A Volonté, de Léa Rivière – Lecture Erotique

Cette semaine dans Les Lectures Erotiques de Charlie, je vous livre des extraits d’un roman que j’ai dévoré d’une traite, “A volonté”, de Léa Rivière, publié aux éditions Blanche. J’ai eu un vrai coup de coeur pour ce texte, qui m’a embarqué complètement. Quand la soif, l’envie de vivre possède littéralement une jeune femme. Un roman érotique débordant de vie, d’envie et… il vous faudra le lire pour avoir la suite !

A Volonté, de Léa Rivière, la soif de vie !

A volonté, c’est le carnet de Justine, une jeune femme atteinte d’une forme de maladie mentale un peu particulière, une maladie mentale qui est l’inverse de la dépression, qui la met en pression permanente, qui lui donne envie de bouffer la vie ! On pourrait appeler ça bipolarité, peut-être. Justine, elle, a appelé sa maladie Ad Libitum, une locution latine qui signifie “à volonté, jusqu’à ce que mon envie soit pleinement satisfaite”.

Un nouvel épisode des lectures érotiques

Le lien vers les podcasts sur le site podcloud

Quand elle était gamine, Justine a été traitée pour sa maladie mentale, à coup de médicaments on a fait disparaître AL (Ad Libitum). Et depuis, elle gère. Elle ne rentre pas forcément dans les cases, car les cases la font chier, la morne normalité l’insupporte, ainsi que la plupart de ses congénères.

Justine est entière, remplie de vie jusqu’à ras bord et elle cherche ce débordement de vie chez ces partenaires. Mais AL se tient à distance, Justine se marie, fait des bébés. Elle ne compose plus, trop de médicaments. Mais, bon gré mal gré, elle est heureuse quand même… Et puis un jour où son meilleur ami meurt.

Et là, ce n’est pas gérable. Comme elle dit, à quoi bon prendre des médocs si il n’empêche pas son meilleur ami de mourir ! Elle arrête les médocs, et AL revient en force. AL ou elle, ses pulsions de vie qu’elle ne gère pas forcément. Ses pulsions de vie qui ont du mal à coller avec une vie d’obligations.

La soif de Liberté jusqu’à perdre la raison

Ce roman, c’est la vie de cette jeune femme, par bribes, par souvenirs qui affluent au gré des jours et des situations. On la découvre au fur et à mesure des pages, au fil des mots le puzzle de sa vie se compose. Et on y lit l’envie, l’en vie. La soif de vie, de liberté ! Mais au point que ça devienne aliénant aussi !

Je me suis parfois reconnue dans ce livre, d’où peut-être mon coup de coeur. Reconnue dans ce rejet de la normalité, dans ce refus de rentrer à tout prix dans les cases.

Mais c’est aussi la Charlie adolescente que j’ai vu. Car refuser toute obligation, c’est rester adolescent. Et ça a un prix !

Un prix qui coûte cher à notre héroïne. Qui fait voler en éclat toute sa vie. Car AL (Ad Libitum) la dévore de l’intérieur. AL pourrait ressembler à de la liberté, mais c’est une prison.

Refuser les obligations c’est aussi refuser de grandir, refuser de perdre, refuser de faire des choix, et ça mène souvent dans le mur. après, à chacun de faire des obligations un plaisir, c’est là en fait que se cache la liberté.

A Volonté, un livre érotique ?

Non vraiment, j’ai adoré ce livre. Erotique ? Je ne suis pas sûre. Pour moi il parle surtout d’humain, d’envie, de comment faire rentrer ses rêves dans le cadre imposé par la vie, celle où on doit aussi payer des factures, s’occuper de ses gamins et payer son loyer. L”apparente insouciance de Justine, ses pulsions de vie incroyables deviennent finalement pulsions de destruction.

Attention, ce roman n’est pas sombre, morose, digne d’un drame d’Almodovar. Au contraire, il y a de l’humour tout du long. De la musique aussi, qui accompagne ses souvenirs, qui se glisse au milieu des mots. L’écriture de Léa Rivière d’ailleurs est très rythmée je trouve. On sent les accélérations, les emballements qui surviennent tout d’un coup, les émotions qui débordent !

En fait, définitivement ce livre a pour moi l’énergie de l’adolescence, avec tout ce quelle a de lumineux, de vivant, mais aussi toutes ses pulsions destructrices. En tout cas, je le redis, un vrai coup de coeur, que je vous conseille vraiment.

Un immense merci à Franck Spengler pour sa confiance ! Et j’espère qu’il continuera longtemps à publier ce genre de livres, moi ça me fait du bien, ça fait du bien à l’humain en moi et ça l’aide à grandir ! Bonne découverte, et à la s’maine prochaine !

Les lectures érotiques … Participez, découvrez !

Si vous êtes un diffuseur, radio, plateformes…Les audiobook érotiques sont sous license Creative Commons No commercial Use. Je vous remercie par avance de me prévenir de leur utilisation et de citer leurs auteurs ,Charlie F. Un lien vers cette page me semblerait aussi aller de soi.

 

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu