le rasage, c’est pratique, c’est pas cher, mais putain ça gratte !

Sans compter que ça gratte pour l’autre, mais pour toi aussi ! Au début de la repousse, tu passes deux jours à avoir envie de te gratter le pubis parce que ça démange ! « Non non, je n’ai pas de morpions, c’est mes poils qui repoussent. »

Crème dépilatoire : la chimie c’est la vie ?

Du coup, j’ai cherché d’autres techniques 🙂 J’ai testé la crème dépilatoire.

Alors c’est pas mal, mais ça repousse quand même assez vite, et souvent, tu dois quand même raser les poils récalcitrants.

En plus ça pue, faut le reconnaître, on peut faire des allergies, la crème dépilatoire, j’ose pas trop imaginer ce qu’il y a dedans d’assez fort pour juste te faire tomber les poils, mais ça doit pas être trop trop top ni pour la peau ni pour les muqueuses. D’ailleurs, quand on l’applique, on sent bien que ça chauffe sévèrement. Tout ça pour au final, un résultat pas hyper satisfaisant puisqu’au bout de 5 jours, ô joie ô bonheur, revoilà vos poils qui pointent le bout de leur nez ! Et pour le poil, qu’il soit rasé ou tué à grands coups de crème dépilatoire, l’information est la même : il repousse donc plus dru, plus fort, plus épais, c’est la fête du poil !

Sans rentrer dans la physiologie du poil du moment que vous n’enlevez pas la racine qui est dans une couche intermédiaire de la peau, vous ne faites que le renforcer. Vous faites disparaitre le symptôme (le poil) mais laissez la source (le bulbe, la racine). Le poil comme les ronces ce renforcent à la tonte …

Epilateur ? … FBI

ah ! Qu’importe ! me suis-je dit, j’ai un épilateur !!!!

Mais oui, vous savez, cette petite machine avec plein de pinces à épiler qui tournent vite et arrachent le poil au lieu de le couper. Qui dit poil arraché avec sa petite tête, dit repousse moins rapide et poil plus fin 🙂

Oh mon dieu ! C’était horrible !!! Non, je sais pas vous, mais ça m’a fait hyper mal, et j’ai cru que j’allais m’arracher la peau ! Sur les jambes et sous les aisselles, je me sers de mon fidèle épilateur, déjà sous les aisselles ça pique un peu comme on dit, mais sur le pubis, c’est juste horrible ! En plus, si on ne tire pas la peau au max, ben elle se coince dans l’épilateur, j’ai même pas voulu tenter l’épilation des lèvres.

Ok, donc l’épilateur, c’était une FBI (Fausse Bonne Idée).

La Cire : Dieu Océdar aide moi !

Reste donc la cire…

Alors déjà, quand j’essaye de m’épiler seule à la cire les jambes, c’est une cata ! Les bandes de cire froide, je trouve que ça marche pas bien, il reste toujours plein de poils, et tu en utilises une chiée plus 15, ça revient hyper cher.

Et la cire chaude, ben j’arrive à me mettre de la cire sur le visage, le ventre, les fesses, alors que c’est mes jambes que j’épile. En gros, je suis pas douée, voire franchement nulle avec de la cire.

Mais, j’ai voulu faire ma cake et tenter l’auto épilation du maillot à la cire.

J’ai essayé, mais une fois seulement.

J’applique la cire chaude mais pas trop, le but c’est pas de se brûler, sur le haut du pubis, je pose ma petite bande de tissu, j’appuie dessus, que la cire adhère bien au tissu, et … et là c’est le drame ! Je n’arrive pas à tirer d’un coup sec, bien comme il faut, du coup la bande de tissu se décolle à moitié, mais sans la cire, sans avoir enlevé un seul poil, par contre ça me tire la peau à mort, en gros ça fait hyper mal, j’ai pas enlevé un poil et j’ai dû enlever la cire restante avec de l’eau bien chaude, donc sous mes poils, la peau a rougi comme un homard, je n’ai jamais réessayé.

fairy pussy

 

Enfin, au bout d’un an, je me suis finalement décidée à prendre rendez vous avec une esthéticienne !!!

Epilation, les pro. c’est sympa !

Pourquoi j’ai mis autant de temps ?

Plusieurs réponses s’offrent à vous 🙂

  1. parce que je suis une quiche, même si je ne m’appelle pas Lorraine
  2. par peur de ce qu’on pourrait penser de moi, genre rhhoooo la salope elle se fait épiler le maillot en intégral (là sur ce coup là je m’appelais Lorraine)
  3. par timidité
  4. parce que maintenant, vous me connaissez sexy, tout ça, mais j’ai de nombreuses années de babacoolisme neo grunge derrière moi, où les chaussures se portaient plates sinon rien, le maquillage n’existait pas, et la brosse que de manière intermittente, alors allez voir une esthéticienne, pensez vous, ça n’était même pas envisageable !

J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai pris rendez vous avec une esthéticienne.

Sans lui préciser que c’était ma toute première épilation, ni que je me rasais depuis plus d’un an ! What a bad idea !

Parce que du coup, j’avais un rendez vous d’une demie heure de prévu, mais ça a pris le double. Soyez sympa, pensez au planning de votre gentille esthéticienne, et si c’est votre première fois, précisez le 🙂

L’esthéticienne, une jeune nana super jolie super sympa, m’a tout de suite détendue sur mes appréhensions débiles, en me disant déjà que des minettes, elle en voyait toute la journée, donc c’était couillon de me sentir gênée, et en rajoutant que l’épilations intégrale, c’est « the épilation » la plus demandée, d’ailleurs elle même était épilée intégralement.

Cool, ça m’a de suite détendue. Après, ben il a fallu passer aux choses sérieuses.

Youhou, je peux vous dire que la 1ère fois, ça m’a fait super mal. Le drap en papier qu’on glisse sous toi était trempé tellement j’ai transpiré de douleur. Oui oui, on peut transpirer de douleur.

Rassurez vous, dès la 2ème épilation, ça fait déjà beaucoup moins mal, et maintenant, je peux pas dire que c’est un truc super agréable, mais c’est vraiment loin d’être insupportable. Pensez juste à respirer et à vous détendre un maximum.

Et choisissez bien votre esthéticienne !!!!

Ca, je l’ai découvert bien plus tard, quand j’ai déménagé. Selon la dextérité de votre esthéticienne, et la cire qu’elle utilise, le résultat et la douleur ne sont pas du tout les mêmes.

Ma première esthéticienne utilisait de la cire chaude avec des bandelettes de tissu qu’on arrache d’un coup sec. Je l’ai découvert plus tard, quand j’ai déménagé, mais c’est vraiment pas le top.

Le top, c’est la cire spéciale peaux sensibles, une cire qui s’applique chaude, mais pas brûlante, et pas besoin de bandelettes, elle se retire directement.

Et sur le choix de votre esthéticienne, vraiment, si vous n’êtes pas convaincue par la première que vous testez, allez en voir d’autres !

A mon dernier déménagement, évidemment changement d’esthéticienne. J’en ai fait 3 avant de trouver la bonne.

Mais heureusement que j’ai insisté !!!!

La première, j’appelle avant, je demande bien si elle utilise une cire spéciale peux sensibles, tout ça « oui oui  » qu’elle me dit. Rhooo la vile menteuse !

Elle a commencé avec le roll on, vous savez, le truc où on met de la cire dedans, et on le roule sur la partie à épiler, ça dépose la cire, après ptite bande de tissu et on arrache d’un coup sec. Ca fait une application de cire fine et hyper rapide. C’est top, mais pour les jambes, c’est pas du tout adapté au maillot !!! Et elle a fini à la cire chaude avec bandelettes ! Grrrrrrr résultat j’ai eu bien mal, j’avais la peau hyper rouge et irritée à force qu’elle tire dessus comme un âne, c’était relativement cher et en plus il restait des poils !

Mais la pire expérience, c’est quand je suis allée me faire épiler dans un hammam. Normalement, on t’annonce une épilation douce, à la cire peau sensible, blablabla.

Je me suis retrouvée dans une espèce de cave hyper chaude, pleine des vapeurs du hammam qui était juste à côté, avec une esthéticienne qui ne savait pas du tout ce qu’elle faisait, une cata !

Elle commence par me sortir son roll on, vu comme j’avais douillé la fois d’avant je lui dis « non non ça c’est pour les jambes, vous m’épilez pas le maillot avec ça ! » « Ah bon ? mais je prends quoi alors ? » Là je lui explique, vous savez la cire chaude qu’on applique un peu plus épaisse et qui se retire toute seule, sans bandelettes tissu. « Ok je vois ».

Elle met sa cire à chauffer, et quand elle est bien chaude, mais alors bien bien chaude, elle me l’applique. Ahhhhhh mais c’est trop chaud, vous êtes en train de me brûler ! « Non non c’est normal, faut la mettre bien chaude » Et moi de répondre : « Non mais là vraiment ça brûle!!! »

Elle a finit par souffler dessus pour refroidir la cire. J’ai passé la plus longue heure de ma vie, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas partie, trop polie sans doute. Au final, après 60 interminables minutes, je suis ressortie sans poil, mais avec des brûlures à l’aine et sur le pubis. C’était horrible !!!

A force de persévérance, j’ai trouvé la perle.

Je vénère mon esthéticienne, qui bosse hyper bien, ne me fait quasi pas mal, et ne m’a jamais brûlée ! Du coup, pendant 3 semaines, j’ai une minette toute lisse, un vrai bonheur ! Au bout de deux semaines les premiers poils commencent à repousser, au bout de 3 ou 4 semaines vous pouvez retourner vous faire épiler. Moi j’ai calé ça juste après mes règles, parce que du coup, passer ma semaine de règles poilue, je m’en fous un peu (oui, faut quand même attendre que les poils fassent une longueur minimale pour pouvoir re épiler).

Ce qui est bon avec les coupes de foufe, c’est que vu la vitesse à laquelle ça repousse, on peut changer de coupe au gré de notre humeur 🙂 Perso j’ai un faible pour l’intégral, mais de temps en temps, hop ! un ptit ticket de métro 🙂 Et ma géniale esthéticienne m’a même dit que si je lui amenais un pochoir elle pourrait me faire une épilation de ce que je veux, coeur, éclair, étoile … C’est pas trop bon ? Va falloir que je me trouve un pochoir un de ces 4 moi 🙂

Il existe même des teintures spéciales poils pubiens !! Mais ça, j’ai jamais testé 🙂 Si vous vous l’avez fait, je veux bien vos retours d’ailleurs.

Récap et astuces sur l’épilation :

  • adieu le rasage et la crème dépilatoire, pour moi rien ne vaut une épilation faite par une professionnelle, ça tient longtemps, c’est bien fait, du coup pour une vingtaine d’euro vous avez un maillot impeccable pour environ 3 semaines
  • si vous n’êtes jamais allé chez l’esthéticienne par pudeur, par peur du jugement, etc …. détendez vous 🙂 Elles voient des minettes toute la sainte journée et n’en ont un peu rien à faire du style d’épilation que vous voulez
  • n’hésitez pas à vous renseigner sur le type de cire utilisé pour l’épilation maillot, préférez la cire chaude qui s’enlève d’elle même à la cire chaude avec bandelettes tissu
  • surtout surtout, n’hésitez pas à essayer plusieurs esthéticiennes jusqu’à ce que vous trouviez la bonne
  • pensez à respirer, moi mon truc c’est expirer au moment où elle arrache la bande de cire
  • faites vous régulièrement des gommages doux entre deux épilation, pour limiter les poils sous peau
  • si vous avez trop de poils sous peau, rasez, c’est un conseil d’esthéticienne, comme ça votre poil repoussera un peu plus dru et sera assez solide pour percer la peau au moment de la repousse

D’autres solutions existent bien sur, le traitement hormonal … heu comment dire que c’est une idée plus que merdique. L’épilation laser, à la lumière pulsée …

Alors je n’ai jamais testé l’épilation laser définitive ni l’épilation à la lumière pulsée. Déjà ça coûte une blinde, et après, j’ai une petite tendance hyponcondriaque, y a pas vraiment de recul pour savoir si c’est ok pour la santé ou pas, du coup je suis pas hyper inspirée.

Si vous, vous avez déjà essayé, je suis super preneuse de vos retours !!!!

 

Des bisouxxx les filles, et bonne épilation. Perso je file me trouver un pochoir pour Février 🙂

En aparté : Je vous conseille d’aller voir ou de suivre l’excellente série Poilorama sur Arte Creative. Un doc ludique et qui fait le tour …du poil. Poilorama et co écrit par Emmanuelle de l’excellent ParisDerriere.fr

 

9 réflexions au sujet de « Epilation : La coupe de foufe ! »

  1. Non mais là BRAVO !! J’adore cet article qui me refait penser à une conversation que nous avons eu toutes les deux…
    C’est marrant mais, je suis comme toi, j’ai suivi les mêmes étapes ! Et comme toi, le rasage, ça gratte, la crème ça pu et l’épilateur c’est PLUS JAMAIS !!
    J’imagine bien la scène avec Renaud et les ciseaux… Tout ça m’a l’air bien excitant d’ailleurs, à chaque fois que je me rasais, ça m’excitait à mort.
    BREF, merci pour cet article très instructif. J’ai peut-être loupé un passage mais c’est quoi cette fée clochette sur ta chatte ?
  2. Alors je ne me suis fait épiler intégralement qu’une fois, et je n’ai pas aimé. Bon déjà faut pas se leurrer, ça fait mal ! Visuellement je trouvait ça bizarre, mais le pire c’était le frottement, j’ai fait mycose sur mycose… En revanche c’était hyper cool pour la masturbation et les cunilingus.
    Bref du coup maintenant je me fais faire un maillot échancré chez l’esthéticienne et je passe le reste à la tondeuse, sabot 3mm. Ça fait bien net, et comme je suis brune j’aime bien le contraste de couleurs entre ma toison, ma peau et mes muqueuses.
  3. Salut Charlie,
    Comme toi (et surtout ton homme), je suis un inconditionnel de l’épilation (que ce soit pour ma compagne comme pour moi), et je confirme à 100% que tout ce que tu as dit est aussi valable pour les hommes à ceci prêt que pour un homme il est BEAUCOUP plus dur de faire son « difficile » quand au choix de l’esthéticienne car il est rare d’en trouver qui accepte de nous faire le maillot intégral aussi quand on en trouve une on la garde (et on souffre en silence si elle s’y prend mal)…
    Et comme tu dis, j’aurais bien aimé savoir ce que pense les dermatos de l’épilation laser et à lumière pulsé pour ces endroits (surtout pour la peau des testicules)…
  4. Coucou, j’en suis à faire de l’épilation à lumière pulsée avec un appareil qui coûte une blinde (e-one). J’en suis vraiment très contente mais il faut s’armer de beaucoup de patience pour arriver à ses fins: une repousse tous les 3 mois… Yahouuuu que du bonheur, je kif. Bises.
  5. oserais-je… oui ça fait mal , mais de moins en moins , va tiré un seul poil a la pince a épile qui pousse sur la peau fine a 2 cm de la base du pénis…ouille , c est cool que tu parle de cet dictature de l épilation chez les femmes, moi quand , je m engage avec une femme, ma 2eme questions c’est « tu te rases ou tu t épiles » et une fois sur deux c est éliminatoire. Et faut pas y voir du machisme. je préféré la brousse que de subir la pierre ponce ou le sexe violet de rasage tout les trois jours, après, oui c est long oui ça fait mal , mais de moins en moins , et comme je suis un garçon égalitaire,( si tu t épile / je m épile ) la douleur je la connais . après vous les femmes!!! pardon Charlie hihihi , vous n êtes pas égalitaire. j ai du faire plus de 200 épilations intégrale a des femmes. y en a même une qui est revenu ce la refaire faire 3 fois une fois qu on était séparé ( mdr ) si elle m on rendu 5 fois c est le maximum . bref meme si il y a urgence , pitié pour vous mêmes les filles évité le rasoir votre corps vous remercieras et moi aussi
    bisous 🙂
  6. Coucou, je confirme, les poils qui repoussent ça gratte!! Un peu, et puis beaucoup. Puis il y a les rougeurs, les poils qui repoussent « à l’intérieur » et donc boutons, etc. Mais j’aime bien un sexe épilé (quoique assez longtemps que plus de rapports). Il me semble que la sensation de proximité entre les sexes (vulve et verge) sont plus « proches ». Mais un petite chatte poilue et bien taillée c’est cool aussi. Bizz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.