• Post comments:0 commentaire
  • Reading time:7 mins read

On continue l’exploration de Immersion, le roman érotique et BDSM de Clarissa Rivière, avec un deuxième épisode plus axé sur le côté dominatrice d’Alice. Cette semaine, on parle du côté obscur de la domination et des pièges du plein pouvoir. Et oui, on en parle peu, mais le pouvoir est très piégeux… On parle ou lit souvent des choses autour du côté destructeur d’une soumission absolue, mais celui qui domine se retrouve confronté à des tentations toutes aussi piégeuses. Car face à un pouvoir absolu sur quelqu’un, n’est-on pas soi-même totalement soumis à nos propres pulsions égotiques et névrotiques ?

D’ailleurs, Alice domine-t-elle vraiment, ou est-elle simplement soumise à ses pulsions ?

Immersion, de Clarissa Rivière, soumise ou dominatrice ?

Comme promis, cette semaine j’ai choisi un extrait du premier roman de Clarissa Rivière, Immersion, plus axé sur le côté dominatrice d’Alice, le personnage principal. Alors pour celles et ceux qui auraient loupé le premier épisode, déjà, filez l’écouter, nomaiho ! Et petit pitch rapide de ce roman érotique :

Alice, jeune femme pétillante et curieuse, est journaliste dans un magazine féminin. Pour les besoins d’une enquête, elle va s’intéresser de près, même très très près, à l’univers du BDSM. Cette découverte du BDSM va changer sa vie et sa manière d’envisager les relations intimes. A la fois soumise et dominatrice, Alice va découvrir des aspects d’elle qu’elle ne soupçonnait pas.

Voilà pour le pitch méga rapide du roman érotique IMMERSION. La semaine dernière, je vous ai lu la première expérience d’Alice en tant que soumise. Entre les mains d’Alex, le beau vendeur looké viking d’une boutique spécialisée dans le BDSM, Alice va goûter aux joies de la caresse mordante du cuir et surtout, découvrir le plaisir de s’abandonner totalement à quelqu’un, sans plus rien contrôler.

Cette semaine, je me suis intéressée à l’autre versant d’Alice, sa partie dominatrice. Alice s’est trouvé un soumis, Elric, dont le plus grand plaisir est d’obéir à tous les desiderata de la belle.

Il aime être à ses pieds, passif, guettant le moindre de ses mouvements et obéissant au moindre de ses désirs. Alice veut un massage ? un bain ? un cocktail ? un long cunni qui n’en finit plus ? sa queue turgescente en elle ? Pas de souci, Elric s’exécute, tirant plaisir de la satisfaction d’Alice…

Podcast érotique d’IMMERSION de Clarissa Rivière

Extrait d’IMMERSION, le coté obscur de la domination

PLAYER ALTERNATIF
roman-erotique-IMMERSION-clarissa-riviere

Dans le chapitre que j’ai choisi de vous lire, Alice a loué une maison paumée à la campagne et va y passer quelques jours avec son soumis. Là, coupés de tous et de tout, leur relation va peu à peu déraper dans une interdépendance toxique qui les met chacun face à leurs « démons ».

Pour Elric, c’est l’abnégation complète, l’annihilation totale de sa volonté. Il s’en remet totalement à la volonté d’Alice, oubliant tout de sa vie. Il ne va plus bosser, ne mange plus si elle ne lui ordonne pas, sa seule obsession, c’est satisfaire Alice.

Alice, quant à elle, se retrouve confrontée à ses penchants narcissiques et sa cruauté. Plus Elric se plie en 4 pour elle, plus elle devient exigeante et harcelante. Elle finit par n’être jamais satisfaite, et obsédée par Elric. Elle est tout le temps focalisée sur lui, exigeant en permanence son attention. Puis, étouffant, elle s’échappe, part seule en forêt, laissant son soumis attaché dans le noir.

Puis rapidement, c’est au village qu’elle s’échappe, où pour oublier son obsession maladive pour Elric, elle s’abandonne aux bras et aux queues des hommes du village. Quand elle retrouve Elric, elle se morfond de culpabilité, elle le cajole et l’étouffe d’attentions. Mais bien sur le piège du pouvoir revient encore une fois la hanté et elle recommence à exiger toujours plus, pour, encore une fois, s’enfuir, et tout recommence dans un cercle sans fin.

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Maître ou esclave, qui est le plus soumis ?

Comme je vous le disais la semaine dernière, je trouve que toute la force du roman de Clarissa Rivière est là, dans cette description des travers de la domination. Du maître ou de l’esclave, qui est le plus soumis ?

Certes, Elric se soumet à la volonté d’Alice, dans un acte de soumission volontaire. Mais Alice, elle, se retrouve finalement totalement soumise à ses caprices et à ses exigences, soumises à son ego et ses comportements névrotiques. Et pas dans un acte volontaire.

Au final, entre le maître et l’esclave, le plus libre, c’est l’esclave ! Car l’esclave, en se soumettant volontairement à un maître, en donnant sciemment le pouvoir à quelqu’un qu’il a choisi, ne soumet au final que son ego. Mais c’est un choix qu’il fait.

Le maître, lui, en ayant les pleins pouvoirs sur quelqu’un, se retrouve sans s’en rendre compte soumis à son ego et ses comportements névrotiques. Il est attaché à l’illusion de pouvoir, oubliant que ce pouvoir n’existe que parce que l’autre a bien voulu lui donner. Quand le maître domine non pour l’autre, mais pour sa satisfaction personnelle, alors le piège du pouvoir est là. Alors il se retrouve piégé par son ego. Et au final, totalement prisonnier car il a la sensation d’avoir tellement à perdre qu’il ne peut pas lâcher ni son soumis, ni son pseudo pouvoir.

Relisez les pièces de Shakespeare, elles parlent toutes du piège du pouvoir. Et tous les personnages, fictifs au réels, qui se retrouvent confrontés à un grand pouvoir, bien souvent se brûlent à son contact, dévorés par leur égo qui, sans aucun contrôle, totalement berné par l’illusion du pouvoir, finit par tout détruire, y compris lui-même.

Liens et infos autour d’IMMERSION de Clarissa Rivière

Allez, sur cette réflexion incomplète sur la soumission et la domination, et les affres du pouvoir, je conclue là ma chronique sur le premier roman érotique et BDSM de Clarissa Ravière, qui signe là un livre fort intéressant qui, mine de rien, pose des questions pas si anodines.

Pour vous offrir ce livre, version papier ou numérique, publié par les éditions Elixirya, et pour découvrir le blog de Clarissa Rivière, suivez les liens !

Bisous à toutes et tous, et à la s’maine prochaine !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire