Conseils pour réussir une gorge profonde – vidéo

On me demande régulièrement des conseils sur comment réussir une gorge profonde. C’est une technique de fellation qui fait fantasmer pas mal de monde, hommes comme femmes. Alors je ne suis pas la pour juger du bien fondée de cette pratique qu’on peut classer dans les sexualités extrêmes mais pour vous donner, en bonne fille dévouée que je suis, mes petits trucs et astuces pour réussir une gorge profonde !

La gorge profonde, qu’est-ce que c’est ?

Ce qu’on appelle gorge profonde, deep throat en anglais, c’est le fait d’avaler entièrement le pénis de son partenaire dans sa bouche. Du coup, automatiquement, le gland se retrouve… au fond de la gorge, d’où le nom, gorge profonde.

C’est le film Gorge Profonde, (Deep throat, titre original) de Gérard Damiano, qui a lancé et popularisé cette pratique. Ce film pornographique des années 70 raconte l’histoire d’une jeune femme, Linda, qui n’arrive pas à avoir d’orgasme. Du coup elle consulte un médecin qui lui apprend que son clitoris est situé au fond de la gorge. Pour jouir, elle devra donc avoir des rapports buccaux très profonds… Et la voilà qui se met à littéralement avaler jusqu’à la garde le sexe de ses partenaires ! Voilà d’où vient la gorge profonde.

La gorge profonde s’inspire de la technique des avaleurs de sabre, si si ! Et Linda Lovelace, pour le film Deep Throat, a subi un entraînement avant, afin de pouvoir avaler le sexe de ses partenaires en entier. Je dis subis, car les conditions de tournage de ce film sont clairement lamentables, l’actrice n’étant pas consentante, elle a d’ailleurs déclaré plus tard : “Quand vous voyez ce film, vous voyez un viol.”

La maltraitance envers TOUT les acteurs/actrices porno (et ailleurs) est un autre sujet qui me permet toutefois de faire un petit rappel jamais inutile :

La gorge profonde, comme toute pratiques sexuelles même anodines, se fait avec le consentement mutuel des partenaires !

reussir-gorge-profonde-conseils

Une pratique qui demande de l’entraînement

La gorge profonde demande de l’entrainement et de la pratique. La principale difficulté, c’est d’arriver à se détendre et à détendre les muscles de notre gorge, afin de gérer le réflexe “j’ai la gorge qui se referme et j’ai des hauts le coeur” quand le gland passe la glotte, ce qui est franchement pas très agréable.

La deuxième chose à gérer, c’est la sensation d’étouffement. Oui, car quand on fait une gorge profonde, on ne peut pas respirer. Ni par le nez, ni par la bouche. Le corps humain est bien foutu et quand un objet se coince dans le pharynx, l’épiglotte bloque automatiquement la respiration. C’est un réflexe du corps. Du coup, quand la verge de votre partenaire descend dans le pharynx, ben c’est pareil, votre respiration se bloque.

Alors si vous n’y arrivez pas du premier coup, c’est normal ! Un peu de patience, de la pratique, et vous aussi, vous serez un.e pro de la gorge profonde !

Trucs et astuces pour réussir une gorge profonde

Voilà enfin mes petits conseils pour vous aider dans l’apprentissage du deep throat.

Ouvrez grand la bouche !

Première chose, déjà, c’est d’ouvrir grand la bouche et de tirer la langue, ça va permettre d’ouvrir la gorge. Alors attention, ouvrir grand sans mettre de tension extrême ! Si vous ouvrez à vous décrocher la mâchoire et que vous forcez comme un.e malade pour tirer la langue, ça va faire l’effet inverse et refermer votre gorge !

C’est celui qui suce qui gère !

Là, commencez à prendre en bouche le sexe de votre partenaire et faites le gentiment descendre dans votre gorge. Au départ, c’est important que ce soit vous qui gériez jusqu’où vous prenez le sexe en bouche. Et ne cherchez pas à la prendre en entier du premier coup, en la laissant au fond de la gorge 5min d’affilée ! Ca serait débile ! C’est le meilleur moyen d’une, de vous faire mal, de deux, de franchement vous filer la gerbe ! Et au final, de vous dégoûter de cette pratique !

Si votre partenaire se prend pour un cowboy qui veut vous baiser la bouche super fort, sans vous laisser gérer au départ, mordez le ! Ca lui calmera ses ardeurs ! Nomaiho !

On fait pas un grand écart du premier coup, ni un fist anal ! Ben la gorge profonde, c’est pareil !

Allez y progressivement

Donc, à votre rythme, vous prenez le sexe en bouche. Dès que vous sentez que ça provoque un haut le coeur, une sensation désagréable, vous revenez en arrière. Vous respirez. Petite pause, et on recommence gentiment.

Vous verrez qu’au fur et à mesure, vous prendrez le sexe de plus en plus loin, et la sensation de haut le coeur sera de moins en moins fréquente. Petit à petit, vous allez apprendre à détendre votre gorge et à informer votre cerveau que tout va bien, c’est pas la peine de passer en mode réflexe “je recrache tout, l’intrus est dans la place !!!!”.

Avant tout AMUSEZ VOUS !

Ca, c’est le côte technique, je m’entraîne. Pendant une partie de jambes en l’air, on peut s’amuser en s’entraînant. Je prends sa queue en bouche, je l’enfonce. Oh, c’est désagréable. Alors je la ressors, je lui lèche la queue, j’aspire le gland. J’alterne entre pipe classique, jeux sensuels avec ma bouche, et entraînement à la gorge profonde !

Rappelez-vous quand même qu’à la base, le sexe c’est quand fait pour s’amuser et se faire plaisir !

Respirez… vous êtes entrain de sucer !

Oui, pensez aussi à respirer ! Au départ, c’est vous qui contrôlerez, mais si, une fois habitué, vous laissez les commandes à votre partenaire pour qu’il vous baise littéralement la bouche, il faut vraiment qu’il soit à l’écoute !

Le blocage de la respiration fait vraiment partie, je trouve, de l’excitation que provoque la pratique du deep throat, mais ça se dose ! Donc n’hésitez pas, dès que vous avez besoin d’air, repoussez votre partenaire pour qu’il se retire et vous laisse respirer !

Déglutir pour aller plus loin

Une fois que vous aurez un peu de pratique et que vous aurez appris à détendre la gorge et à calmer le réflexe nauséeux, essayez de déglutir quand le sexe est dans votre bouche. Le fait de déglutir pendant qu’on a le sexe dans la gorge permet de le faire aller un peu plus loin.

Pour votre partenaire, ca crée une sensation super agréable car il sent votre gorge qui avale sa queue !

Le deep throat c’est trash !

Et on aime ça j’ai envie de dire. Alors d’avoir la bouche ouverte, avec un truc dedans, ça fait baver ! La gorge profonde fait partie des pratiques hard. Donc n’espérez pas rester propre et pur.e !

Vous allez avoir les yeux qui pleurent et vous allez baver à fond ! Surtout, ne retenez pas la bave ! La salive permet de lubrifier et le sexe, et votre gorge, et c’est super important de bien saliver pour réussir sa gorge profonde ! Donc bavez !

Et si vous vous dites que c’est pas sexy, détrompez vous ! Ca donne un petit côté trash et perte de contrôle très excitant !

S’entraîner sur un gode ?

Le mieux, bien sûr, c’est de s’entraîner sur un humain ! Y a rien de tel que la chaleur humaine ! Puis surtout, la texture d’un gode, la fermeté, ne sont pas les mêmes qu’avec un homme !

Mais pour ça, il faut un partenaire avec qui on se sent en confiance, avec qui on peut essayer et progresser à son rythme. Et on n’a pas toujours ça sous la main !

Du coup, y a les godes ! Alors oui, c’est possible de s’entraîner avec un gode ! Prenez le pas trop gros, pas trop large surtout. Car plus le sexe est large, plus c’est difficile de faire une gorge profonde.

Et surtout, choisissez le souple ! Le gode ultra rigide, avec un gland super dessiné et dur, ça va vous faire mal à la gorge, donc évitez !

La gorge profonde, c’est excitant pour les deux ?

Est-ce que cette pratique de sexe extrême est excitante pour les deux ou seulement pour celui qui se fait sucer ? Perso, ca m’excite de sucer, et de faire des gorges profondes. Certains, certaines, disent que le plaisir est surtout psychologique. Ca je ne sais pas, mais moi, ça me fait clairement mouiller.

Ce qui m’excite, côté psy, c’est le pouvoir d’excitation que j’ai sur mon partenaire. Mais il y a aussi le fait d’être beaucoup en apnée. Comme je respire peu, je passe en hyper ventilation, et ça, ben moi ça m’excite énormément !

Cela dit, les jeux de respiration m’ont toujours excitée ! Donc je retrouve ces sensations avec la gorge profonde. Et puis, la gorge profonde m’amène dans un état de perte de contrôle, de transe. Je deviens totalement chienne, la bienséance, le vernis, n’ont plus de place, et je ne suis plus qu’excitation sexuelle et bestialité ! Et ça, ça m’excite aussi beaucoup !

Donc, vous avez compris j’aime faire des gorges profondes ! Par contre, si vous, après vous être entraîné.e, vous n’en tirez aucun plaisir, mon conseil : ne le faites pas !

Dans le cul, c’est sympa de faire plaisir, certes. Mais faut que ce soit agréable aussi pour vous ! Ben voilà, à vous de jouer maintenant ! Et si vous aussi, vous avez des conseils pour réussir une gorge profonde, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Si ma vidéo de conseils pour réussir sa gorge profonde ne vous suffit pas vous pouvez aussi lire l’article à ce sujet sur le site de l’excellente AMANTE LILI

Laisser un commentaire