• Post comments:1 commentaire
  • Temps de lecture :23 min de lecture

Un article SEXO, ça faisait longtemps. Alors quand et comment prendre soin de son sexe quand on baise beaucoup mais pas que j’ai envie de dire. A titre personnel j’ai un fond hypocondriaque donc quand j’ai commencé mon métier de camgirl j’ai très vite eu peur de cette « sur » utilisation de ma foufoune. 10 ans plus tard, je sort de chez le gynéco la chatte fringante et le sourire aux lèvres (du visage) suite à son verdict :

Et bien mademoiselle, oui il est galant, ça me fait bien plaisir de voir une vulve et un vagin comme le votre. Comme quoi la prévention c’est ce qui soigne le mieux !

Du coup le Barbu m’a dit « oh poulette tu crois pas que maintenant tu pourrais partager ça avec les autres filles ? ». C’est pas con. Alors comment qu’on fait pour prendre soin de son vagin quand on baise beaucoup, sauvagement et avec des bites plutôt taille XL que l’inverse ?

La correction orthographique indispensable arrive au plus vite. Veuillez prendre note de toutes les conneries qu’on écrit sans se relire après faute de temps et d’argent – et oui car le temps c’est de l’argent et je ne suis pas payé pour faire ces tests …

Prendre soin de son sexe. #1 : la prévention c’est essentiel

Bien sur cet article sur « comment prendre soin de son sexe quand on baise beaucoup » n’est pas, ne sera jamais, un article médical. Il est impératif, quel que soit votre âge, d’être suivi par un thérapeute COMPÉTENT et dans le non jugement (en gros un vrai médecin). Si le vôtre ne vous satisfait pas : changez en ! Même si ça doit vous prendre du temps et quelques kilomètres pour trouver celui qui vous convient.

N’hésitez pas d’ailleurs à faire savoir à celui qui vous déplaît pourquoi vous allez voir ailleurs. S’il n’est pas trop suffisant ça l’aidera à ne pas être aussi nul avec une autre personne et s’il est obtus vous aurez au moins la satisfaction de lui avoir quicher la tronche.

Pour mettre un cadre à cet article je vais rapidement faire un état des lieux de ma vie perso.

J’ai 42 ans et je n’ai pas d’antécédents médicaux marqués sur la zone génitale. Ma première relation sexuelle a eu lieu à 16ans. J’ai un partenaire régulier avec un sexe de 16 cm pour 3.8 de diamètre. Je suis camgirl depuis 10 ans et actrice X depuis 2 ans. J’ai en moyenne 2 heures d’activités sexuelle avec pénétration par jour avec des godes d’environ 4cm de diamètre ou plus et d’environ 18cm ou plus de longueur. Au niveau des partenaires, même si je ne les collectionne pas, j’ai, en moyenne, une relation extra-regulière par semaine avec parfois des double pénétrations ou des triples (trop rarement).

Au vu de tout ça et que 90% de mon outil de travail est lié à la sexualité ne pas prendre soin de mon sexe c’est comme si un maçon ne mettait pas de ceinture lombaire ou un informaticien qui n’aurait pas d’onduleur…

Commençons par le commencement : LA PRÉVENTION ! Car avant de se soigner, l’idéal est quand même de ne pas avoir de soucis. Ce premier article est donc consacré aux pratiques à faire et à celles qui peuvent être dangereuse si on veut prendre soin de son sexe, en tout cas de sa vulve & de son vagin.

Prendre soin de son sexe : l’indispensable préservatif

Ca va sembler un peu con-con mais en discutant avec des copines ou avec d’autres actrices porno et camgirl ça ne l’est pas tant que ça. donc la base c’est :

Toujours, toujours, toujours niquer avec un préservatif !

Un test IST ça ce falsifie, si si, ça peut dater (le cas Nacho Vidal), ça coûte cher, ça prend du temps, c’est dérangeant et si comme moi vous avez souvent de multiples partenaires ben votre médecin va commencer à vous réserver une chaise et à se pauser des questions ce qui peut être malaisant.

Pour rappel une capote ça protège de 99% des IST y compris celle de tomber enceinte. Essentiellement la seule IST qui n’est stoppé que partiellement par un préservatif c’est le papilloma virus (que les mecs peuvent choper eux aussi). Heureusement ça ne devient très problématique que dans des cas très rares et s’il n’y a aucun suivi médical.

Pour être honnête avec vous je ne baise qu’avec préservatif sauf avec une personne, ça va vous faire rire, mon Barbu. Non pas qu’il soit plus fiable que d’autres mais je sais qu’il ne baise qu’avec moi parce qu’il est largement plus mateur que baiseur et surtout beaucoup trop feignant pour niquer ailleurs et en plus me le cacher. Vous pouvez rire mais c’est comme ça.

utilisons-preservatif-test-et-avis

Réponses aux arguments pour ne pas utiliser de préservatif systématiquement

Quand je dis à quel point le préservatif est indispensable pour prendre soin de son sexe j’ai souvent des réponses types. Je l’ai comprend mais je trouve que ce sont souvent des excuses pour ne pas s’occuper de son sexe et assumer totalement, y compris dans la maladie, sa sexualité dite « extrême » ou non conforme.

Les filles dites légères vont prétexter qu’elles sentent moins bien leur partenaire, que c’est pas pratique, que ça chauffe ou pire, que ça plaît pas au(x) mec(s).

  • « C’est pas pratique » en vrai c’est un coup à prendre mais je peux comprendre. C’est d’ailleurs uniquement pour ça que je ne l’utilise pas en duo simple avec mon Barbu.
  • Pour le coté « ça chauffe » je vous le dis et redis METTEZ DU LUB EN MASSE ! Bien sur vous utiliserez UNIQUEMENT du lubrifiant à base d’eau. Et si le mec le vit mal ben conseillez lui un bon psychothérapeute!
  • Ca plait pas au(x) mec(s) c’est votre argument ?! Sans dec les meufs ! Mais oh les filles c’est votre vie, votre santé que vous jouez ! Vous allez sauter d’un bateau parce que ça plaît pas à votre partenaire que vous y soyez ?
  • L’argument du « je le sent moins bien ». Je peux l’entendre, mais d’une vous avez peut-être pas opté pour la bonne marque de préservatif et secundo la verge est peut-être pas à la bonne taille …

A titre perso j’utilise ou fait utiliser quasi uniquement les préservatifs MANIX ORIGINAL. Solides, pas chers vu la qualité, supers fins et avec un goût presque neutre.

Les actrices X, elles, diront en général que si elles font ça elles ne tourneront plus ou que ça chauffe si on baise trop. Voir que c’est moche et que ça vend moins bien.

  • Sur l’argument « c’est moche » vous savez d’office ce que je pense. NO WAY. Quand au coté « ça vend moins bien », peut-être, mais si petit à petit le préservatif devient la norme et bien les stat des ventes vont se normaliser. En plus vous aurez la fierté d’être une pionnière, on a toujours besoin d’être fière de soi non ?
  • Pour ce qui est des prod. : oui c’est vrai. Il n’y a quasiment aucune production porno qui mette systématiquement un préservatif c’est pour ça que je ne fais que de l’auto-production ou que je ne fais des collab qu’avec des acteurs/actrices qui ont la même vision que moi. C’est rare mais de moins en moins je trouve. Petit à petit le préservatif fait son nid…
  • Sur l’argument ça chauffe je dirais comme toujours : LE LUBE EST VOTRE AMI ! A mettre en masse ! Perso même sur une scène de 1 heure non stop (ouais je suis une malade) ben moi ça chauffe pas. Après oui, au milieu, je remet une petite dose, par exemple au moment ou le gars change de préservatif …

On récapitule cette partie

  • On baise systématiquement avec un préservatif
  • On choisit le bon préservatif et on le change quand on passe de l’anal au vaginal
  • On ne lésine pas sur le lubrifiant à base d’eau. Au plus ça glisse au mieux c’est.

Prendre soin de son sexe c’est prendre soin de sa flore vaginale

C’est la gardienne du temple et c’est le premier rempart contre les mycoses ou les infections bactériennes styles gardenerella ou à mycoplasmes. C’est le dérèglement de votre flore vaginale qui va provoquer des pertes, leucorrhées, des démangeaisons ou des odeurs pas supers sympa voir pire certaines lésions.

Le rôle de votre flore vaginale est simple : lutter contre les intrus mais du coup …

Ben du coup un kiki, gros ou petit, pour votre flore vaginale c’est perçu comme un intrus. Vous comprendrez donc que pour prendre soin de son sexe quand on baise beaucoup c’est juste essentiel

Les gestes qui nuisent à votre flore vaginale

Pour ne pas faire de l’anti-phallisme primaire il est important que vous sachiez que certaines pratiques qu’on croit « sympa » sont en fait bien plus nocives pour le bien être intime qu’un gros kiki. J’ai regroupé en dessous les principaux gestes qui nuisent à votre flore vaginale.

Certains sont faciles, évidents à priori mais d’autres sont plus socialement difficile à mettre en oeuvre voir carrément indépendant de votre volonté. A chacun de faire au mieux mais des « sacrifices » ou plus honnêtement des mini efforts devront peut-etre être fait. NO PAIN NO GAIN disait l’autre.

Maintenant à vous de voir si vous voulez jouir longtemps aux détriments de quelques changements ou si vous vous croyez immortelle de la foufoune

Le manque ou l’excès de toilette intime.

C’est une fois par jour MAXIMUM et/ou après chaque rapport sexuel pénétrant. La toilette doit être faite à la main et non au gant et doit rester SUPERFICIELLE !

Attention on ne met JAMAIS (sauf avis médical) d’eau ou de savon même antiseptique dans son vagin. L’eau et les savons s’arrêtent aux petites lèvres de votre vulve. Vous prendrez également soin de vous laver ou de vous essuyer en partant de votre vulve vers votre anus et jamais l’inverse. Une fois la toilette A LA MAIN faite vous vous essuyez bien et vous vous séchez l’entrejambe.

Nettoyez vos godes mais pas n’importe comment !

On reste dans le sujet « la toilette intime » pour vous rappelez, et me rappelez au passage, de ne pas laisser vos godes trainer par terre ! Ca chope les poussières, les saletés et après vous foutez ça direct dans votre sexe ! C’EST MAAAAAL (je me le dis à moi aussi). Vous imaginez un mec qui arrive avec la queue pleine de bouloche ? Vous le laisseriez rentrer ?

A l’inverse un gode ou un sextoy ça se nettoie simplement avec de l’eau et un savon doux ! Pas besoin de détergents (oui une amie nettoyait ses godes à la javel 2%). Surveillez quand même qu’il n’y ait pas de fissure dans le latex ou le silicone de vos sextoys. S’il y a fissure il y a micro saleté et potentiellement souci pour votre zizi.

L’éjaculation interne c’est un désastre !

A moins que vous ne vouliez des enfants ou être une outre NE FAITES PAS CA AVEC VOUS ou avec une personne que vous appréciez (je dis ça pour les mecs).

Ouais je sais je suis véhémente mais sans dec c’est super nocif en plus de porter moult IST et je vous parle même pas au niveau symbolique ou énergétique. En gros le sperme est très basique il va donc perturber directement votre flore vaginale en l’obligeant à devenir très acide et pof MYCOSES ! Du coup si votre gars est aussi nul que 90% de ses compères et bien PRESERVATIF OBLIGATOIRE

On ne se parfume pas la foufoune et on ne met pas de protège slip sans raison.

Le premier pollue votre flore et le second, les protège culotte, favorisent la fermentation. Si vous avez des pertes hors règles c’est que votre flore est perturbée donc soignez là, on verra ça dans le prochain article, mais ne la masquez pas ! Idem pendant vos règles si vous avez recours à des tampons prenez les non-blanchi, en coton bio et surtout changez les plus souvent que nécessaire !

Les pantalons moulants et les dessous synthétiques c’est « d’la merde » !

On ressort les jupes, les sarouels et les culottes petits bateaux ou mieux … pas de culotte (ou un string hihihi). Bon après faut moduler mais pour la vie de tous les jours l’idéal reste quand même de vivre le cul à l’air.

Stressez vous, fatiguez vous & bouffez de la me**e c’est pas top

En gros la fatigue et le stress du à la fameuse charge mentale et à la préoccupation excessive de soi même sont mauvais pour votre système immunitaire via votre flore intestinale mais aussi via votre flore vaginale. Du coup vous comprendrez que manger des nuggets, en sirotant un soda, en attendant que le plat de chez picard sorte du micro-zob ben ça va pas aider !

Une petite expérience facile et agréable à faire pour vous en apercevoir. Demandez à un adulte consentant de vous faire un cunni et de bien goûter votre sexe. Maintenant partez en vacance et arrêtez pendant 15 jours de bouffer du surgelé, des fromages et des plats tout prêts. Au bout des 15 jours redemandez à ce même adulte consentant de vous refaire un cunni. Vous verrez que le goût en dit long sur votre humeur

Les antibiotiques sont pas les amis de votre sexualité

Me faites pas dire ce que j’ai pas dit : les antibiotiques OUI ! Mais c’est pas automatique ! Hélas on l’oublie mais un médicament c’est avant tout une substance active qui a un effet sympa mais aussi des conséquences. Votre flore vaginale est composée de bactéries, du coup prendre des ANTI – BIO (vie) c’est pas hyper cool pour elles. Je crois que ça marche aussi pour le paracétamol et l’ibuprofène mais j’ai la flemme de chercher les références.

La pilule c’est pas la joie

Ouais je sais c’est sensible donc plutôt que de débattre je vous rappellerai une chose : LE PRÉSERVATIF PROTÈGE DE TOUTES LES IST Y COMPRIS CELLE DE CHOPER UN MOUFLET. Donc le plastique (dans ce cas) c’est vraiment fantastique.

Votre sexe évolue en fonction du cycle et des hormones

Là y a pas grand chose à faire mais en gros prendre soin de son sexe c’est aussi savoir respecter et ACCEPTER les changements mis en place par la biologie.

Les variations hormonales au cours du cycle menstruel, ou d’événement biologique comme la puberté, la grossesse ou la ménopause entraîne des changements et des perturbations dans l’équilibre de votre flore vaginale. Consultez un médecin bien sur mais rappelez vous qu’il est souvent plus sage de respectez son corps que de le plier à ses envies et caprices…

L’épilation ou le rabotage du poils c’est nul aussi ?

Être une bonne pétasse épilée (ou rasée) serait-il nul pour prendre soin de son sexe ? Ben en fait on n’en sait foutrement rien ! L’étude de Opinion Way pour Saforell ainsi que l’étude faite par des chercheurs de San Francisco ne sont que des études d’observation et ne prennent pas en compte la fréquence des relations sexuelles et d’autres paramètres permettant d’en tire une conclusion autre que dogmatique.

Par contre ce qui est sur c’est que les micro coupures qui ont lieu lors d’un rasage ou d’une épilation favorisent la perméabilité et les infections. Ca ne serait donc pas la présence ou pas des poils le souci mais plutôt la qualité du travail… à suivre

Voilà je crois que pour ce premier article sur comment prendre soin de son sexe : LA PRÉVENTION j’ai presque fait le tour. Ca vous semble un pavé mais si vous vous attaquez à ces mini changements point par point en commençant par les plus faciles – un par mois par exemple – je suis sure que votre foufoune va vous remercier.

Dans le prochain article on verra COMMENT PRENDRE SOIN DE SON SEXE à travers des petites astuces, quelques conseils de « bonne femme » qui ne coûtent pas grand chose et qui permettent de garder une chatte de pucelle en ce faisant démonter quasiment tous les jours !

Soutenez, financez & encouragez les tests sextoys et le podcast érotique

soutenir-le-site-charlie-liveshow
lecture-erotique-histoire-porno
logo-podcast-erotique-charlie-spotify
logo-podcast-erotique-charlie-itunes

Aidez nous à maintenir le site en matant mon porno FREE ou PREMIUM

mmet-your-model
manyvids-charlie-fan-club
logo-xvideos-charlie-porno
fan-club-charlie-camgirl

Liens & infos sur « prendre soin de son sexe » #1

Le papilloma virus : Effectivement tous les cancers de l’utérus sont suite à un HPV (papilloma virus). 70% des adultes le contractent au moins une fois dans leur vie. Dans 80% des cas de ces 70% c’est asymptomatique et la guérison est spontanée. Dans 10% des 70% de gens qui contractent un HPV il y a une évolution vers un cancer et seulement 1% des 10% des 70% développent un cancer du col de l’utérus.

En plus quand il est pris à temps et avec un suivi normal une infection à HPV qui commence à évoluer vers des lésions se soigne très bien par laser. Donc faites des frottis tous les ans et militez pour avoir plus de gynéco et des gynécos dignes de ce nom.

SOURCE : santé publique france et Haute Autorité de la Santé

Vous avez aimé ? Partagez !

La publication a un commentaire

  1. lolote

    Excellent ton article! Merci beaucoup! Et ça peut faire l’effet de beaucoup de choses à faire, mais en fait c’est pas tant si on décide d’enfin prendre soin de notre chatte et pas que au passage. Mais pour l’avoir délaissée tant d’année, franchement, je crois qu’une chatte en pleine forme ben c’est bon pour le moral!

    Et perso, c’est surtout beaucoup de croyances, fantasmes à déconstruire vis à vis de la capote et du lubrifiant. Je m’étais persuadé que la capote et le lubrifiant faisaient pas du bien à ma chatte, que ça l’asséche, la fragilise, alors que c’est carrément l’inverse. C’est vrai qu’une bite sans lubrifiant et avec des possibles IST (et spertatozoides hors de controle) ça lui fait plus de bien..

Laisser un commentaire

Rechercher sur ce site