ma femme est une camgirl

Diantre ma femme est une camgirl !

Publié le Publié dans conseils aux camgirl

Ma femme est une camgirl … wahou la chance ?

C’est une phrase que nous nous disons souvent avec Charlie, et dans beaucoup de domaines : Chance ou Malchance ? Et dans le cadre de ce métier, elle est plus qu’à propos. La miss m’a demandé déjà pas mal de fois de vous raconter comment je voyais son changement de métier et de vie, car c’est clairement un changement de vie, ma réponse était toujours la même « raconte leur d’abord toi ce que ça t’a fait et après je leur donnerais ma vision de la chose ». Elle a enfin osé se livrer un petit peu dans l’article de la semaine dernière, je suis donc obligé de prendre le clavier et de vous parler un peu de comment ça se passe dans notre tête et vie de mâle quand vous captez que :

CLS-mini-vibro-bubble-test_28_1

Oui ma femme est une camgirl

Quelques mots pour placer le contexte : Vous ne me connaissez pas bien, certains me voient passer sur les vidéos mais je n’aime pas vraiment être au premier plan donc je reste discret. Alors quelques mots de présentation pour placer le contexte et vous permettre d’être un peu à ma place.

Je suis à la base quelqu’un avec une bonne libido, le cul, la nudité et les fantasmes divers et variés ne m’ont jamais effrayé. J’aime depuis toujours jouer avec l’anti conformisme (que ce soit dans le cul ou dans d’autres domaines de ma vie). Grand masturbateur devant l’éternel, j’ai même fait une expo photo (je suis en partie photographe semi amateur) en hommage aux stars du porno.
Cet ensemble de choses fait que j’ai toujours été attiré par les filles libres, à l’aise avec leur corps et suffisamment téméraires pour me suivre dans mes expériences (sexuelles ou autres). Pour tout vous dire, Charlinette (dsl je suis familier avec elle) est la perle des filles pour un mec comme moi, profondément libre, elle n’a pas froid aux yeux et a un peu chaud partout … ce qui durant nos 10 ans de vie commune n’est pas allé sans quelques soucis … Car même si je suis un fripon, je suis un fripon fidèle, ce qui à la base n’est vraiment pas le cas de notre camgirl adorée – là en théorie elle va râler en lisant ce passage. Je suis depuis mon adolescence adepte d’une spiritualité hédoniste de la vie et donc, en théorie, le choix de Charlie ne pouvait que me séduire, en théorie est le mot important.

Voilà pour le décor, maintenant comment ça s’est passé en live ?  Le moment où de la théorie tu passes à la pratique, le moment où tu captes que tu vas vivre pour de bon avec une actrice porno en quelque sorte et puis

le moment où tu dois dire à tes potes

Ce merveilleux moment ou tu dois annoncer à tes potes « ma femme est une camgirl » ! D'ailleurs pas seulement à tes potes, à ta famille aussi ! Et oui ça on y pense pas au début, mais regardez autour de vous, quand on ne parle pas politique ou météo et quand comme nous vous n’avez pas d’enfant, c’est quoi le sujet qui arrive … « et le boulot ça va ? » … et là, ben comment dire, ça peut des fois être un peu « show » ! … Pensez à ça avant de vous engager dans cette activité, c’est un fait non négligeable et qui même encore aujourd’hui nous cause des soucis (si vous avez une grand-mère de 88 ans, évitez de lui dire elle ne peut pas comprendre). Et dans ce registre vous allez être surpris que

Vos potes, tout libidineux qu’ils soient, ne sont pas hyper fins ni hyper à l’aise quand ils ont devant leurs yeux une actrice X, une camgirl ou autres professionnel(le) du sexe, je ne vous parlerai même pas de la réaction des femmes (notamment les femmes des copains)… Jalousie, convoitise et jugement sont leur mots clés.

Enfin bref, rien que cette partie, la réaction des copains et de la famille, mériterait un article à lui tout seul (tiens c’est une idée ça).

Mais revenons à ce matin de Décembre où miss dinguette est revenue de pôle emploi en me disant :

« wahou c’est génial, j’ai trouvé un boulot qui a l’air super, je vais faire animatrice webcam ! ».

J’avoue que ma mâchoire s’est un peu décrochée, elle apparemment ne savait pas exactement ce qu’était le taf d’animatrice webcam et connaissait encore moins le nom de camgirl. Alors devant mon scepticisme inhabituel elle m’a posé la question. Réponse contenue « Google est ton ami – cherche et tu trouveras »… Au fond de moi je me disais, bon quand elle va voir en quoi consiste le métier de camgirl, elle va zapper et chercher autre chose.

Nous sortions d’une période houleuse et perso, me dire ma femme est une camgirl, en gros – dsl des termes – une grosse salope qui se branle devant plein de mecs qui lui éjaculent virtuellement dessus, c’était pas forcément le truc qui me faisait plaisir. 

Quelques pages google plus loin, j’entends un grand rire dans la pièce à coté et un « ha ouais quand même! c’est trop rigolo ! » qui n’engageait rien de bon pour mon besoin d’exclusivité. Car peut-être qu’elle l’a un peu oublié, mais sa première réaction ne fut pas la panique mais bien plus une franche poilade, la panique, la morale, la culpabilité, tout ça c’est venu après.

Sa première phrase en sortant du bureau fut

« Lol c’est trop drôle, c’est des grandes malades, je sais pas si j’arriverais à faire ce qu’elles font … »

mais à aucun moment ne venait la phrase que mon ego attendait du style « je vais pas faire ça ». Alors ça peut sembler curieux de ma part, toi lecteur mâle tu te dis « il est trop con ce mec ». Ben peut-être, mais inversons les rôles deux minutes (pas plus je tiens trop à elle), si ta chérie ( que tu aimes) vient te voir en te disant « mon métier ça va être de me branler et de prendre mon pied (et oui, car elle est consciencieuse, branler ne lui suffit pas il faut aussi qu’elle jouisse) devant plein de mecs qui vont fantasmer sur moi etc etc « , comment dire que la notion de couple, de fidélité, de c’est « ma » femme, elle prend un méchant coup de fusil dans les ailes :).

Brutalement je passais de la philosophie sur la liberté et la non possessivité au côté pratique de la Liberté ! Avec un grand L.

Charlie est camgirl

Ce n'était plus MA femme est une camgirl mais Charlie est camgirl. La fin pure et simple de tout désir et habitude de possession, fin de la notion bien ancrée: la femme (ou l'homme) est un objet, un bien que Je possède et qui Me doit fidélité. La fin aussi du devoir conjugal, ça je ne le savais pas au départ, mais quand votre conjoint vient de se masturber pendant trois heures, de vivre 4 ou 5 orgasmes à fond et que vous lui sautez dessus à 2 heures du matin, ben en gros, elle a son petit caractère, elle vous dit :

"heu on voit ça demain loulou, je suis vannée, j'ai le clito en feu ..."

Et je vous passe les moments de doute autant de sa part que de la mienne, la période où j'ai été jaloux de ses godes ... ça je vous en parlerai dans un autre article, les moments où il faut la motiver pour aller vous retrouver, pas parce que j'en ai une folle envie mais juste parce que je l'aime, et que quasiment chaque fois quand elle finit un show elle a un grand sourire, elle se sent vivante et belle, après à moi de gérer mon complexe d'infériorité.

Lutter avec un gode de 30 cm de long et 5 de diamètre virtuellement inépuisable c'est juste peine perdue

Mon pauvre !

Bon, du coup vous vous dites, pauvre homme, c'est pas hyper rigolo d'avoir une copine camgirl ... Non, c'est clair que la vie intime est un peu bousculée, mais il y a aussi quelques avantages, comme avoir une chérie épanouie, une grande simplification dans nos rapports avec la sexualité, les tabous et les fausses pudeurs ont pris cher dans les dents, une intimité différente mais à terme renforcée, la chance de coucher avec un super coup (faut pas se mentir) et d'apprendre plein de truc nouveau mais de tout ça je vous en parlerai la prochaine fois.

En attendant, je vous laisse avec une petite video cadeau, une video POV pour que vous puissiez être un peu à ma place, en tout cas la place agréable... et puis vous remercier vous tous, les mateurs, les coquin(e)s qui viennent en liveshow avec Charlie, vous vous montrez pour la plupart très respectueux, très "aimants", bien sûr il y a des gros cons ...comme partout. Voilà, bon ben je retourne à ma vie de premier fan de Charlie.

See you next.

Renaud

8 réflexions au sujet de « Diantre ma femme est une camgirl ! »

  1. Effectivement le fait davoi sa compagne camgirl n’est pas simple à gérer. Mais la connaissant un peu apres de multiples show et/ou discussion elle différencie bien son « taf » de sa vie privée et qui peux dire que sa femme s’éclate (dans tous les sens du terme) dans son travail (lol).
    Bises à vous deux
    Thib Flor et Sohie
    1. des bisouxxx à vous 3 ! et oui, c clair que je m’éclate dans mon taff, et surtout, j’y prends énormément de plaisir ! merci à vous d’être là pour les moments extra qu’on passe ensemble ! et merci à mon homme de sa compréhension, de son amour, et de sa volonté réelle de toujours m’accompagner vers plus de liberté et d’épanouissement !
      1. et oui 20% de Charlie Folies c’est son homme comme dans la série Charlie angels en échangant les rôles homme/femme.
        A très vite dans de nouvelles coquinereis…
  2. Je ne sais pas pourquoi, tu vas râler, mais ça me fait vraiment penser à un homme soumis, qui ne s’assume pas forcément en tant qu’homme aussi.
    1. Je ne râle pas du tout 🙂 je peux tout à fait comprendre ton point de vue, je me suis d’ailleurs pausé la question à ce moment là 🙂 Mais en vérité j’ai choisi de me servir de ses choix pour à titre perso travailler de manière pragmatique sur mon sentiment de possessivité et ma jalousie.
      Les questions que je me suis posé à ce moment là sont :
      1/ Est ce que je l’aime : Oui
      2/ est ce que son activité met en danger mon intégrité physique ou énergétique : non
      3/ est ce que son activité met en danger mon intégrité egotique : oui
      4/ Est il utile pour moi d’être un peu moins centré sur ma personne : oui
      5/ est elle heureuse dans cette activité : oui
      6/ Est ce que je l’aime attaché à un rôle « normal » et « con-forme » : non
      7/ suis je pret à sacrifier mon amour pour mon ego : non
      partant de la le reste n’etais pas forcément facile mais par contre très simple

      Pour ce qui est de la soumission de ma petite personne … comment dire … « y en a qui ont essayés ils en ont eu des problèmes » 😀
      J’aime Charlie et je m’aime mais je ne souhaiterais pour rien au monde que quelqu’un m’interdise une activité qui me fait du bien, dans laquelle je m’épanoui – elle a d’ailleurs essayé sans succès – comment partant de la puis je interdire à quelqu’un de faire quelque chose sous pretexte que c’est difficile pour moi de le vivre.
      Au coeur de notre couple nous avons des limites, nous ne sommes pas libertins, et même si je peux tout à fait accepter une scène porno avec un acteur / actrice (et encore cela depend qui) je n’accepte pas le polyamour car je ne peux tout simplement pas le gérer (c’est pas difficile c’est impossible) par contre si Charlie veux butiner libre à elle et si cela devient trop difficile pour moi à vivre (je suis hélas tristement monogame car super feignant) personne ne me retient 🙂 mon amour pour elle sera toujours le même toujours présent (c’est le cas avec mon ex femme) mais j’enlèverais la partie vie de couple à notre relation.
      D’amoureuse elle sera amie (pour moi la seule différence entre les deux c’est que je ne couche pas avec mes ami.e.s)
      C’est une évolution dans une relation et non la fin de cette relation.

      Voilà alors après c’est comme les fruits et les legumes on peut mettre une etiquette fraise sur une orange si ca nous fait plaisir ca ne change rien au gout réel 🙂
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.