Cette semaine, les lectures érotiques re-explorent une autrice, Françoise Colliot en l’occurrence. Alors soyons clair, on ne va pas explorer l’autrice avec une lampe frontale en mode gyneco ou vieux mineur, NON ! On va explorer un texte de Françoise Colliot : Les souvenirs de Tatie Monique. Un retour vers le passé très sulfureux puisque ce sont les souvenirs, réels ou imaginaires, d’une jeune femme, Monique qui à 20 ans, en 1974, descend dans le sud de la France pour passer l’été chez sa Bonne Maman.

Vous allez vite comprendre que dès les premiers tours de roues du train qui l’emmène au pays des cigales, de la garrigue et des odeurs de thym, la jeune Monique se découvre des appétits charnels qui la surprennent elle-même.

Un texte érotique haut en couleurs, comme sait si bien les écrire Françoise Colliot. Une histoire érotique plus sulfureuse que le soleil de Juillet sur le parvis récemment bétonné du vieux port.

Les souvenirs érotiques de Tatie Monique

A travers son voyage vers sa Bonne Maman, le second roman érotique de Françoise Colliot, la jeune Monique se révèle être une sacrée coquine. Elle fait fi des convenances, de la morale et découvre les plaisirs de la chair. Et ils vont être multiples ! Peut-être est-ce le fait d’être loin de chez elle, quelque part où personne ne la connaît … Toujours est-il que Monique aime … quand on la nique. Ben oui, elle est facile, comment ne pas la faire !

Monique est gourmande, curieuse, et dévore la vie et les expériences avec une candeur joyeuse. Et sous la plume de Françoise Colliot, ce qui pourrait n’être qu’une accumulation d’orgies et d’entrelacs de corps devient amour et partage. Oui, Monique aime l’amour à plusieurs, et le sentiment n’en est que décuplé ! C’est en découvrant les délices de l’amour multiple que Monique rencontre l’homme de sa vie.

Les souvenirs de Tatie Monique, le podcast érotique

les-souvenirs-de-tatie-monique

Soutenez, écoutez, devenez fan : Soyez un Charlie’s Angels

patreon-soutiens-charlie
Soutenez les lectures & le site
soutenir-charlie-liveshow
Faites un don, encouragez moi
podcast-erotique-charlie-podcloud
Podcloud
podcast-erotique-spotify
Spotify
podcast-erotique-itunes
Itunes
charlie-pornhub-fanclub
Fan club

Françoise Colliot, le sentiment au coeur du sexe

Avec Françoise Colliot, le sexe est joyeux, vivant et toujours teinté de sentiment. Comme si le sexe était une façon de croquer la vie, de la célébrer aussi. Même au coeur d’une partouze infernale, le sentiment est au coeur de l’écriture.
Pas un sentiment gnan gnan genre “un peu de saxo histoire de mieux faire passer la triple pénétration qui va suivre”. Non, dans les textes de Françoise Colliot, le sexe est une transcendance, un outil pour accéder à plus, au sentiment de la totalité de soi, au sentiment de la communication réelle avec soi et avec l’autre, une danse de communion avec le Monde.

Françoise Colliot écrit la transe du sexe. Elle écrit cette énergie qui nous déborde. Elle nous offre la joie du sexe aussi, glissant toujours quelques touches d’humour.

L’écriture est simple, comme un témoignage, comme une amie qui te raconte, les yeux pleins d’étoiles, ce que ça lui a fait, à quel point c’était bon, à quel point elle s’est sentie vivante. Les mots coulent, simplement, simplement une histoire de vie.

Des histoires, des tranches de vie

Du coup, Françoise Colliot est la reine des séries. Sur son site AVEC LA MAIN GAUCHE vous retrouverez avec bonheur les récits de cette autrice prolixe. Les souvenirs de Tatie Monique bien sûr, mais aussi “les cahiers de Bonne Maman” et son troisième roman érotique “Chroniques Matrimoniales”. Françoise Colliot mène plusieurs séries de front, l’histoire du trouple, celle d’Anastase, maintenant celles de Monique et de Bonne Maman, et y en a d’autres encore.

Je ne sais pas si ces séries finiront un jour. Comme je le disais, ce sont des bouts de vie, des expériences partagées. Des témoignages qui célèbrent la joyeuseté de l’amour physique et l’Amour avec un grand A, qui rappellent que la vie est une danse, une fête et surtout un cadeau. Un cadeau à aimer et à chérir, une invitation à découvrir l’extra dans l’ordinaire.

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire