Docile, second roman porno de Christophe Siébert – J’ADORE !

Docile, c’est le titre du deuxième roman porno de Christophe Siébert que je lis, et décidément, j’adore ! Christophe Siébert a été formé à l’édition par le grand Esparbec, et ça se sent grave dans son écriture je trouve. Non pas que je sois une spécialiste d’Esparbec, mais de ce que j’ai lu de lui, de ce que j’ai compris de sa vision de l’écriture pornographique, et bien je retrouve la même lignée chez Christophe Siébert.

Une écriture directe, on emploie pas de métaphore alambiquée, on appelle une chatte… une chatte, justement !

Les scènes de sexe sentent la mouille, le foutre et la transpiration. L’excitation suinte à travers les mots et l’auteur nous emmène dans les eaux troubles et sans limites des fantasmes et des pulsions. La morale en prend un coup sur la tronche, car seul prime le sexe et l’envie, l’envie qui nous rappelle qu’on est en vie, bordel !

Au passage : J ADORE les illustrations en couverture de cette collection ! On revient à du OSS117 en plus glamour. Un coté surannée que j’adore.

Docile, le roman porno qui sent le cul

Dans Docile, on se retrouve au coeur d’une famille qui va être totalement transformée par l’arrivée d’une jeune SDF dans leur vie. Il y a les parents, Carole et Patrick. Ils s’ennuient en baisant, ils s’ennuient dans leurs vies, leurs rapports avec leurs enfants sont tendus, la vie quoi !

Il y a David, le fil aîné, qui fait médecine pour faire plaisir à papa mais qui préfère claquer son argent de poche en allant voir les putes. Il décharge ses pulsions et ses frustrations avec elles car aborder une vraie fille il en est incapable.

Et puis il y a Iris, la fille cadette. Ado qui se cherche, gothique déprimée qui boit du cognac en cachette et baise tant et plus pour faire chier sa mère mais au final, elle se cherche, elle cherche ce qui lui donne vraiment envie…

Ecoutez ce podcast porno sur …

… Un jour arrive Alexia, une jeune SDF que David reluque tous les jours. Alors elle lui propose un deal : il l’invite chez lui, lui fournit une piaule, et en échange elle viendra le voir dans sa chambre le soir.

Alexia va libérer chacun des membres de la famille. Etrange, énigmatique, elle est changeante, presque magique. Elle se transforme en fonction de son interlocuteur. Et chaque fois, elle libère les pulsions sexuelles, et chacun se découvre et se révèle…

Un vrai roman porno !

Ah ça, pour un roman porno, c’est un roman porno. Il y a du cul à chaque page. Et pourtant on ne s’ennuie jamais. Le cul est tantôt sauvage, tantôt lascif. Les situations changent tout le temps, les enjeux aussi. Les scènes de sexe révèlent les personnages et nous en apprennent beaucoup sur eux.

Comme dans la vraie vie, là où le sexe s’étiole, là où la honte fait place au désir, la vie s’enfuit petit à petit et le masque social remplace l’humain.

Un vrai bon bouquin porno comme je les aime, excitant à souhait, intelligent, et super riche ! De quoi donner des idées salaces…

Spéciale mention à la scène de sexe sous exta, elle est juste tellement bien écrite ! Franchement, chapeau ! On sent la montée de la substance, l’euphorie qui s’entrecoupe de moments un peu flippants, la semi conscience, le plaisir lancinant, la volonté amollie, et il y a le lendemain, quand on réalise ce qu’on a fait… Franchement, du grand art !

Si vous voulez écrire, écoutez sans relâche ses conseils pour écrire une bonne histoire porno, et postez la sur meshistoiresporno.com !

Christophe Siébert, à lire sans modération !

C’est décidé, je place Christophe Siébert dans les auteurs que j’affectionne tout particulièrement ! Bon, jamais deux sans trois vous me direz. C’est comme les restaurants, faut y aller 3 fois pour être sûr que c’est bon.

son twitter : @ChristopheSibe7

son site : christophesiebert.wordpress.com

Alors vivement son prochain roman, que je le confirme en auteur coup de coeur ! En attendant, courez vous offrir ses livres, si vous voulez un vrai bon roman porno ! Bonne écoute, et à la s’maine prochaine !

Laisser un commentaire