• Post comments:0 commentaire
  • Reading time:6 mins read

Deuxième épisode du podcast de lectures érotiques consacré à JEANNE MALYSA et son recueil de nouvelles érotiques « Dans tous les sens« , publié aux éditions Ex Aequo dans la collection Alcôves. Comme je vous le disais dans le premier épisode de ce podcast érotique sur Jeanne Malysa, l’autrice nous livre un recueil parfait pour faire connaissance avec ce genre littéraire, et l’érotisme, bien présent, qu’elle distille tout du long est une invitation à oser. Oser imaginer, oser fantasmer, oser dire, oser vivre. Oser aller dans tous les sens, dans tous nos sens ! (je ne pouvais pas ne pas la faire quand même !)

Dans tous les sens, de Jeanne Malysa – une invitation à…

Petit pitch de rappel, pour celles et ceux qui n’étaient pas là ou n’ont pas écouté le podcast érotique de la semaine dernière (c’est mal). En prologue de son recueil de nouvelles, Jeanne Malysa fait une petite mise en abîme : Gaspard Sybar, auteur érotique, est mis au défi par son éditeur d’écrire une nouvelle par jour pendant un mois, avec comme thème un mot nouveau chaque jour.

Voici donc comment sont introduites les 30 nouvelles érotiques qui composent ce recueil. A la fin de chaque nouvelle, l’auteur fictif Gaspard Sybar nous parle directement, évoquant au passage des souvenirs perso ou des envies coquines avec celle qui partage sa vie et son lit, sa muse.

Le procédé est simple et malin, car il permet à Jeanne Malysa d’aller où son imaginaire la porte, et la contrainte du mot imposé est toujours intéressante, car comme on le sait, la contrainte est bien souvent source de créativité, au final ! Et elle ne s’en prive pas !

De nouvelles timidement érotiques où le désir est naissant, à d’autres bien plus osées où le sexe est franchement torride, Jeanne Malysa nous offre toute une palette érotique et nous invite, au fil des pages, à désirer toujours plus. Car elle sait allumer le désir, faire dévier doucement une situation jusqu’à ce qu’on n’espère plus qu’une chose : que les corps parlent, se touchent, s’attrapent !

Un érotisme à portée de main

Ce qui ressort, je trouve, de ce recueil de nouvelles érotiques, c’est que l’érotisme est simple, il est là, à portée de main. Il suffit d’oser imaginer, d’oser dire ce qui nous fait frémir, ce qui nous fait envie. Le dire déjà à soi même, mais aussi à l’objet de nos désirs. Après tout, qu’est-ce qu’on risque ? que ça marche ? Car si l’autre en face dit non, rien n’aura changé dans nos vies, on ne prend donc aucun risque. Si l’autre dit oui, alors là, tout peut changer !

Ce recueil de nouvelles érotiques est une invitation à oser je trouve, une invitation aussi à renouer avec ce qui nous allume, ce qui nous fait frémir d’envie et tend nos sexes en attente de plus ! Sympa, non, pour attaquer cette rentrée dans l’automne ?

Cette semaine, j’ai choisi deux extraits, et oui, je vous gâte !

D’abord, je vais vous faire découvrir la nouvelle Violette, car dedans, Jeanne Malysa y propose une vision du sexe qui me plaît. J’aime ce qu’elle fait dire à ce personnage de Violette, mi maquerelle, mi tenante de club, mi prostituée (oui, ca fait 3 demi, et alors !).

J’aime le fait de s’emparer des mots, des concepts, au lieu de les laisser à une seule frange de la population, avec une portée réduite à un seul champ sémantique ou social. Là, comme ça, vous ne comprenez rien, mais écoutez la nouvelle, et voyez comment Violette se réapproprie des mots réservés à la religion. Car ces mots ne sont pas réservés au religieux ! Et oui, le sexe aussi est un accès au sacré, et non, profane et sacré ne sont pas opposés !

Et puis la seconde nouvelle érotique, pure gourmandise, je vous allume avec le début de WASABI, une aventure à l’horizontale qui se joue à trois car moi, j’adore l’amour à 3 et vous allez voir que plus on est de fous, plus on jouit ! (je ne dirai d’ailleurs pas le contraire)

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Des liens autour de ce podcast érotique et plein de bisous !

Comme toujours, voici tous les liens pour vous offrir le recueil de nouvelles érotiques de Jeanne Malysa Dans tous les sens, en version papier ou numérique, c’est comme vous préférez ! Et évidemment, je vous rappelle que si vous aimez ce podcast, si vous aimez Les lectures érotiques de Charlie, le meilleur moyen de le montrer, c’est de les partager !!!

Vous pouvez également me soutenir concrètement en devenant Patreon. J’ai d’ailleurs commencé une nouvelle lecture intégrale, disponible en podcast exclusivement sur Patreon. Après Les Onze mille verges, de Guillaume Apollinaire, déjà disponible et lu en intégralité, je m’attaque à Thérèse Raquin, d’Emile Zola !Et vous allez voir que même les papes de la « bonne littérature » aimaient le grivois et la bagatelle ! Allez, bonne écoute, et moi je vous dis à la s’maine prochaine, pour de nouvelles aventures érotiques !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire