• Post comments:0 commentaire
  • Reading time:6 mins read

Avec AND THE BOYS de Marguerin le Louvier les lectures érotiques de Charlie plongent dans Toucher à la hache, le recueil du prix de la nouvelle érotique édition 2021, qui rassemble donc onze nouvelles érotiques, toutes écrits en une nuit, avec évidemment un thème et un mot final imposé. Le thème, pour cette édition 2021 du prix de la nouvelle érotique, c’était Soigner le mal par le mâle, avec comme mot final imposé le mot enfer.

C’est Perle Vallens qui a remporté le prix avec sa nouvelle Toucher à la Hache, qui donne son nom au recueil. Elle est donc l’heureuse gagnante d’une belle enveloppe de 3000€, de deux semaines de résidence d’écriture au coeur de la Camargue et d’un week end de charme dans un ptit hotel fort sympathique. Mais le prix de la nouvelle érotique, ce n’est pas qu’une nouvelle gagnante ! C’est aussi, chaque année, l’édition d’une dizaine des meilleures nouvelles nées de ce drôle de défi d’écriture : écrire une nouvelle érotique en une nuit, avec un thème et un mot final imposés.

And the boys, de Marguerin Le Louvier – le désir au delà des genres

Il y a donc, dans ce recueil du prix de la nouvelle érotique, 11 nouvelles en tout. La nouvelle lauréate, Toucher à la hache, de Perle Vallens, je vous l’ai déjà lu (LE PODCAST). Aujourd’hui, je m’intéresse aux autres nouvelles qui composent ce recueil, plus particulièrement à une, And the boys, de Marguerin Le Louvier, qui m’a tapé dans l’coeur !

Pour rentrer dans le thème Soigner le mal par le mâle, Marguerin Le Louvier n’a pas imaginé d’histoire de maladie, de coeur à guérir, de rupture à encaisser. Ici, le mal qui est soigné, c’est l’attirance d’un garçon pour un autre garçon qui ne peut être dite, c’est l’envie qu’on tait, même et peut-être surtout à soi même.

Cette histoire, dans And the boys, elle est belle. Elle ne parle ni d’homosexualité, ni d’hétérosexualité. Pour moi, ce texte parle d’amour, de désir, au delà des genres et des formes. Amour, amitié, homme, femme, tout se mélange pour simplement vivre un moment magique, intime, tendre, simplement beau. Et moi, ça m’a touchée.

De quoi ça parle, And the boys ? De Boris et Gitan qui s’essaient pour la première fois à une pipe entre mecs, sous les yeux amoureux de la chérie de Boris. Ca parle de Boris, qui jouit sans retenue, de Gitan, qui donne sans compter tellement son coeur est plein, d’elle, qui filme, les yeux plein d’amour, le coeur ravagé par la tendresse infinie qu’il y a entre ces deux mecs, là, devant elle, qu’elle aime de tout son coeur.

Marguerin Le Louvier, au delà des genres

A une époque où la question du genre se pose beaucoup, ce texte fait du bien je trouve. Car dans cette histoire, on s’en fout de l’orientation sexuelle, du genre, des cases dans lesquelles on se met. La seule chose qui existe, c’est un moment suspendu de désir vécu, partagé. Au delà des genres et des appartenances. Est-ce qu’ils sont potes, amis, amoureux ? Et bien vous savez quoi, ils sont tout à la fois, et c’est ça qui est beau.

Marguerin Le Louvier est poète, auteur et performeur. Il diffuse ses textes au travers de fanzines, avec sa partner in crime Elodie Petit, avec qui il a créé les Editions Douteuses. Ils viennent d’ailleurs de sortir Anthologie Douteuses, une anthologie des textes et poèmes sexuels et politiques écrits et auto édités par eux.

Marguerin Le Louvier, à travers ses textes et ses poèmes, prône une sexualité queer et pédé, qui sort du cadre imposé par une société normative et limitante. Et je trouve que sa nouvelle And the boys s’inscrit exactement dans cette veine.

Sans violence ni revendication, il nous propose juste une histoire belle, touchante, où le désir n’est défini ni par un genre, ni par une norme. Il est, simplement. Comme l’amour.

Merci, Mr Marguerin Le Louvier, votre histoire fait du bien à lire. Vos mots sont simples, justes, touchants. Et le sentiment qui sous tend vos mots, c’est simplement la liberté, de jouir, d’être, et ça n’a pas de prix !

Des liens et des bisous !

Les ptits choux à la crème, je vous laisse écouter la nouvelle And the boys, de Marguerin Le Louvier. et je vous donne tout plein de liens. Pour vous offrir le recueil 2021 du prix de la nouvelle érotique, évidemment ! D’ailleurs, j’ai dit une grosse bêtise dans le podcast, car le recueil est toujours disponible GRATUITEMENT au format ebook, et il ne vous en coûtera que 12e pour vous offrir la version papier qui est très agréable à avoir en main.

N’hésitez pas non plus à aller sur le site du prix de la nouvelle érotique, car les inscriptions pour la prochaine édition sont ouvertes, donc si vous aussi, vous voulez participer à ce marathon d’écriture (il aura lieu dans la nuit du 18 au 19 décembre), courez vite vous inscrire !

Soutenez, écoutez, abonnez-vous : Soyez un Charlie’s Angels

Des bisous les choux à la crème, et un immense merci aux avocats du diable, qui organisent chaque année ce prix de la nouvelle érotique, et qui, avec la collaboration des éditions Au diable Vauvert, proposent chaque année un recueil de nouvelles érotiques dont la version ebook est gratuite ! Et ça, c’est pas fréquent !

C’est pas fréquent de se bouger le fion pour la littérature érotique, et encore moins d’en faire profiter gracieusement la population, alors un grand merci, un grand bravo !

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire