Comment j’ai perverti ma fiancée et sa soeur, roman pornographique

Oulala, le podcast érotique de cette semaine est vraiment très chaud ! C’est une confession anonyme qui s’appelle “Comment j’ai perverti ma fiancée et sa soeur”. Un roman clairement pornographique publié par les éditions Media 1000. Avec, en préface, une lettre du maître de la littérature érotique Esparbec !

J’en profite au passage pour faire une grosse bise à toute l’équipe de Lovin’ Fun sur Fun Radio qui a osé me laisser lire un (très court) extrait de La Débauche d’Esparbec sur une radio grand public ! Et ça c’est cool !

Un roman pornographique digne de Esparbec

Si vous aimez le côté fleur bleue, que vous préférez parler d’abricot à la rosée perlante et de mât fièrement dressé plutôt que de fente mouillant abondamment et de bite, ce livre n’est pas pour vous !

L’auteur, anonyme, n’y va pas par quatre chemins. Son livre transpire le sexe, ça sent le foutre, la mouille et le cul. Et pour autant, il n’est pas vide de sens !

Les histoires porno peuvent parler des humains !

Et oui, on peut parler de sexe à outrance tout en parlant de l’humain. Voilà ce que j’aime dans la littérature érotique ! Ici, point de portrait psychologique, de grandes tergiversations et d’interrogation sur le sens de la vie.

D’ailleurs, ce roman pornographique peut n’être qu’un parfait support masturbatoire. Ce qui est déjà pas mal, car c’est franchement pas évident d’arriver à exciter les sens rien qu’avec des mots. Et question excitation, ce roman pornographique se pose là !

Mais par delà l’excitation purement sexuelle, ce roman m’a aussi parlé du désir féminin.

Quand même, le préjugé qui veut que les hommes aient plus de pulsions sexuelles que les femmes persiste. Et bien dans ce roman porno, le narrateur va découvrir à ses dépens que le petit joueur, finalement, c’est lui ! Et qu’une fois levé le verrou de la morale, la femme peut être bien plus sexuelle et sans vergogne que l’homme !

Pitch de “Comment j’ai perverti ma fiancée…”

Ben oui, de quoi il parle, ce roman pornographique ? Le titre est assez explicite. C’est l’histoire de Benjamin, qui a “perverti” sa fiancée puis la soeur de la fiancée.

Quand Ben rencontre Elizabeth, elle a 20 ans, elle est encore vierge et elle ne cherche qu’une chose : se marier pour pouvoir se barrer de chez elle. Mais Ben est un petit malin, il dévoie sa belle et la transforme en véritable délurée. Envolés les idéaux romantiques, Elisabeth aime le sexe, elle veut se sentir remplie par tous les trous et surtout par le cul.

Ben adore sa fiancée, il la désire sans cesse mais il ne veut pas se marier et sacrifier sa liberté. Du coup, un jour Elisabeth lui annonce qu’elle va se marier, avec un autre !

Bon, ces deux là vont continuer à joyeusement s’envoyer en l’air, mais Ben va aussi se faire la petite soeur de 17 ans, Christine, qui va se révéler tout aussi délurée que sa grande soeur, peut-être même plus !

Au final, Benjamin, qui se croyait le maître du jeu, va se retrouver totalement utilisé par les deux frangines, qui vont se servir de lui jusqu’à plus soif …

Un très bon roman porno c’est possible !

Franchement, j’ai lu “Comment j’ai perverti ma fiancée et sa soeur” d’une traite. Bon j’avoue, je l’ai lu la main glissée sous l’élastique de mon string.

L’écriture est directe, concise et efficace. Les personnages ont vraiment une consistance et on n’a qu’une envie, connaître la suite au fur et à mesure qu’on tourne les pages.

Alors si vous cherchez un bon roman pornographique, n’hésitez plus ! Offrez vous sans plus attendre cette confession érotique sulfureuse et totalement amorale !

Bonne écoute, et à très vite pour de nouvelles aventures érotiques !

Very thx @

Un grand merci aux éditions La Musardine et à Mes Histoires Porno pour cette petite perle d’érotisme sulfureux !

mes-histoires-porno-site-officiel

Laisser un commentaire