Le journal d’Elsa Linux. Une Bridget Jones version nymphomane

Pour débuter la saison 4 des lectures érotiques de Charlie, et oui déjà 4 années de podcast érotiques dispo ! Donc pour commencer cette nouvelle saison de l’érotisme littéraire et en podcast j’ai choisi le roman érotique “Le journal d’Elsa Linux”, publié aux éditions La Musardine. Un petit roman léger, plaisant, une lecture de plage, histoire de prolonger l’été.

Elsa Linux, une Bridget Jones nymphomane

Le journal d’Elsa Linux est une parodie du très célèbre journal de Bridget Jones. Que je n’ai pas lu, mais j’ai vu le film, comme beaucoup de monde. Bridget Jones reste quand même très sage, sexuellement parlant.

Elsa Linux a pas mal de choses en commun avec Bridget Jones. Comme elle, elle a une vie relativement chaotique, elle cherche le prince charmant et elle a tendance à enchaîner les bourdes. Mais Là où Bridget Jones s’empiffre de barres chocolatées, Elsa Linux enchaîne les plans culs !

Le journal d’Elsa Linux en podcast

le-journal-elsa-linux-erotisme

Découvrez la littérature érotique

les podcasts érotiques de Charlie

Elsa Linux croque le monde de la pub et des bobos parisiens

Le journal d’Elsa Linux est le journal intime d’Elsa Linux, une jeune parisienne qui bosse dans la pub et qui va fêter son trentième anniversaire ! La galerie de personnages qu’on croise dans ce roman érotique nous dresse un dessin assez critique de monde de la pub et du “bobosianisme” parisien.

Elsa Linux est une petite écervelée intéressée uniquement par les fringues, le cul, son chien Pasqua et trouver le prince charmant. Ses copines, les trois moustiquaires (parce qu’elles ont la peau fragiles) sont aussi gentiment stupides qu’elles. Il y a celle qui bosse dans les relations publiques et fait la compèt avec Elsa sur qui baisera avec le plus de mecs, la lesbienne militante, toujours fauchée et en train de chercher des plans foireux pour gagner trois sous, et enfin, l’attachée parlementaire, une boulimique qui rêve de faire des bébés mais n’a jamais de mecs, elle est même encore vierge !

On croise aussi le client milliardaire fan de BDSM, le directeur créatif qui sodomise à tout va, les collègues partouzeurs, les parents ex soixante-huitards qui vivent en communauté… Chacun des personnages est une caricature d’un petit monde parisien basé sur les apparences mais où chacun cache ses petits vices sous un joli vernis.

Un Bridget Jones gentil et déluré, un livre pour prolonger les vacances

Pour moi, le journal d’Elsa Linux est le parfait livre de plage. Le livre facile à lire en été, pour se divertir en se faisant dorer les miches au soleil. Il ne révolutionne pas la littérature ni la vision qu’on a de la vie, c’est juste un bon divertissement. C’est plaisant, amusant, j’ai souri en le lisant car les caricatures sont vraiment sympa.

Elsa Linux et pas mal de personnages féminins sont des horreurs absolues pour toute féministe qui se respecte. C’est vraiment la caricature de la gentille écervelée qui couche parce qu’on lui demande. Bon, en fait, elle le fait aussi parce qu’elle adore ça ! Elsa est assez amorale, elle n’a rien dans la cervelle, elle est superficielle, mais sa fraîcheur est amusante.

Le côté “écrit comme un journal intime” (mardi septembre, 10h05 il s’est passé ça – 10h07 il s’est passé ça) est très présent. En fait, l’auteur ne lâche jamais le procédé, donc si vous êtes allergique au côté journal intime, vous n’allez pas accrocher.

Côté érotisme, il y a peu de scènes de cul vraiment développées. Oui, on parle de cul, tout le temps, mais perso, il n’y a pas une scène qui m’ait vraiment excitée car elles ne sont pas assez travaillés et approfondis à mon goût en terme d’écriture. C’est plus amusant et anecdotique que torride.

Si vous voulez tout savoir : Je n’ai pas lu ce livre la main dans la culotte. On est loin d’un très bon bouquin érotique comme CHAUDASSE. Elsa Linux n’a pas révolutionné ma vie sexuelle ni suscité de nouveaux fantasmes en moi. Mais j’ai passé un moment très sympa en le lisant. En somme, c’est une espèce de soap opéra du livre érotique ! Idéal pour s’aérer la tête et sourire en imaginant ces personnages tous plus barrés les uns que les autres.

Le mieux, c’est d’écouter un extrait ! Alors bonne écoute, et à la s’maine prochaine pour de nouvelles aventures érotiques !

Very thx @

01 - la-musardine-tuile.png

Laisser un commentaire