nomade sexy

Allégorie autour d’un micro string

Publié le Publié dans La Lingerie, Test sextoy

Micro String le petit bout de tissus qui change tout

Un micro string, un texte, quelques photos, une forme d’hommage à toutes les femmes de par le monde qui nous attendent. Toutes les Pénélope plus ou moins coquines, plus ou moins patientes qui guettent l’horizon, espérant un Ulysse vaniteux parti chercher gloire et aventure loin, toujours trop loin alors que la source de sa vie et de ses envies était là dans le creux de leur hanche, la courbure de leur dos.

C’est l’hommage d’un homme amoureux des femmes, de leur patience, de leur désir et de leur bienveillance, pour celles qui à chacun de nos retours, que nous soyons glorieux ou vaincu, par une parure, par un maquillage, par une caresse essayent souvent en vain de nous dire que le bonheur est ici, tout près dans ce bassin qui nous a vu naître et nous voit bien souvent mourir d’une mort délicieuse.

Charlie est sobrement dévêtue du micro string Carolina de Lola Luna, marque française travaillant exclusivement avec des coupons de haute couture donnant au micro string et aux dessous en général ses marques de noblesse.

fille nomade string cul francaise french pussy string pussy micro string

Allégorie autour d’un micro string :

La Rose des sables

Elle restait allongée, nue sur le sable.

camgirl francaiseLe soleil disparaissait sur l’horizon, sur Marrakech, au loin, très loin.

Des odeurs de thé à la menthe, de bergamote, les premières odeurs de Tajine sortaient de la tente.

Jeune nomade au corps parfait, délicatement tatoué. L’odeur du Henné, le thé à la menthe, quelques traces de khôl.

Seule, un peu éloignée, elle baignait son corps dans le sable, un dernier hommage au dieu soleil, la rencontre de deux mondes, Vénus souriait plein Est, la Lune se faisait attendre.

Elle baignait le sable de son sourire, son corps s’abandonnait, épousait la dune, un souffle envahissait son ventre, une soif aussi brûlante que le désert montait en elle.

Où était-il, sous quel mirage avait-il disparu, que faisait-il ailleurs, seul, comme elle, seule. Bien sûr les autres femmes l’entouraient, l’accompagnaient, lui donnaient corps mais chaque nuit, son âme, son corps, son cœur et sa tête épousaient la dune, s’offraient au désert en espérant que ses soupirs de plaisir seraient entendus par le bien aimé.

Les voiles s’ouvraient, laissaient sa peau nue s’offrir à la multitude de grains de sable, chacun de ses mouvements ouvrait son corps à la caresse brûlante, chacune de ses pensées ouvrait en elle toujours plus de désir et d’envie pour cette immensité sèche et chaude, écho à ce flot chaud et humide qui la remplissait maintenant tout à fait. Ne pas crier, tenir sa bouche fermée pour que le parfum de son désir imprègne tous les oasis.

Ne pas ouvrir la bouche, les autres femmes ne devaient pas l’entendre, ne devaient pas savoir, ses gémissements de plaisir étaient seulement pour les hommes, seulement pour l’homme, pour le faire revenir de son mirage du bout du monde, son paradis de pacotille où saison après saison il partait la tromper avec un rêve de modernité. Le seul oasis véritable, la seule source où ses mâles pouvaient revivre était là, en elle, dans le creux de ses reins, là où maintenant seule la chaleur implacable du dieu désert se glissait, là où seule la main d’Horus pénétrait.

En cette nuit tombante elle savait que bientôt les hommes viendraient à nouveau s’y répandre. Se nourrir et y mourir.

Rose des sables, beauté fatale du désert, illusion de vie, mirage de la source. La rose des sables attendait, nue sur le sable.

Les odeurs de thé à la menthe, de bergamote, les premiers chants annonçaient le retour des hommes.

 

arbredesplaisirs.comEncore Merci à l’Arbredesplaisirs.com pour la qualité de ce micro string comme de leurs autres produits que ce soit dans leur choix de sextoy comme dans leur choix de lingerie sexy parfaitement finie (et ce n’est pas si fréquent que ça)

 

 

 

 

11 réflexions au sujet de « Allégorie autour d’un micro string »

  1. Les strings c’es pas mon truc mais la je dois avouer la superbe de celle-ci qui met en valeur les courbes hallucinantes de Charlie (un fessier notamment à se damner).
    A très vite ma belle Thib a plein d’idées.
    Bises
  2. Perso j’adore les strings, du moment qu’il y a de la fesse le string ou le boxer fin est sublime, en fait je crois que toute les culottes, sont sublimes quand la personne dessous est heureuse de porter sa tenue 🙂 même si ma preference va au micro string qui est le summum de l’hypocrisie 🙂
  3. le poème est sublime…la lingerie superbe …et le modèle …charnellement désirable , vous êtes magnifique de sensualité ( c’est peu dire…!) Bravo
    1. Ben en fait si il est assez confortable, c’est l’avantage de la lingerie de qualité, même moi avec ma foufoune charnue je peux facilement le porter pendant une journée … même si je ne reste pas souvent 12 h d’affilée avec un dessous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.