La nouvelle caissière du cinéma un excellent roman porno

You are currently viewing La nouvelle caissière du cinéma un excellent roman porno

On continue l’exploration de La nouvelle caissière du cinéma, le premier roman porno de Julian Danbecq paru dans l’excellente collection Les nouveaux interdits, chez Media1000. Un premier roman totalement réussi je trouve, qui nous offre des personnages vivants, palpables, et qui nous offre de superbes scènes de cul qui, perso, m’ont donné chaud, et m’ont surtout donné hyper envie de connaître ce cinéma ! On plonge dans l’épisode 2 du podcast érotique consacré au premier roman porno de Julian Danbecq.

Vous êtes sur une fiche qui résume mon podcast autour du recueil de nouvelles érotiques de Jeanne Malysa, DANS TOUS LES SENS. SI VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS : Le podcast complet est disponible GRATUITEMENT sur CHARLIE-TANTRA

La nouvelle caissière du cinéma, roman porno et cinéphile

En lisant l’interview de Julian Danbecq, sur le site mes histoires porno, j’ai découvert que l’auteur, cinéphile de son état a découvert son premier roman porno dans un cinéma ! Un jour, dans un couloir désert de cinéma, il a trouvé par terre un bouquin de chez Media1000 (j’adore les coïncidences de la vie). Il l’a lu le soir même, et c’est comme ça qu’il a découvert un tout nouveau genre littéraire, excitant à souhait. A partir de là, l’envie de lui aussi écrire un roman porno est devenue obsédante, et peu de temps après, il posait les bases de ce roman.

Perso, j’adore ce genre de heureux hasards, ces coïncidences qui n’en sont pas, je crois, ces événements de la vie qui te propulsent exactement là où tu dois aller. Et avis de lectrice, c’est une très bonne idée que Julian Danbecq écrive des romans porno !

Le cinéma ets donc au centre de ce roman, comment pourrait-il en être autrement ? Ce cinéma de province devient le lieu de l’accomplissement de tous les fantasmes. Et l’auteur a su mettre en valeur les spécificités du cinéma. Mais ce cinéma c’est aussi le lieu qui va voir grandir Louisa, qui, au fur et à mesure de ses expérimentations, va se découvrir beaucoup plus autonome et déterminée qu’elle le pensait. Un peu comme un chemin initiatique, par la découverte de sa sexualité.

Le passage que je vous ai sélectionné aujourd’hui en est un bel exemple. Ou comment transformer un simple cornet de pop-corn en ingénieux système pour sucer en toute discrétion !

Julian Danbecq a quelques autres trouvailles de cet acabit, rendant hommage au passage aux bons vieux cinémas porno qui fleurissaient dans les années 80, et où le spectacle était autant dans la salle qu’à l’écran.

Le podcast érotique de Charlie est aussi dispo sur ITUNES, SPOTIFY, DEEZER et les bonnes plateformes de podcasting !

La sexualité, un chemin de découverte vers soi

La culture, le cinéma c’est sacré il parait, bon on a vu que c’est sacré mais moins que le travail, les bénéfices des actionnaires de Renault, mais il parait que c’est sacré, croyons les sur paroles. Il parait aussi que la culture, dont le cinéma fait partie, c’est un fooooormidable outil d’émancipation et d’apprentissage …

Ben si je peux me permettre le cul aussi ! La CULture, dont la sexualité fait partie, est un sacré outil de découverte de soi, de déconstruction de schémas inculqués, de déconditionnement et de libération. Malgré ce qu’on veut nous faire croire, malgré l’étrange volonté du monde et de la morale de séparer la sexualité du reste de notre vie, tout est interconnecté. Mais comme la sexualité est encore tabou, car oui, elle est encore tabou, on occulte tout un pan de notre vie, on le cache, on le tait, même à soi même.

OSEZ, soutenez, aimez la littérature érotique !

N’hésitez surtout pas à me soutenir concrètement en devenant Patreon. En remerciement vous aurez droit à la lecture complète d’une oeuvre érotique parmi les grands classiques. Après Les Onze mille verges, de Guillaume Apollinaire, déjà disponible et lu en intégralité, je m’attaque à Thérèse Raquin, d’Emile Zola ! Et vous allez voir que même les papes de la “grande littérature” aimaient le grivois et la bagatelle !

Les lectures intégrales sont disponibles en podcast exclusivement sur mon Patreon.

Bon si vous faites parti des plus pauvres ou des plus radins de mes lecteurs vous pouvez aussi me soutenir et surtout soutenir le livre érotique et ses auteurs en partageant cet article, mon podcast ou juste en disant à vos ami.e.s à quel point c’est génial l’érotisme … Il faut juste OSER !

soutenir-le-site-charlie-liveshow

pot-commun-cadeau
lecture-erotique-histoire-porno
Toutes les lectures

Le podcast érotique : + de 230 épisodes !

Oserez vous découvrir d’autres imaginaires ? Oserez vous émoustiller votre libido avec des textes érotiques d’auteurs contemporains ? Oubliez Sade, Hugo, Anaïs Nin et autres Pierre Louÿs et découvrez Octavie Delvaux, Guillaume Perrotte, Christophe SIEBERT et tellement d’autres ! La littérature érotique a du génie alors OSEZ !

Quelques mots sur les lectures érotiques en podcast

Comme d’habitude, je ne suis pas payée pour faire ces podcasts érotiques. Comme d’habitude aussi, c’est énormément de temps et donc d’argent. Comme les maisons d’éditions qui me fournissent les ouvrages n’ont pas prévu de me payer alors que je leur fais de la publicité chaque semaine … Et bien c’est à vous de le faire !

Le podcast érotique est disponible directement sur la plateforme de podcasting PODCLOUD. Profitez en ! Abonnez-vous à mon podcast ! C’est gratuit !

Pour vous donner un ordre d’idée, un podcast Erotique c’est :

Le temps de lire le livre en entier … variable + 2 heures d’écriture + 2 heures d’enregistrement & production + 1 heure de mise en page = 10 heures de travail minimum à 0€ bien sûr

Mille mercis aux  auteurs érotiques qui bien souvent n’hésitent pas à partager et à commenter mes lectures de leurs textes ou de leur petits camarades ! C’est une énorme motivation pour moi !