Ayyam au Caire les perversions de Gaspard de la Noche

Coucou à toutes, coucou à tous. La lecture érotique de cette semaine nous emmène dans la chaude Egypte …. Dépaysement et surtout folles aventures hautement érotiques sont au rendez vous ! On retrouve cette semaine les éditions Sexie by La Musardine, avec AYYAM AU CAIRE. Je retrouve donc avec plaisirs les mots de Gaspard de la Noche, j’adore son écriture, savant mélange de raffinement et d’obscénité, attention, mélange hautement inflammable !

AYYAM au Caire, les aventures d’une délurée

Pour ceux qui suivent régulièrement les lectures érotiques, peut être vous rappelez vous l’émission consacrée à un autre de ses textes, Beauté Suffocante (bientôt à nouveau disponible en podcast) ? Sinon, je ne saurais que trop vous inviter à écouter le podcast, si comme moi vous vous faites harponner par l’écriture et l’imagination sulfureuse de Gaspard de la Noche.

Ayyam au Caire

Ayyam au Caire est le premier livre d’une série de trois, peut être qu’il y en aura d’autres à suivre, qui sait …. moi en tous cas, je suis pas contre. Mais c’est qui cette Ayyam ?

C’est une jeune femme, belle, égyptienne, et surtout pleine de surprises et de pulsions très …. sexuelles ! Dans ce premier tome, Ayyam repense à sa jeunesse au Caire, et on découvre comment cette jeune fille sage au départ, va découvrir la sexualité, et surtout le plaisir ! Le plaisir de la chair, le plaisir de la soumission, le plaisir de l’humiliation.

C’est marrant, dans le texte on retrouve souvent les mots humiliation, honte, mais pour moi ils n’évoquent qu’un plaisir non conformiste, sans jamais aucun jugement de valeur.

Le plaisir prend le pas sur la morale, la bonne conduite, la bien pensance et au final révèle les personnages et les rend beaux, humains et terriblement vivants ! De souvenirs en évocations, Ayyam nous emmène avec elle au pensionnat, où elle a reçu une drôle d’éducation …. Où elle est devenue la petite star du putanat.

Puis on va découvrir comment elle a rencontré Max, homme viril, inquiétant mais aussi terriblement excitant, qui va devenir son maître. Et aussi … non mais ho, je vais quand même pas tout vous raconter, si vous lisiez plutôt Ayyam au Caire ? En plus, grand avantage des livres numériques, c’est à tout petit prix riquiqui, 2,99€, alors pourquoi se priver !

Alors ne manquez pas cette émission consacrée à Ayyam au Caire ! Dépaysement, chaleur, langueur, et surtout, érotisme hautement aphrodisiaque !

Des bisouxxx à toutes et à tous, et j’ai hâte d’être à demain pour vous réchauffer avec les mots de Gaspard de la Noche ! Prévoyez le ventilateur !

Laisser un commentaire