• Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :15 min de lecture

Le podcast érotique de la semaine découvre « Les dames de ma vie », de Dick Sainte Cécile, un recueil de 9 nouvelles érotiques autour de l’initiation sexuelle et qui est publié aux éditions Ex Aequo, dans la collection Alcôve. C’est la première fois que je vous parle d’un livre de Dick Sainte Cécile, et pourtant je vous ai déjà lu des textes de cet auteur. Mystérieux, n’est-il pas ?

A l’époque, Dick Sainte Cécile s’appelait fran84 et il publiait des textes et poèmes érotiques sur son blog. Aujourd’hui, il continue de publier et partager des textes et poèmes érotiques sur son blog, mais il a trouvé son nom de plume, et surtout, Les dames de ma vie est son premier livre publié par une maison d’éditions ! Alors bravo, déjà, et maintenant, découvrons sans plus attendre ce recueil de 9 nouvelles érotiques, qui nous narrent toutes une initiation sexuelle.

Les dames de ma vie, de Dick Sainte Cécile, initiation sexuelle en 9 nouvelles érotiques

Les dames de ma vie, ce sont donc 9 nouvelles érotiques. 9 rencontres, 9 expériences d’une initiation sexuelle à travers lesquelles le narrateur va peu à peu ouvrir ses horizons et ses possibles dans le vaste monde de la sexualité. Chaque rencontre est une occasion d’expérimenter, mais aussi un moyen pour le narrateur de se connaître un peu mieux. Au fur et à mesure de ces expériences sensuelles et érotiques, le narrateur va découvrir qui il est, et ce qu’il aime vraiment.

Chacune des femmes qu’il rencontre va être pour lui une initiatrice, qui va le révéler un peu plus à lui même. Les femmes de ce recueil de nouvelles érotiques sont des femmes fortes, qui savent ce qu’elles veulent et prennent à chaque fois l’initiative, des dominantes qui, comme le sont les très bons maîtres/maîtresses, guident leur disciple sur le chemin qui le mène à lui même.

Dans « Les dames de ma vie » Dick Sainte Cécile montre avec talent que le sexe est bien sur un outil de jeu et de plaisir, mais que c’est aussi un formidable moyen de se découvrir, au delà de nos conditionnements et des limites morales qu’on nous a inculqué. Si on accepte de lâcher prise, de se laisser guider par le plaisir, on peut vraiment découvrir des facettes de nous qu’on ne soupçonnait pas.

La sexualité, un outil de transformation

Comme souvent dans la vie on peut s’arrêter à la surface des choses, à la fonction d’un objet, la littérature érotique c’est fait pour fantasmer, la cuisine pour bouffer, la baise pour procréer. Mais on peut aussi aller un peu plus loin, gratter, un peu, sous le vernis de l’utilité bête et méchante.

Alors la baise sert aussi à rencontrer et à s’amuser, la cuisine devient lieu d’échange et de rencontre, la littérature érotique l’occasion de découvrir d’autres point de vue sur la sexualité. Et si vous êtes fou vous pouvez même continuer à explorer, à creuser jusqu’à la moelle. La cuisine pour apprendre à se structurer, à s’organiser et à retrouver un peu de générosité. La littérature érotique peut devenir littérature engagée, revendicatrice, politique même et la baise, le sexe, le humhum peut devenir un outil fabuleux pour savoir qui est ce « long long serpent tortueux et vicieux » qui sommeille sous tes reins (jeu de mots de OTH).

Par exemple, exemple bateau, certes, mais c’est histoire d’illustrer mon propos, prenons Géraldine, qui se croit timide et réservée. Mais, le hasard de la vie et des rencontres l’amènent à expérimenter la position de dominante, de celle qui prend en main et donne la direction. Si elle se fie à ce qu’elle connaît d’elle, une femme timide et réservée, elle ne peut imaginer aimer cette posture. Mais si elle expérimente, sans à priori, elle peut découvrir qu’elle prend un plaisir incroyable à cette posture de dominante.


Auteur, éditeur, lecteur, insérez ce podcast érotique sur votre site !

Pour ajouter cet épisode sur votre site c’est simple et gratuit il suffit de copier le code en dessous et de le coller dans un article, un widget ou tout emplacement prévu à cet effet. Mon podcast érotique est gratuit et sous licence libre Creative Commons donc profitez en pour les partager ! C’est aussi ça changer le monde et promouvoir l’érotisme (et mon travail). Pensez juste à mentionner l’auteur avec un lien vers cet article.

<script src="https://podcloud.fr/player-embed/helper.js"></script>
<iframe width="100%" height="320" src="https://podcloud.fr/podcast/lec-lectures-erotiques-charlie/episode/les-dames-de-ma-vie-de-dick-sainte-cecile-linitiation-sexuelle-1/player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; fullscreen"></iframe>

L’initiation sexuelle permanente, une initiation à une vie plus vaste ?

Cette expérience, sexuelle au départ, peut littéralement changer sa vie, car à travers le sexe, elle expérimente un autre rapport au monde mais surtout à elle même. Et ce changement peut s’étendre à la totalité de sa vie. Et au lieu de subir, par exemple, un boulot qu’elle n’aime pas, elle peut choisir à présent de prendre les rênes de sa vie, elle peut oser, au lieu de s’excuser de vivre.

Ca marche aussi dans l’autre sens. Quelqu’un qui a l’habitude de tout gérer, tout contrôler, peut découvrir qu’iel adore être soumis.e. L’étendre à la totalité de sa vie, ça ne veut pas dire alors subir sa vie, car dans la soumission, on ne subit pas, au contraire, on choisit de s’en remettre à un maître.

Du coup, iel peut expérimenter de lâcher prise et de faire confiance à ce qui se présente ! Oui, quand on gère tout et tout le temps, en général c’est qu’on a absolument confiance ni en soi, ni en personne !

D’ailleurs, à ce propos, je vous invite à aller lire un article que j’ai écrit sur la soumination. C’est un très bel exemple de ce que notre posture dans notre sexualité nous donne comme information sur notre posture dans la vie en général. Et changer l’un permet automatiquement de changer l’autre !

Dick Sainte Cécile, évolution d’un auteur

Comme je vous le disais au tout début, j’ai déjà lu Dick Sainte Cécile, à l’époque où il s’appelait Fran84. C’est un plaisir de voir comme son écriture a évolué. L’érotisme de ses textes est beaucoup plus franc et affirmé, ses personnages beaucoup plus dessinés.

Pourtant FRAN84 / Dick Sainte Cécile ne c’est pas perdu, il y a toujours l’essence de ce qu’il y avait dès ses débuts : une simplicité qui fait du bien ! Dans ces nouvelles, tout se déroule simplement. Rien n’est douloureux ou compliqué, Dick Sainte Cécile nous embarque dans un monde où tout est possible. Et ses personnages plongent joyeusement dans les possibles qui s’offrent à eux. Et ca fait du bien à lire. Car oui, tout est possible, alors osons déjà l’imaginer, et puis, pourquoi pas oser le vivre ? Qu’est-ce qu’on risque, après tout ? D’aimer ça ?

Dick Sainte Cécile a également conservé sa générosité, puisqu’il continue à partager sur son blog des textes, érotiques ou non, en prose ou en vers, vous verrez, il y a à lire ! Dick Sainte Cécile est un fervent pratiquant des oulimots, un adepte de l’écriture contrainte. Tant mieux, car rien de tel pour développer l’imaginaire. Et pour l’écriture comme pour toute chose, rien ne vaut… la pratique ! Dick Sainte Cécile pratique ! Il écrit, tant qu’il peut, sur tout ce qu’il peut. Et il nous offre tout, alors merci m’sieur ! C’est un plaisir de vous lire !

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

L’initiation sexuelle pour aller plus loin – les liens

Depuis 9 ans et quelques que j’ai pénétré dans le monde du divertissement pour adultes je peux dire que j’ai plus appris sur moi même, sur ma relation aux autres femmes, à la femme en moi, mais aussi aux hommes qu’en 150 ans de travail sérieux et intensif en psychothérapie. Le concept, les idées, la virtualisation de l’éveil de conscience c’est bien mais que devient-elle dans la vie de tous les jours. Qui se frotte vraiment à sa morale, à ses « principes » ou aux croyances qui nous sont implantés ?

Si vous voulez aller plus loin, si vous voulez sortir du sexe pour le sexe, du divertissement sexuel ou de la baise socio émotionnelle je vous conseille d’aller faire un tour sur ma page CULTURE EROTIQUE, vous découvrirez peut-être que les entraves du bondage – Kinbaku peuvent vous libérer, ou que le BDSM n’est pas ce que nous croyons.

Et sans aller dans des jeux sexuels dit hors-normes pourquoi ne pas simplement commencer par lire de la littérature érotique qui, jusqu’au 17 éme siècle et la contre-réforme n’était pas aussi diaboliser puisque elle s’incluait naturellement dans un texte, même religieux. « Les dames de ma vie », de Dick Sainte Cécile, est un excellent premier pas alors OSEZ ! comme dirait LA MUSARDINE

Maintenant si vous aimez mon podcast, rappelez vous que la meilleure manière de me remercier, c’est de participer à mon patreon, c’est mon chapeau virtuel dans la grande rue du net. Alors à vot’ bon coeur, m’ssieurs dames, une p’tite pièce pour l’artiste ! Bisous, et à bientôt pour de nouvelles découvertes érotiques !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire