charlie camgirl nature

Aunée, plante miracle pour les femmes

Publié le Publié dans News de Charlie Folies

Aunée et soucis féminins, un petit miracle

Bon ok, le titre est peut-être un peu abusif je vous l’accorde mais quand même, depuis 20 ans que j’exerce j’ai pu constater que l’Aunée dans un grand nombre de cas faisait, à défaut de miracles, au moins des merveilles, sur les règles douloureuses notamment.

Là vous êtes en train de vous dire « c’est quoi ce délire ! V’là t’y pas qu’elle nous cause de ses règles la Charlie, tu repasseras sur le glamour ! ». Ok c’est pas faux, mais déjà ce n’est pas Charlie qui en cause mais Renaud, na ! (ouais les trucs pas glamour c’est ma spécialité). Secundo c’est le blog d’une fille fait pour tout le monde, pas que pour la queue des mecs 🙂 Du coup, là on va vraiment parler conseils seXo et intimité super intime.

Aunée ma grande amie

aunée planteDe son petit nom Inula Helenium, elle est une cousine de la chicorée et de manière plus lointaine des marguerites, pissenlits et autres chardons. La belle et grande, très grande même, famille des Astéracées compte donc parmi elle de précieuses aides pour nos soucis d’humains. L’Aunée, la belle Hélène (cherchez le mythe d’Hélène et de Pâris pour la guerre de Troie, c’est très rigolo, enfin non mais bon). La belle Hélène (c’est pas une poire !) donc, connut son heure de gloire au 18 et 19 ème siècle puis, sans trop savoir pourquoi, a petit à petit disparu de la pharmacopée occidentale.

Pourtant cette belle et robuste plante pousse facilement dans les prairies humides du centre de la France ou dans les sous bois clairs du centre ouest. En plus elle réserve pas mal de surprises à celui qui veut la remettre à l’honneur. Un ami herboriste, pas pharmacien, un vrai herboriste, s’est repenché sur cette belle Aunée, il est maintenant intarissable à son sujet et m’a un peu contaminé.

La racine d’Aunée en cuisine

Comme pour les banquets dans Obélix et Astérix, tout commence et tout finit par un bon repas. L’Aunée a une racine très aromatique, avec un goût très spécifique. Fraîche elle a une saveur proche de certains citrons (le bergamote). Elle est géniale dans les desserts mais aussi, une fois finement hachée, avec du poisson ou sur du porc, des légumes sautés ou un bouillon clair (type bouillon thaï).

Vous pouvez aussi la faire sécher, elle devient dure comme du bois et développe encore plus d’arômes. Un savant mélange entre sous bois, milieu minéral, un léger parfum proche du thym et la note de fond reste celle d’un agrume. Perso j’adore la râper sur des volailles ou une jardinière de légumes.

L’Aunée et les bronches

aunee fleurC’est pour cette vertu que l’aunée est la plus réputée et ce depuis le moyen âge. Les bronchites, les toux grasses et irritantes et l’asthme bronchitique sont rapidement améliorés par l’extrait de racine d’Aunée ou par une décoction de ces mêmes racines (environ 10gr par litre).

L’Aunée a deux vertus essentielles, d’un côté elle calme les inflammations des muqueuses et de l’autre, elle les nourrit. Elle a un pouvoir asséchant sur les mucosités (donc idéale pour les toux grasses et les bronchites) et décongestionnant sur les tissus. C’est d’ailleurs grâce à cette propriété qu’elle agit sur les règles.

L’aunée et les Femmes

Les règles douloureuses :
L’usage est un peu moins connu, voir carrément tombé dans l’oubli pour la pharmacopée classique, mais notre inula helenium est juste la plante miracle pour toutes celles qui ont des douleurs de règles améliorées quand le flux de sang s’installe. En gros à vue de nez 80% des jeunes filles donc …

Plutôt que bouffer des hormones chimiques, quelques verres d’une décoction d’aunée (ou en teinture mère de qualité … pas Boiron donc) chaque jour à partir de l’ovulation et 8 fois sur 10 les règles arrêtent d’être douloureuses. Bien sûr il reste une sensation de lourdeur, de fatigue, mais vraiment de ce que j’ai pu constater, rien de comparable. Au bout d’un ou deux cycles vous prenez vos boîtes d’advil, spasfon et autres dafalgan de me..de et vous les ramenez à la pharmacie la plus proche, avec le sourire en plus.

Bon les douleurs de règles peuvent être dues à une multitude de facteurs et je ne vais pas faire ici un exposé de 6 tomes là dessus mais après 20 ans de pratique, ce que j’ai constaté c’est que, notamment dans les cas des règles difficiles à venir ou peu abondantes en début de période, l’aunée fait vraiment des merveilles, pas des miracles, juste des merveilles.

Pensez aussi (même surtout) à l’aunée chez les jeunes filles qui viennent de devenir adolescentes. C’est assez génial comme ça stabilise leur flux et leur permet de ne pas associer règles et douleurs. Elles ont déjà suffisamment de bordel à gérer, si on peut leur éviter celui là.

Au passage si on enlève la douleur ça réduit aussi pas mal l’équation pourrie et inconsciente :
Règle = douleur / règle = impur / règle = femme donc  femme = impure … Je vous le dis, un minimum de confort dans son corps permet des fois de faire en sorte d’avoir un maximum de confort dans sa tête et donc dans sa vie.

Les pertes blanches et petits problèmes œstrogéniques :
aunee croquisL’aunée est oestrogène-like, en gros elle favorise la production d’oestrogène. Bon je ne vais pas vous faire un cours de biologie, c’est pas le lieu, mais en gros les oestrogènes sont une famille de stéroïdes servant à mettre en avant les caractères féminins secondaires et jouent un rôle majeur dans le déclenchement des règles. Comme je vous ai dit, c’est très rapide et très très résumé.

Toujours est-il que l’inula helenium augmente le taux d’œstrogène dans le corps, ce qui a deux effets : augmenter le flux des saignements et empêcher la nidification de l’ovule. DONC  si vous voulez être enceinte vous ne prenez pas d’aunée … par contre si vous n’en avez que faire et que vous avez pas mal de pertes ou de mycoses, notamment la semaine avant les pertes … l’Aunée est votre amie pour la vie 🙂

Le côté bactéricide et stimulant de l’aunée va aussi aider certaines formes de prurit en cataplasme si l’affection est sur la peau, en bain ou en lavement si il est interne. Vous utilisez dans ce cas une poire à lavement standard disponible en pharmacie.

Le manque d’appétence sexuelle :
En plus des facteurs externes, psy, émotionnels, culturels, environnementaux, pouvant amener une baisse de la libido (c’est pareil chez les hommes), il y a les facteurs hormonaux pouvant causer des sécheresses vaginales ou des douleurs pendant les rapports. Sur cette partie là l’inuline peut jouer un rôle facilitateur. Rapidement l’aunée va nourrir la muqueuse vaginale et utérine.

L’Aunée est une plante chaude qui va réchauffer le corps, redonner goût à la vie et réduire sensiblement la fatigue et la lassitude physiologique dans tout le corps féminin.

Après, si les facteurs externes ne changent pas ce n’est pas une plante, aussi généreuse soit-elle, qui avec ses petits bras musclés va aider votre copain à prendre soin de vous ou à faire que votre boss vous file moins de travail, et elle n’ira pas non plus chercher fifi, riri et loulou à la garderie à 17h.

La pré ménopause : 
En collaboration avec d’autres plantes comme la sauge (elle aussi abortive) et le gattilier, elles permettent aux femmes en PRE ménopause de réduire considérablement à la fois le vieillissement tissulaire mais aussi les fatigues, chaleurs et certains problèmes émonctoriels ou circulatoires. Par contre une fois que la Pré ménopause ou la ménopause sont là, autant vous dire qu’elle n’offre plus d’intêret et peut même être contre productive. Puisqu’un des effets secondaires possibles de l’aunée c’est justement de faire monter la chaleur dans le corps …

Le fait que l’aunée touche au système hormonal m’amène à une grande prudence dans son emploi. Je ne la conseille clairement pas sur du long terme.

L’Aunée, autres propriétés

C’était déjà bien sympa comme programme mais j’ai pu remarqué aussi les actions suivantes :

  • Amélioration du transit intestinal
  • Diminution de la libido trop forte chez les hommes
  • Diminution de la fatigue et des anémies
  • Très belle efficacité dans les parasites intestinaux (avec l’ail)
  • Amélioration du transit intestinal et pourtant réduction des diarrhées (notamment celles des débuts de règle)
  • Elle aide les pré-diabétiques en stabilisant leur taux de sucre (inuline), comme la chicorée au passage (et qui en plus est top pour les voies biliaires)

Mon copain herboriste pourrait vous en citer encore des milliers mais pour moi c’est déjà pas mal, non ?

Encore une fois je précise qu’il n’y a pas de panacée et ce quelle que soit la pratique, les plantes et la phytothérapie ne coupent pas à la règle. Elles vous aideront mais ne feront pas de miracles.

Et je vais insister encore sur des « petites » choses :

Aucune plante ne remplacera un avis médical et ne fera le boulot à votre place. Elles sont là pour nous aider, pas pour faire à notre place.

Aucun avis médical ne remplacera votre propre avis. Votre santé c’est … la vôtre ! Vous n’en avez qu’une mais c’est la vôtre, c’est donc à vous que revient toujours le dernier choix !

L’Aunée est une formidable amie mais peut entraîner de formidables soucis aussi, elle est donc interdite en cas de grossesse, de saignements déjà importants ou de tendance hémorragique et elle peut faire monter la température très rapidement (bouffée de chaleur, vertige, transpiration …)

Comme disait ma prof, les meilleurs remèdes sont aussi bien capables de nous aider que de nous enfoncer !

Voilà, après toutes ces recommandations je ne peux quand même pas m’empêcher de finir sur du positif.

Merci belle Inula Helenium pour ce cadeau que tu nous fais !

J’ai vu tellement de femmes et de filles arriver, ou m’appeler avec des années de douleurs dues aux règles, des années de mycoses et de sécheresse rendant les rapports douloureux derrière elles et qui en quelques jours, quelques semaines, retrouvent la joie de vivre et du confort dans leur corps, que je ne peux qu’exprimer ma profonde gratitude à cette belle oubliée qui, ne l’oublions pas, tire son nom d’Hélène de Sparte, Belle parmi les belles (elle rendit Aphrodite jalouse), fille de Zeus (sous sa forme de cygne) et d’une humaine et muse parmi les muses. L’Aunée, comme la mythique Hélène, réveille les passions endormies et aide le Féminin en nous à prendre sa juste place.

Alors encore une fois : Namasté ma Soeur Aunée 🙂

Rechercher sur le site : [search]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.