Lecture erotique : Le café Aphrodite

Publié le

Collectif du Café Aphrodite, #LEC

Hello everybody ! I Hope you’re fine today it’s #LEC !

Bon revenons à la langue de Racine, Molière et tout le toutim

Le programme de la lecture érotique de jeudi est chargé, le café aphrodite au programme

Comme pour le blog de ChocolatCannelle, le café Aphrodite n’est pas un dessert ou autre réjouissance culinaire, bien que les textes soient des petits bonbons de plaisir, mais un collectif de 12 auteurs érotiques plus les « guests ». Leur textes sont disponibles directement sur leur site cafe aphrodite blogspot.fr

Café Aphrodite, 12 auteurs érotiques,

un mélange des genres, des écrits, des fantasmes

Sur leur site, vous retrouverez à la fois des nouvelles, de la poésie et aussi des séries, moi ça m’évoque les journaux d’avant où toutes les semaines, on retrouverait un épisode littéraire qui continuait l’histoire de la semaine précédente, le tout bien sûr toujours nimbé d’érotisme 🙂 Vraiment, je vous conseille d’aller faire un ptit tour sur leur site, il y a beaucoup de choses à découvrir !

Ils ont aussi créé un forum, qui permet de dialoguer avec les auteurs, ou encore de proposer un de ses propres textes si on a l’envie irrépressible de publier une nouvelle ou un de texte de notre cru, bref, une jolie découverte.

J’ai sélectionné sur leur site trois auteurs, trois courtes nouvelles assez différentes les unes des autres mais qui ont su éveiller mes sens … tous mes sens.

Au menu du café Aphrodite jeudi 15 Octobre à 16h :

Pierheim, Blacky le placide, où le point de vue d’un chat sur la sexualité de son maître – Multiplicité, de Ulrich une histoire érotique sur fond de psychose … et surtout Intrusion fraternelle, de Nathan Kari qui, je dois l’avouer, au delà de l’histoire d’inceste a éveillé en moi des pulsions …ben vous entendrez ça dans la dernière partie de la lecture érotique en mode Hysterical mais je vous conseille de lire la suite, c’est très chaud, et ça donne chaud aussi 🙂

Vous voulez quelques extraits sur la lecture erotique spéciale Café Aphrodite …

Bon allez, je ne serai pas chienne, quoi que … mhhhh ça peut être sympa

Un court extrait de la dernière partie, Intrusion Fraternelle, que j’ai vraiment beaucoup aimé :

— Je sais que tu ne dors pas, petite sœur adorée, m’a-t-il murmuré.
Je n’ai pas osé répondre. Bien que découverte, je me raccrochais inutilement à faire semblant de dormir. Il m’a enfoncé d’un coup sec un doigt dans le cul. La surprise m’a forcée à réagir et j’ai lâché une plainte.
— J’aimerais sentir tes lèvres et ta langue sur mon pénis. Suce-moi.
Mon cœur a battu la chamade. C’était impensable ce qu’il me demandait. Encore plus impensable le fait que j’obéisse. Je me suis retournée, offerte, et ai approché mon visage de sa virilité. Son odeur forte me montait aux narines. Je l’avais laissé me toucher, me déshabiller, se branler sur mon cul, et maintenant je m’apprêtais à le prendre en bouche. Comment cet homme faisait pour obtenir tout de moi aussi facilement ?

Réagis en direct sur Twitter 
avec le #LEC

Lectures érotiques de Charlie :
Jeudi de 16h à 17h sur lsfradio.com

Ecoute Lsfradio depuis le site de charlie :

Je profite de ce petit post pour vous faire part d’une réflexion que je me suis faite à la fin de mes lectures du café Aphrodite, elle ne concerne pas uniquement ce collectif mais globalement toute la littérature érotique que je côtoie d’un peu plus près depuis une année maintenant.

La littérature érotique me donne l’impression d’être la plus proche de la vie de tous les jours, certes les fantasmes sont mis en scène (ou pas d’ailleurs) mais très souvent les auteurs érotiques sortent de la classification de genre, un auteur comme Jip, ChocolatCannelle, Ulrich ou d’autres intègrent l’érotisme dans une histoire plus complexe, le sexe n’est ni LE sujet ni un sujet à éviter.

Un peu comme si en lisant un polar de Fred Vargas elle vous décrivait ce que fait Adamsberg quand il passe la nuit avec Camille, ou dans un autre style – et je suis sûr(e) que nous serions nombreux à apprécier – Que font Batman et Catwoman la nuit quand tous les méchants ils sont en prison … En fait je trouve que c’est ce qu’a fait A. Kechiche dans la vie d’Adèle … (et d’autres), les scènes de sexe existent, vraiment, mais elles sont là pour servir le propos, et elles sont essentielles au récit de cette passion amoureuse, ça ne va pas sans causer quelques remous, sans affoler le puritanisme ambiant mais perso c’est ce que j’aime, notamment dans la littérature érotique, cette disparition des frontières, la fusion des genres (érotiques et autres),  en somme quelque chose de plus proche de notre quotidien où le noir et le blanc, malgré nos croyances, n’existent pas vraiment et où tout est gris … ou rose, puisque nous parlons d’érotisme 🙂

Je vous retrouve Jeudi 15 Octobre sur LSFRadio à 16h
pour la #LEC sur le Café Aphrodite

Des bisous à toutes et tous !

Réagis sur twitter avec #lec dans ton message

Inscrivez vous c’est easy & funny !

Si tu ne sais pas ce qu’est l’Hysterical litterature … follow me 

Les lectures érotiques de Charlie en podcast – Toutes les Lectures érotiques

Les #LEC sont proposées par LSFradio & LSFbook. Merci à eux

2 réflexions au sujet de « Lecture erotique : Le café Aphrodite »

  1. Salut Charlie,

    passant mon après midi dans la paperasse, j’ai mis tes podcast afin d’égayer ce moment plutôt pénible.
    j’ai adoré cette voix à la fois douce, sensuelle et assurée.
    Merci pour et agréable moment.

    Bises

    Evo

    1. Coucou Evo 🙂

      Merci pour ton adorable commentaire 🙂
      Et j’espère continuer à égayer tes journées et amener un peu de bonheur grâce aux lectures érotiques 🙂

      Des bisouxxx, belle journée !

      Charlie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.