Rose, aux sources du BDSM

Il y a quelques temps, Jule Mathias m’a proposé de lire son premier roman de fiction érotique, Rose, paru aux éditions Tabou. Il m’avait prévenu que c’était assez sombre mais je n’ai peur de rien, j’ai plongé la tête dans son livre.

Rose, récit d’une soumission totale

Sombre, ça l’est. Âmes sensibles, passez votre chemin. Ici il est question de torture, de kidnapping, de soumission absolue sans aucun consentement.

Jule Mathias explore les mécanismes de soumission dans son roman Rose, et il n’y va pas de main morte. On plonge dans un univers sadique, cruel et impitoyable où se côtoient des pratiques extrêmes.

Coprophagie, urologie, zoophilie, tortures en tous genres. Si vous aimez les gentilles bluettes à la 50 nuances de Grey (oui, y a des gens qui aiment, que voulez vous !), “fuyez pauvres fous” ! Pas de romance ici, pas de BDSM édulcoré. La morale en prend un coup.

Normalement dans une fiction, on fait un peu ce qu’on veut, normalement ! Mais voilà, dans la littérature érotique il y a pas mal d’auto censure, comme dans les autres types de littératures d’ailleurs ! La morale et la bienséance ont fait leur travail de laminage jusque dans nos imaginaires. 

Premier point qui me fais plaisir : Jule Mathias ne s’est pas auto censuré. Loin de là … 

Le podcast érotique cette semaine

Le lien vers les podcasts sur le site podcloud

Une réflexion fine sur la notion de liberté

Malgré des scènes hyper trash, le propos est ailleurs. Il est question de liberté, celle qui se tapie à l’intérieur de nos têtes.

Jule Mathias pose la question de la survie,de la résistance et de la résilience.

Et oui, dans un contexte hyper violent, la résistance, est-ce lutter et donc mourir irrémédiablement ? Ou au contraire accepter, vivre, et finalement découvrir le pouvoir de la soumission absolue ?

L’histoire

Dès le début du roman, le narrateur se fait kidnapper à la sortie d’un bar et se réveille le lendemain matin nu, menotté dans une cage dans laquelle il tient tout juste accroupi.

Dès lors, il va être soumis aux pires avilissements possibles. Il est devenu l’objet d’un couple infernal et pervers, Rose et Alexandre. Avec lui, il y a une compagne d’infortune, apparemment totalement déshumanisée, la grosse Linda, qui subit tous les outrages sans jamais ciller…

Rose, un roman qui questionne

Là où l’auteur est très malin, c’est que le lecteur est dans la même situation que le narrateur. On n’a aucune avance sur lui, on découvre par bribes l’histoire de cet étrange trio, on subit avec le “héros” les tortures qu’on lui impose. Et comme lui, on en vient à se poser les mêmes questions. Où se trouve la liberté, la liberté réelle ?

A-t-on le choix, dans nos vies dictées par un conditionnement invisible de consommation et de productivité ? La libération surviendra-t-elle grâce à la lutte ou à l’abandon ?

Alors en terme d’érotisme, si l’érotisme conduit à l’excitation, ce roman n’est pas érotique pour moi. Ce qui ne l’empêche pas d’être un très bon roman, qui parle de notions essentielles à tous les humains je crois. La liberté, la résilience, la lutte ou l’abandon.

Si l’érotisme c’est la transgression de l’ordre moral établi, oui, ce roman est hautement érotique. A la fois par les pratiques qu’on y rencontre et par les questionnements qu’il induit.

C’est chiant, les classifications, hein ? Et ben le mieux, c’est que vous le lisiez. Vous lui donnerez le nom que vous voudrez comme ça !

En tout cas, merci à Jule Mathias de m’avoir fait parvenir son premier roman. J’ai été accrochée, et j’ai tourné les pages avec envie pour voir où tout cela mènerait. Du suspens, un sujet fort et traité intelligemment et une écriture qui sert parfaitement le propos.

Je n’ai qu’une chose à dire : Bravo !

Où qu’on l’achète ?

Bonne découverte à toutes et tous, et à très vite pour de nouvelles aventures érotiques !

Et bien on le trouve sur le site des éditions tabou, ou sur zamazon ! 

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour Charlie, ça n’est pas du tout à propos car sans aucun rapport avec votre article. J’aurais aimer vous laisser un message sur Framasphère mais je n’ai plus mes identifiants :$ …
    Alors c’est ici que je vous souhaite un très bel anniversaire 😀 Tout plein de sextoys, je joie de vivre et de liberté vraie pour vous … J’en profite pour vous glisser un chaleureux merci, vous avez ouvert des portes que je n’aurais imaginer il y a peut être 2 ans de cela. J’espère que tout va bien pour vous et que la vie vous sourie 🙂 … Une fidèle 😀

  2. COUCOU et MERCI !! oh ben c’est hyper gentil tout ça merci merci merci et aussi, voir surtout, merci d’avoir entendu, lu et suivi un peu ma “bouteille à la mer” jeté il y a 5 ans sur le net ! Ca fait chaud au coeur et nous donne l’envie de continuer surtout dans la période mouvementé actuelle. Vous l’avez vu l’ancien site a été mis partiellement HS suite à une attaque sur la base de donnée.
    Heureusement le site charlie-tantra plus main street était déjà dans les bacs, nous voilà donc à fond dessus.
    J’espère qu’il vous plaira tout autant, le discours ne changera pas il s’adressera peut être plus aux personnes sensibles ou en recherche qu’à des fins masturbatoires.
    On lance cette nouvelle formule et on espère vraiment qu’elle vous plaire. N’hésitez jamais à nous laisser des commentaires et à nous donner votre avis
    GROS GROS BISOUS et merci encore !

Laisser un commentaire