Sexe cité de Stella Tanagra, la transgression

Ceux qui suivent depuis longtemps les lectures érotiques doivent se dire que je radote en vous proposant un podcast érotique autour du premier livre de STELLA TANAGRA, Sexe Cité. Mais non ! Seulement suite au piratage du site en Décembre 2018 pas mal des premiers podcasts érotiques ont tout simplement disparus ! J’avais beaucoup aimé ce livre de STELLA TANAGRA et son anniversaire étant le 6 Juin, je me suis dit banco ! Refait une lecture de ce recueil de 10 nouvelles érotiques hautement transgressives.

Sexe cité, 10 nouvelles érotiques sans tabou

Le premier ouvrage de Stella Tanagra, Sexe Cité, édité à IS Edition, est un recueil de dix nouvelles érotiques. Stella Tanagra m’a contactée pour me proposer de lire des extraits de ses textes. Je l’ai lu pendant l’été et j’en suis super contente. Son écriture est soignée, précise. Les amoureux du mot juste, des phrases ciselées et du vocabulaire vont être ravis.

Vous pouvez écouter la lecture érotique des DESSOUS DE L’INNOCENCE (troisième roman) sur mon site

Mais surtout, Stella Tanagra explore de multiples facettes de la libido et des fantasmes. Cela va d’une tendre découverte du libertinage à un fantasme assez sombre et violent de viol. Vous découvrirez aussi une étrange relation à trois qui permet à chacun de se révéler. La nouvelle autour de la vie sexuelle d’un jeune homme handicapé moteur est aussi très acerbe. Mais je ne vais pas tout vous dire quand même !

Stella Tanagra à travers ce premier livre érotique nous emmène dans des univers très différents, sans se soucier d’être politiquement correcte. Les émotions sont crues, violentes, comme les pulsions qui animent ses personnages. Certaines nouvelles, en découvrant la chute, m’ont presque dérangées, elles sont venues fricoter avec mes restes de morale et de bienséance. J’ADORE !

Extrait de sexe cité en podcast – 19 minutes

Stella Tanagra s’expose, c’est osé et culotté.

On n’est pas non plus dans le gore, attention, ni dans l’histoire juste faite pour choquer, loin de là ! C’est en cela que c’est super bien fait. On plonge dans la tête des personnages, avec leurs contradictions, leurs pulsions et leurs répulsions. L’ensemble vient se frotter à nos propres pulsions et répulsions.

A travers SEXE CITE l’autrice sort de la morale, on n’est pas dans une vision manichéenne du monde. Le recueil de nouvelle est une plongée au coeur des pulsions, parfois sombres, parfois tendres, qui nous animent et qui souvent nous transforment. En bref, ces textes ne m’ont pas laissées indifférentes.

Certaines de ces nouvelles érotiques m’ont excitée, d’autres m’ont dérangée ou questionnée. Je me suis souvent reconnue et dans tous les cas je suis ravie d’avoir découvert cette auteur. J’espère que plein d’autres vont la découvrir car il y a quelque chose qui, moi en tout cas, m’a touchée.

Extrait de Sexe Cité par Stella Tanagra :

Au seuil de la porte comme au bord d’une frontière vers un nouvel univers, chaque seconde était mêlée du poids des choix et des pulsions d’émoi. A l’approche de nos vingt-cinq ans réciproques, ce monde se présentant à nous se caractérisait sous le trait de la liberté. Tout y était permis, car si la liberté s’arrête là où commence celle des autres, celle que l’on trouve ici n’a ni de début, ni de fin.

En guise de passeport, il suffit d’être des adultes consentants. Ici, rien ne s’achète, tout se partage. Le contrat moral qui lie tous ceux qui y élisent domicile, c’est d’aimer vivre dans la simplicité : manger, boire, aimer, baiser ; à la différence que tout y est poussé à son extrême perfection. Si l’on mange, c’est pour l’extase des papilles et non pour la nécessité de survivre.

Si l’on boit, c’est pour la volupté des bulles de champagne, non pour le besoin de s’hydrater. Si l’on aime, c’est pour être passionné et pas seulement réconforté ou “narcissisé”. Si l’on baise, c’est pour jouir avec tous nos sens, aucunement pour se reproduire.

Stella Tanagra, Sexe Cit

Laisser un commentaire