#LEC Stella Tanagra

Publié le

Les Lectures érotiques : Stella Tanagra !

Coucou à toutes et à tous !

Ca y est c’est reparti pour une nouvelle saison de #LEC (Lectures Erotiques de Charlie pour ceux qui n’ont pas suivi)

Je vais pas vous redire à quel point je suis contente, je vous l’ai déjà écrit, mais quand même c’est trop bien !

Pour cette première émission de reprise, je vous propose de découvrir une auteur érotique que je trouve culottée et pimentée, Stella Tanagra.

Le premier ouvrage de Stella Tanagra, Sexe Cité, édité à IS Edition, est un recueil de dix nouvelles érotiques.

Je l’ai lu pendant l’été et je dois dire que je suis super contente que Stella Tanagra m’ait contactée pour me proposer de lire des extraits de ses textes.

Son écriture est soignée, en lisant on sent qu’elle cherche le mot juste, qu’elle réfléchit ses phrases, son vocabulaire.

Mais surtout, Stella Tanagra explore de multiples facettes de la libido et des fantasmes. Cela va d’une tendre découverte du libertinage à un fantasme assez sombre et violent de viol en passant par une étrange relation à trois qui permet à chacun de se révéler ou encore une vision assez acerbe de la vie sexuelle d’un jeune homme handicapé moteur et physique. Et je ne vous dis pas tout ….

Lecture érotique Stella tanagra du 10 09 15 – Le podcast

Réagis en direct sur Twitter 
avec le #LEC

Les Lectures érotiques de Charlie
Jeudi de 16h à 17h

Ecoute Lsfradio depuis le site de charlie :

[sc_embed_player_template1 fileurl= »http://91.121.62.121:8200/;stream.mp3″ ]

Stella Tanagra nous emmène dans des univers très différents, sans se soucier d’être politiquement correcte.

Les émotions sont crues, violentes, comme les pulsions qui animent ses personnages. Certaines nouvelles, en découvrant la chute, m’ont presque dérangées, elles sont venues fricoter avec mes restes de morale et de bienséance.

Stella Tanagra s’expose, et c’est osé et culotté.

On n’est pas non plus dans le gore, attention, ni dans l’histoire juste faite pour choquer, loin de là ! C’est en cela que c’est super bien fait, on plonge dans la tête des personnages, avec leurs contradictions, leurs pulsions et leurs répulsions qui viennent se frotter à nos propres pulsions et répulsions. On n’est pas dans la morale, on n’est pas dans une vision manichéenne du monde, c’est une plongée au coeur des pulsions, parfois sombres, parfois tendres, qui nous animent et qui souvent nous transforment, bref, ces textes ne m’ont pas laissées indifférentes.

Certains m’ont excitée, d’autres m’ont dérangée ou questionnée, je me suis reconnue dans d’autres,  en tout cas je suis ravie d’avoir découvert cette auteur, et j’espère que plein d’autres vont la découvrir car il y a quelque chose qui, moi en tout cas, m’a touchée.

Voilà un petit extrait tiré de Sexe Cité par Stella Tanagra :

 » Au seuil de la porte comme au bord d’une frontière vers un nouvel univers, chaque seconde était mêlée du poids des choix et des pulsions d’émoi. A l’approche de nos vingt-cinq ans réciproques, ce monde se présentant à nous se caractérisait sous le trait de la liberté. Tout y était permis, car si la liberté s’arrête là où commence celle des autres, celle que l’on trouve ici n’a ni de début, ni de fin.

En guise de passeport, il suffit d’être des adultes consentants. Ici, rien ne s’achète, tout se partage. Le contrat moral qui lie tous ceux qui y élisent domicile, c’est d’aimer vivre dans la simplicité : manger, boire, aimer, baiser ; à la différence que tout y est poussé à son extrême perfection. Si l’on mange, c’est pour l’extase des papilles et non pour la nécessité de survivre.

Si l’on boit, c’est pour la volupté des bulles de champagne, non pour le besoin de s’hydrater. Si l’on aime, c’est pour être passionné et pas seulement réconforté ou « narcissisé ». Si l’on baise, c’est pour jouir avec tous nos sens, aucunement pour se reproduire.  » Stella Tanagra, Sexe Cité

La lecture érotique sur Stella Tangra en détail :

  • La première partie de l’émission vous découvrirez un extrait de Mort Sûre, quand la sexualité devient animale, c’est caliente !
  • Le deuxième extrait est tiré de la nouvelle « Hymne à ceux qui butinent libres »,
    une jolie histoire qui raconte la première expérience libertine d’un jeune couple, c’est super tendre, super joli
  • La troisième partie, la partie en mode hysterical, se fera avec des extraits de « Sommeille en eux ce qui m’éveille à moi » ou les confessions d’une nymphette, là où la plupart des gens vivent d’oxygène, cette jeune femme se nourrit du désir quelle suscite 🙂 Je trouvais assez logique de vous lire un bout en version hysterical, non ?

Alors je vous donne rendez-vous Jeudi 10 Septembre de 16h à 17h sur LSFRadio
pour entendre les textes de la sulfureuse Stella Tanagra !

J’ai hâte d’avoir vos retours sur cette première lecture de la saison 2 🙂

Réagis sur twitter avec #lec dans ton message

Si tu ne sais pas ce qu’est l’Hysterical litterature … follow me 

Les lectures érotiques de Charlie en podcast – Toutes les Lectures érotiques

Les #LEC sont proposées par LSFradio & LSFbook. Merci à eux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.