Contes à faire rougir les petits chaperons, lecture érotique

Cette semaine la lecture érotique nous ramène en enfance avec les contes à faire rougir les petits chaperons de Jean Pierre Enard. Alors éloignez les enfants aujourd’hui on fait rougir nos fesses en revisitant les contes pour enfant de manière érotique ! Si comme moi, vous ne connaissiez pas cet auteur, quelques mots sur lui.

Jean Pierre Enard (1943-1987) a été tour à tour rédacteur au journal de Mickey, chercheur de gadgets pour Pif, directeur de la bibliothèque rose, ah, tout ça me rappelle mon enfance, puis il a commencé à se consacrer à l’écriture de romans, tout en écrivant des chroniques littéraires pour VSD et d’autres journaux.

Il a écrit en tout 7 romans, un recueil de nouvelles,  nos contes à faire rougir les petits chaperons, une pièce de théâtre, deux essais et un livre que j’espère vous faire bientôt découvrir pour une prochaine émission, L’art de la fessée, superbement illustré par le grand Milo Manara.

Un touche à tout diraient certains, un libre penseur diraient d’autres, en tout cas une chose est sûre, c’est que j’ai lu ses Contes à faire rougir les petits chaperons avec beaucoup de plaisir et de jubilation ! Et j’ai hâte de découvrir ses autres oeuvres.

Contes à faire rougir les petits chaperons, Jean Pierre Enard

Des histoires érotiques pour les grands enfants

Jean Pierre Enard s’amuse avec beaucoup d’intelligence et d’humour à revisiter les contes de notre enfance. Le narrateur est aux prises avec trois femmes aux appétits insatiables, qui le poussent à lui raconter ses histoires pas faites pour les enfants.

Il y a Carole, son amoureuse, sa jeune soeur Alice, adolescente délurée et curieuse des choses de la vie et Louise, la flamboyante petite bonne, généreuse et gourmande comme ses formes.

Sous leurs assauts, le narrateur nous livre une version très érotique des contes de notre enfance. Sous la plume de Jean Pierre Enard, Pinocchio n’a pas que le nez qui grandit, Blanche Neige s’en donne à coeur joie avec les sept nains, les trois petits cochons sont trois petites cochonnes, et le petit poucet n’est pas si petit que ça, en tout cas certaine partie de son anatomie.Cette semaine la lecture érotique nous ramène en enfance avec les contes à faire rougir les petits chaperons de Jean Pierre Enard. Alors éloignez les enfants aujourd’hui on fait rougir nos fesses en revisitant les contes pour enfant de manière érotique ! Si comme moi, vous ne connaissiez pas cet auteur, quelques mots sur lui.

Vraiment, c’est un bonheur de lire ces Contes à faire rougir les petits chaperons, c’est drôle, excitant, et fluide, tellement fluide qu’on arrive trop vite à la fin !

Cette semaine Jean Pierre Enard fait rougir les fesses des petits chaperons avec des contes très coquins ! Pour vous aussi dévorer d’un trait ce petit livre rdv dans toutes les bonnes librairies ou sur le site des éditions la Musardine .

Laisser un commentaire