Vous avez tellement aimé la lecture érotique de La Bourgeoise, la semaine dernière, que cette semaine, on en remet une couche ! Alors c’est parti pour une autre dose de littérature pornographique avec l’excellent roman pornographique de Gilles Debrisac. Avec, en prime, un extrait autour du candaulisme et des jeux de soumission. Je suis sure que l’extrait de LA BOURGEOISE que je vais vous lire ravira tous les amateurs du genre.

Quand la littérature pornographique soulève les foules…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la lecture de la semaine dernière a été un franc succès ! Car grâce à vous, mes chers auditeurs, Les Lectures Erotiques de Charlie sont restées dans le #Top5 de Podcloud cinq jours sur 7 ! Ca vous dit peut-être rien comme ça, alors je traduis. Ca veut dire que mon petit podcast sans prétention a fait partie des 5 podcasts les plus écoutés parmi un catalogue de plus de 9000 podcasts !

Ben moi, ça, ça me fait hyper plaisir ! Les Lectures Erotiques de Charlie c’est fait sans aucune production, sans quasi aucune thune…enfin, depuis décembre, ô joie, j’ai quelques adorables fidèles auditeurs qui soutiennent concrètement tout le taff que demande ces lectures via Patreon. Merci à vous, mes chers anges bienfaiteurs !

Donc je disais, un podcast 100% homemade, sans financement, sans boîte de prod, sans aucune pub non plus, et bim ! 5 jours sur 7 dans le top5, c’est la classe ! Et tout ça pour des lectures d’un genre littéraire hautement dénigré !

Malgré l’ambiance toujours plus puritaine la littérature érotique se fait son petit trou, sapant patiemment les limitations pudibondes qu’on veut nous imposer… Ben rien que pour ça, Champagne ! Et une autre dose de cette Bourgeoise sacrément salope !

Podcast érotique de LA BOURGEOISE ép. 2

La Bourgeoise, épisode 2 : Candaulisme et soumission

Si comme moi, vous avez parfois la mémoire qui flanche, je vous rappelle en quelques mots de quoi parle ce roman porno de Gil Debrisac. Rebecca Muller fait partie de la grande bourgeoisie strasbourgeoise. Délaissée et frustrée, Rebecca est devenue une experte en masturbation et en littérature érotique. Un jour, elle rencontre son auteur porno fétiche, un certain Gil D.

SUR LE MÊME THÊME :   Taille du penis : c'est pas l'essentiel !

La semaine dernière, je vous ai lu les premiers échanges épistolaires entre Rebecca et Gil. Mes adorables Patreons ont eu droit, eux, à la première baise entre ces deux là, une baise chaudissime où déjà on devine à quel point cette bourgeoise salope et son auteur pornographe vont aller loin dans la débauche.

Quand Gil propose à Rebecca de devenir sa soumise, la belle blonde s’empresse de dire Oui ! Elle veut devenir l’esclave sexuelle de son amant, elle veut obéir au moindre de ses caprices, devenir sa chose, sa poupée vicieuse prête à tout pour le satisfaire. Car elle n’est jamais aussi excitée, elle ne se sent jamais aussi vivante que quand elle s’abandonne totalement au sexe et à la luxure !

Une des premières demandes de Gil, c’est que Rebecca baise avec le fondé de pouvoir de son mari. Notre chère bourgeoise en bonne soumise découvre donc avec grâce les joies du candaulisme. Pour pimenter le tout, Gil, caché pour observer toute la scène, appellera Edouard, son PDG de mari, avec le téléphone de Rebecca afin de lui raconter en détail comment sa femme se fait baiser par son employé !

Gil Debrisac, quand la littérature te fait bander !

Fini les gouzi gouzi et le romantisme mielleux ! Avec ce roman porno, on est vraiment dans la lignée d’Esparbec, de la pure littérature pornographique ! Mais attention, ce n’est pas pour autant un gonzo littéraire. Gil Debrisac ne se contente pas d’aligner des scènes de cul pour exciter le lecteur.

Déjà, il sait écrire une scène de cul, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Le sexe est central dans son roman, et c’est un moteur qui fait évoluer les personnages. D’ailleurs, il y a de vrais personnages, avec une histoire, un caractère dessiné, et surtout, une évolution.

Le gonzo littéraire, bien souvent ça m’ennuie. Je tiens pas 300 pages de gonzo. Il faut qu’un livre me raconte quelque chose, m’emmène dans un univers, me parle de l’être humain et de ses multiples facettes. Et bien La Bourgeoise, ça raconte une histoire, on suit l’évolution des personnages, ça parle de l’humain et ses comportements, son rapport au désir, au plaisir. Mais en plus, t’es excité en lisant. Un peu comme si tu te faisais un film de Coppola qui s’est mis au porno ! La classe, non ?

SUR LE MÊME THÊME :   Hélène fleur de souffre, portrait de femme

Merci encore à vous tous, d’être si nombreux chaque semaine à écouter ce podcast et à faire vivre la littérature érotique ! Et si vous voulez m’aider encore plus, viendez sur Patreon me soutenir et vous engager vous aussi pour l’érotisation de ce monde !

Bisouxxx les chouchous, bonne écoute, et à la s’maine prochaine !

Soutenez, écoutez, devenez fan : Soyez un Charlie’s Angels

patreon-soutiens-charlie
Soutenez les lectures & le site
soutenir-charlie-liveshow
Faites un don, encouragez moi
podcast-erotique-charlie-podcloud
Podcloud
podcast-erotique-spotify
Spotify
podcast-erotique-itunes
Itunes
charlie-pornhub-fanclub
Fan club

Vous avez aimé ? Partagez !

Laisser un commentaire