Cette semaine dans les Lectures Erotiques de Charlie, on parle de Confinement Impudique, de Thomas Galley, un court roman érotique spécial pandémie ! Décidément, cette drôle de période aura inspiré les auteurs ! Après la série érotique de Fran_84, et les glaçantes F(r)ictions de Nora Gaspard, Thomas Galley reprend la plume, après 6 ans d’absence, pour nous offrir sa chronique du temps de la pandémie.

Thomas Galley a su tirer parti du confinement dans tous les sens du terme. D’une part, ça a été l’occasion pour lui de reprendre la plume en tant qu’auteur, ce qui n’était pas arrivé depuis 6 ans. D’autre part, son histoire est directement inspirée de ce confinement. Et c’est suite à une discussion avec une amie à lui que lui est venue l’idée de cette histoire.

Confinement impudique, tirer parti de toute situation

L’histoire est simple et bien trouvée ! Chloé, jeune fliquette lesbienne et célibataire, voit dans le confinement l’occasion qu’elle n’espérait plus d’enfin pouvoir assouvir ses désirs : chasser de bonnes vieilles hétéro et les convertir aux joies du sexe entre femmes.

Car au delà du sexe, ce que Chloé préfère, c’est la chasse, le jeu de séduction, le moment où, malgré les réticences morales et la peur, le désir prend le pas. Elle peut alors initier ses proies au sexe saphique et se régaler de leurs chattes trempées et ouvertes.

En temps normal, Chloé galère à trouver des proies. Pas évident de trouver des femmes entre 45 et 55 ans, hétéro mais prêtes à passer du côté obscur de la force. Mais le confinement et les frustrations qu’il engendre est une aubaine pour Chloé, qui se met en chasse de la proie idéale…

Podcast érotique de Confinement impudique

Thomas Galley, du critique littéraire à l’auteur

C’est la première fois que je lis Thomas Galley, en tant qu’auteur ! Car je le connaissais déjà en tant que critique… de littérature érotique ! En effet, Thomas Galley tient depuis plusieurs années un site qui propose des critiques de livres et bédés érotiques. Les articles de Thomas Galley sont souvent détaillés et étoffés, d’ailleurs si vous cherchez un site de critiques de littérature érotique, foncez ! Il y a pas mal d’ouvrages qui sont passés au crible et ça donne des idées de lecture !

Mais, chroniquer un roman érotique ou en écrire un, ce n’est pas du tout la même chose. Confinement impudique est pourtant le quatrième texte de Thomas Galley. Un court roman qui se lit avec aisance et plaisir, qui a des qualités érotiques évidentes, malgré quelques lacunes.

Pour moi, et je ne suis pas critique littéraire mais simple lectrice et productrice de podcast je tiens à le préciser; Pour moi donc CONFINEMENT IMPUDIQUE part d’une très bonne idée mais me laisse un arrière goût d’inachevé. Le genre de texte que tu finis en te disant “cool mais dommage quand même que …”

Une très bonne idée et les points forts du texte

J’adore ce personnage de fliquette qui profite de sa profession pour aller baiser. Un abus de pouvoir dans toute sa splendeur, loin de toute morale, je kiffe ! Qui plus, est, le plaisir de Chloé, c’est la chasse, c’est “dévoyer” de bonnes vieilles hétéro du “droit chemin”.

On a là de quoi développer une délicieuse perversité et des situations érotiques à souhait. La progression de l’histoire fonctionne bien, l’érotisme s’installe petit à petit et va crescendo, de quoi allumer aussi bien le lecteur que les proies de Chloé.

SUR LE MÊME THÊME :   Une nuit fanatique, de Guillaume Perrotte - thriller érotique

Un goût d’inachevé, on en veut plus !

Mais… car il y a un mais. Pour moi ce livre n’est pas fini. Je pense qu’il a été écrit très vite – il est sorti le 13 avril, si je dis pas de bêtises, donc moins d’un mois après le début du confinement. Du coup, il manque déjà une relecture pour corriger quelques petites coquilles et concordances de temps. Mais ça, c’est du détail.

Moi, ce qui me manque, c’est de développer un peu plus les personnages. Je veux rentrer un peu plus dans la délicieuse perversité de Chloé et que le twist de la fin soit amené progressivement, développé. Là, il tombe comme un cheveu sur la soupe, la toile de Chloé n’est pas assez tissée, autour d’Isabelle comme autour du lecteur.

Pour moi, l’idée est excellente, toute la trame est là. La lecture de ce roman est agréable et efficace. Il pourrait vraiment prendre de l’ampleur en étant retravaillé et développé. Du coup je suis frustrée, mais juste un peu, rassurez-vous, car je sens tout le potentiel qu’il pourrait y avoir.

Mais je suis dans la position facile, celle de l’inspectrice des travaux finis. Et je sais combien est juste l’adage qui dit “la critique est aisée mais l’art est difficile”. Pour moi, rien de raté dans ce court roman, loin de là. J’ai plutôt un sentiment d’inachevé, de trop pressé qui lui empêche de prendre toute son ampleur érotique et de développer une délicieuse perversité…

Des liens, des liens, des liens

Pour vous offrir ce Confinement Impudique et découvrir les aventures de cette fliquette immorale… Si vous voulez découvrir les critiques érotiques de Thomas Galley, trouver de nouvelles inspirations pour vos lectures…

Bonne écoute et à la s’maine prochaine, pour de nouvelles aventures érotiques !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire