Mes Voeux aux blogs CULturels

Vu que notre Préz., les entreprises et toutes une flopées d’autres personnes font leur vœux pour ceci, leur vœux pour cela je vois pas pourquoi je ferais pas pareil. Donc après vous avoir souhaitez une belle année 2018 et avoir dit au revoir à 2017 avec un grand sourire voilà le tour de mes souhaits pour mes potes à la compote des autres blogs CULturels. Oui des voeux, des souhaits, des espoirs pour nous les blogs parlant des sexualités dans leurs pluralités et dans leur différences. Amis lecteurs, blogueurs, blogueuses profitons en nous ne savons pas combien de temps on en aura encore le droit.

Merci à vous tous qui parlez des CULtures

Merci à tout mes camarades blogueuses et blogueurs indépendants. Bien sur merci aux autres aussi, mais avant tout merci aux “petits” comme moi.  Merci de consacrer du temps de l’énergie et parfois pas mal d’argent pour qu’on puisse parler librement et sans médicalisation des plaisirs sexuels.

Merci et mille merci de la part de tous les visiteurs plus ou moins âgés qui découvrent, par le biais de vos blogs sexy comme ils disent, d’autres sexualités que la sexualité normale (certains la nommerons “vanille”). Ca me fait bizarre de parler à leur place mais comme j’ai eu beaucoup de retour en “live” à travers mes cours ou en rencontrant des gens IRL (in real life) j’ai vraiment pris conscience, encore plus que les autres années, de l’importance discrète de notre travail, ils m’ont demandé de le faire savoir, voilà chose faite.

Quand les CULtures font grandir

Alors encore une fois mille merci de leur part et de la mienne aussi. De la mienne aussi car c’est aussi grâce à vous que j’ai pu grandir et évoluer dans ma sexualité bien sur mais surtout dans ma pensée. Chaque interview que je fais me rappellent ça. Petit exemple de ce matin ou une journaliste me questionnait sur la sexualité (étrange je croyais que c’était au sujet des recettes de muffin…) et ou je lui parlait de ma découverte du pegging grâce à 69désir ou encore des gens hallucinant que je découvre sur ParisDerriere.

Tenir un blog c’est du temps, nous le savons tous trop bien, mais c’est aussi énormément d’énergie et aussi de l’argent. Quand en plus, comme nous, on parle de sexualité, qu’on soit femme ou homme (coucou Adam, Mogwai et Jeremy), on s’expose à des tacles pas forcément très catholiques de la part des institutions mais aussi des placages dignes de la troisième ligne Toulonnaise de la part de nos con-citoyens. Pas facile tous les jours, hein ?!

Alors merci à vous de continuer malgré “LesStandardsDelaCommunauté” et les “T’es qu’une grosse pute” !

De plus en plus, parler de cul sans parler de pornographie devient un sacerdoce alors vraiment, bravo pour votre ténacité. Grâce à vous, je me dis que oui, il y a encore de l’espoir pour que ce drôle de monde dans lequel nous vivons ne marche pas totalement sur la tête. Un peu d’espoir pour qu’un peu plus de tolérance, d’ouverture, grandisse dans le coeur de plus en plus de gens. Un peu d’espoir que la peur de l’autre cède le pas à l’envie de découverte, à l’éclatement des cases et des codes, à la Vie et son mouvement permanent.

A vous toutes et tous, ami.e.s qui tenez des blogs CULturels, je vous souhaite une excellente année 2018 ! Continuez ! Continuons ! Continuons à nous enrichir mutuellement, à creuser un peu plus loin encore la découverte de l’humain, des sexualité, à décomplexer, informer, amuser. La dichotomie schizophrène entre puritanisme absolu et hyper sexualisation s’accentue de plus en plus.

Dans l’excellent film “Les chèvres du Pentagone” il y a cette citation : “Le monde n’a jamais eu autant besoin de jedis !”. Et bien à notre manière, nous sommes des Jedis, alors continuons avec joie, ténacité et envie, et que la force soit avec nous !!!!

A toi lecteur de passage, je te recommande la liste des blogs CULturels indépendants suivants :

Généraliste & test sextoys

Nouveaux PlaisirsParis Derrière69desirsLes Desculottées – Objet de plaisir – Piment Rose –  Mr Jérémy – Eve de CandaulieKmille – Alexia Bacouël

Fétichismes, littératures, Bédé et autres plaisirs

Boudoir Shibari – Chuchote moiAristochatte –  Stella Tanagra –  Le Comte de Noirceuil – Chocolat Cannelle

Il y en a foultitude d’autre mille pardon pour les oublis. Les auteurs et autrices ne râlez pas vous avez déjà un article toute les semaines avec votre site dessus alors oh hé hein bon !

Vous pouvez bien sur aussi suivre les plus gros, qu’ils soient “institutionnels” ou pas

Le Tag Parfait, of course – Les 400 Culs – ViceBrainSlateLa Voix du XMad’moizelleWyyldeGQmagazine (Maia Mazaurette)

La liste est non exhaustive mais déjà, avec eux, tu découvriras peut-être des mondes étranges mais assurément une liberté de ton et de point de vue, qui ne sont pas forcément les miens, de plus en plus rare sur le net et ailleurs.

Suggestion d’action pour les blogs CULturels.

Voilà pour les gros bisous les hugs virtuels c’est fait maintenant mes voeux, j’entends mes souhaits, mes espoirs et donc aussi une proposition bien sur indécente. Tout commence par un constat simple : Le tout est supérieur à la somme des parties. En d’autres mots, ensemble, unis, nous sommes plus fort que chacun de notre côté.

A travers nos blogs, “petits” ou “grands”, nous mettons sur la table notre personnalité, nos opinions et nos réflexions. La liberté et l’individualité sont l’essence même de l’esprit “blog”. Chacun de nos blogs reflète à la fois notre personnalité mais aussi nos univers CULturels et nos convictions. Parfois nous sommes en accord, parfois moins. Par contre je crois que nous avons tous en commun une même volonté : celle de promouvoir une sexualité décomplexée, ludique et respectueuse (je cite Adam de Nvx Plaisirs).

Pourtant, malgré cette même attirance pour un monde plus libre, plus épanoui à l’horizontale et par voie de conséquence peut-être aussi à la verticale, nous restons chacun plus ou moins dans nos coins. Nous creusons 50 sillons pour faire passer une même source.

Rester indépendant et travailler en réseau efficace

Nous pourrions, de manière simple, légère et libre, simplement nous associer. Attention, je ne suis pas du tout fan des gros trucs, des règles et des projets pompeux donc je ne vous parle absolument pas de ça. Par contre nous pourrions simplement, en prenant un engagement avec nous-mêmes, partager un peu plus notre travail et le travail de nos confrères et consoeurs.

Je vous propose qu’en 2018, nous essayions de travailler de manière un peu plus solidaire. Pour ça, et à titre personnel, je vais appliquer les deux principes suivants, libre à vous de faire pareil ou de trouver vos variantes :

Je vous demande de m’informer de vos publications : n’hésitez pas, mais alors vraiment pas, à me citer dans vos tweets ou post facebook si vous voulez que je les relaye. Libre à moi de le faire ou pas, et désolée par avance si mon non RT vous offense.

Une fois par jour et 5 jours par semaine, je vais partager et tweeter un article d’un blog “ami” pour faire connaître ce blog, bien sûr, mais surtout montrer à mes followers qu’il y a une multitude d’autres voix comme la mienne.

Osons partager nos articles

Quand Emmanuel de Boudoir Shibari écrit un article sur les règles de sécurité du Shibari ou que Emmanuelle de Paris Derrière publie son agenda CULturel ou un portrait d’un.e trans-sexuel.le, pourquoi je n’en parle pas sur mes réseaux sociaux ?

Une réponse super simple : Je n’étais pas au courant ! Ça semble con mais tout commence par là. Je ne suis pas connectée H24 sur twitter ou facebook. Des fois je découvre un article génial ou une info sur une date … 1 semaine trop tard ! J’aurais pu la relayer, faire qu’il y ait plus de monde … Mais je l’ai vu trop tard !!! Et je vous jure que des fois c’est rageant.

Il y aurait une solution toute bête : pourquoi ne pas l’adresser ? J’ai déjà entendu le ridicule “ça ne se fait pas” ou le détestable “chacun sa merde”. Alors perso quand j’écris, j’essaye que ce ne soit pas de la merde. On aime ou on aime pas, après ça c’est assez perso. Le “ça ne se fait pas”. Pourquoi ? Y a une règle formelle où on est banni à tout jamais de l’ordre des gentils polis du net si on adresse un tweet ou un post FB ? On parle de liberté et de décomplexion, ne nous mettons pas des barrières à la con.

Libre à chacun de partager ou pas, mais qu’au moins on soit informé de leur existence ! Et si j’en ai marre d’être citée, rien ne m’empêche d’adresser un MP gentil à la personne en lui demandant poliment de ne plus être mentionnée. Les réseaux sociaux servent à communiquer il paraît, alors commu-niquons 😀

Osons partager les articles des autres

Suite logique de cette première partie, si nos posts sont relayés et partagés, il semble normal qu’on fasse de même. Encore une fois, il faut savoir que l’article existe donc … adressons le aux autres blogs CULturels.

Je ne sais pas vous mais moi j’aime bien quand je vois 40 RT sur un article parlant des préjugés sur le fétichisme, ou qu’une lecture érotique est partagée une dizaine de fois. Bien sûr que ça flatte mon ego mais où est le mal ? On passe nos journées seul.e derrière un clavier et un écran bleu, alors savoir que nos posts sont lus ou du moins partagés, c’est grosso modo la seule récompense qu’on ait !

C’est le fond de cette proposition, au lieu de parler chacun de notre côté, essayons de manière un peu plus formelle de parler individuellement, bien sûr, ET collectivement aussi ! Histoire de montrer à nos publics qu’il n’y a pas que la parole des “Mme Rossignol”, “sens commun” et autres intégristes de la sexualité morale et triste. Comme je vous le disais plus haut, ensemble nous faisons plus de bruit que séparément.

Peut-être, et c’est fort probable, que ça ne changera rien. Peut-être que la société continuera gentiment à sombrer dans la moralisation et que des lois anti porno liberticides mais commercialement intéressantes verront le jour comme en Angleterre… Mais au moins nous aurons essayé de partager un peu d’autres informations qui chantent la vie et la tolérance.

Comment partager, “réseauter” vite fait bien fait ? Suggestions pragmatiques

Pour ma part, je sais que le travail sur les réseaux sociaux me prend énormément de temps. Je suppose que vous aussi. Alors comment faire pour diffuser plus et que ça nous prenne un minimum de temps ? Et bien il y a des super outils comme par exemple Buffer, mais il y en a d’autres.

Je vous livre mon petit rituel, si jamais ça vous inspire … (et merci au Morning, qui m’a vraiment donné l’habitude de lire et partager les articles de nombreux blogs CULturels).

Le dimanche en fin d’après midi, je sélectionne 5 articles sur 5 blogs différents et je les programme pour la semaine grâce à buffer. En gros ça doit me prendre 30 minutes le dimanche, lecture des articles compris. En plus chaque fois c’est diffusé sur Twitter, Facebook et G+.

J’avoue me faire un petit kiff quand je vois un article sur les IST et les préservatifs de nouveaux plaisirs toucher potentiellement 100.000 visiteurs au lieu des 12.000 s’il restait seul dans son coin …

Je ne vous oblige à rien, chacun fait comme il veut, mais je trouve simplement dommage que nous ne nous entraidions pas un minimum alors qu’en face, les pisse froids et les châtreurs en tout genre, eux, ne s’en privent pas…

Quoiqu’il en soit, des gros bisous à toutes et tous, encore une fois je vous souhaite une merveilleuse année 2018, prenez soin de vous et que la Force soit avec nous ! N’hésitez pas à laisser vos commentaires et réflexions sur le sujet.

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonne année à toi aussi et de très gros bisous.
    Ta proposition est intéressante et il me semble qu’elle est, surtout, pleine de bon sens …

    Par contre, pour nous prévenir des nouveaux articles pourquoi ne pas simplement créer un groupe de discussion sur Twitter. Ainsi chacun pourra ajouter son article du jour et nous serons tous informés.
    Je n’ai rien contre l’adressage des Tweets mais parfois et bien j’arrive encore à passer à côté, par contre, je ne passe pas à côté des DM sur Twitter ou des Messages sur Facebook. Ça pourrait être une façon de faire, d’autant, qu’en plus on pourrait se découvrir … moi j’avoue je n’ai pas des masses de temps aussi glaner sur les blogs et bien, à part le tiens (Et rarement), je ne le fais pas et je sais que je passe à côté de beaucoup de chose.

    Enfin voilà, moi ta proposition me plait et je le fais déjà un petit peu avec tes articles 😉 donc si ça vous intéresse tous, n’hésitez pas à me mentionner aussi ou si ma proposition vous convient à m’ajouter à un groupe de discussion.

    Gros bisous et bonne année à tous.

    1. Comme je te le disais sur cuicui on peut faire les deux moi c est les DM ou les groupes que je vois pas
      Et oui tu as parfaitement compris un des buts de cette proposition déjà partager nos infos entre nous pour ensuite les relayer à nos followers (ca marche aussi avec facebook)
      Et oui je sais que tu le fais et chaque fois j’apprécie vraiment
      Le but second de cette proposition est vraiment de créer une masse pour contrebalancer la masse des discours fermés, culpabilisant ou très “médical” sur la sexualité. Hier soir encore je discutais avec une femme de 50 ans sur la sexualité en sortant de mon cours de chant son sourire et les remerciements qu'”elle m’a fait en dise long sur le besoin de dire “on peut faire / vivre cette sexualité sans culpabiliser” ce n’est pas saaaaale
      Je crois que cette proposition est juste une manière de nous dire à nous tous “Oh si on s’entraider pour faire grandir la tolérance et le Yes we can” après à chacun de trouver notre facon de faire. C’est juste un petit effort individuel à faire
      Des gros bisous

  2. Bonne année à toi aussi, au passage, note que je n’ai pas écrit un infâme “Bonne à nénés, bonne à téter !”

    Outre tes articles, je partage ton point de vue, ce qui nous réunit, c’est le plaisir, qu’il soit purement sexuel ou pas, le plaisir d’apprendre de nouvelles choses est en soit incroyable. Je ne suis pas du genre à garder mes coups de coeur, mes coups de gueule secrets, ce qui est le plus jouissif dans la découverte, c’est le partage…

    Comme toi, je regrette souvent de passer à côté d’infos ou d’événements pour les avoir vus trop tard…

    1. Encore désolé de ne pas t’avoir mis dans “La Liste” (ce fait un petit coté wanted) mais j’ai voulu me restreindre uniquement aux blogs parlant juste de sexualité je n’ai donc pas mis les auteurs ni les photographes, dessinateurs, peintre & co même s’ils parlent de sexualité. Ouais c’est dur d’écrire un livre érotique sans parler à un moment ou au un autre de verge, de chatte, de cunnilingus et de foutre…
      T as vu c’est super ennervant les gens qui “pour pas gêner” balance leur post discretos dans leur coin

  3. Coucou Charlie,
    Je profite de tes vœux, pour te présenter les miens et te souhaiter un belle année 2018 !
    J’ai découvert ton Blog il y a peu de temps grâce à Twitter et j’aime beaucoup ta façon ludique et sans chichis d’aborder des sujets CULturels aussi divers que variés. Je t’avoue que je m’éclate à regarder tes vidéos toujours drôles et super bien faites. Je manque malheureusement de temps pour lire et voir tous les articles et vidéos que tu as fait et qui m’intéresserai.snif!
    Je revendique moi aussi le droit aux plaisirs charnels au même titre que bien manger et faire du sport. Si les gens se faisait plaisir à ce niveau là sans se cacher derrière un rideau d’hypocrisie , on pourrait diminuer le nombre de prescription d’antidépresseur , j’en suis sûre lol.
    A notre petit niveau, nous essayons nous aussi avec mon Chéri, de montrer une autre vision du Sexe en général.
    Je continuerai à te lire et à te découvrir avec plaisir.
    Belle journée à toi.
    Bisous
    Lina

    1. Coucou Lina et bien ravi de ton commentaire et de tes voeux 🙂
      Et oui le temps … vaste drame 🙂
      Je crois que le meilleur moyen de changer les attitudes face aux sexualités c’est justement, comme toi, d’être simplement soi même et d’arreter de nous cacher et d’être “normal” pour après faire plein de choses salaces sous la couette (ou dessus)
      La simplicité n’est pas chose facile dans notre beau monde lisse et très normatif et je suis bien d’accord avec toi pour la diminution des anti depresseurs

Laisser un commentaire