10 bonnes raisons de se masturber

Comment lutter contre l’injonction : “Arrête de te branler t’es grand maintenant” ! Bon je ne parlerais ici que de l’action masturbatoire masculine, vu que je ne suis pas une femme – avec tout mon regret d’ailleurs – et j’espère que Charlie nous donnera ses 10 excellentissimes (ou pas) raisons de se masturber.

En attendant, chers compatriotes à la quequette fière, joyeuse et chatouillante, je vais vous donner les 10 raisons qui font que je continue à pratiquer ce que certains jugent comme une activité adolescente alors que j’ai 40 ans bien tapés.

Pourquoi se masturber quand on a + de 21 ans et une femme ?

C’est vrai ça pourquoi ? Sans être un apollon je suis pas trop mal foutu et pas trop con (après comme dit Brassens on est toujours le con de quelqu’un) et puis que surtout, j’ai une femme.

Au passage, on a jamais une femme, une voiture peut-être, une fois le crédit remboursé, mais une femme, un chien, un enfant, jamais. Ce sont des êtres vivants et à moins d’être esclavagiste, on ne les a pas, on vit à côté d’eux, plus si affinités, mais on ne les possède pas, je sais c’est dégueulasse la vie mais que voulez vous ma pov’ lucette

Qui plus est une femme chaude, cul-rieuse et quasi insatiable comme Charlie ? Good question and this is my answer young padawan :

5 bonnes raisons pour tirer sur sa nouille

  1. Se masturber permet de prendre son pied comme on veut quand on veut sans emmerder l’autre à 4 h du mat quand elle vient de se défoncer le popotin pendant 4 h en liveshow, même si elle adore son job, tout le monde a besoin de repos et son ptit cul aussi 😉
  2. Se masturber permet un compromis entre faire et refouler, ce qui me permet d’éviter de grosses frustrations, sources de conflit et de dysharmonie.
    Si j’ai envie de faire un Gang Bang à 15 et de faire un facial cover, je suis pas sur que Charlie apprécie. Par contre, plutôt que  de m’interdire ce fantasme et de le refouler (générant ainsi tensions, frustrations, culpabilité, jugement et autres trucs nocifs pour la santé), je peux grâce au www trouver des gens qui ont pu vivre ce délire et le vivre par procuration. Un pis-aller certes mais bon.
  3. La masturbation me permet de décharger pas mal de tensions et d’énergie sans utiliser l’autre comme émonctoire.
    J’ai un boulot pas mal stressant (soins aux personnes) qui me demande parfois de prendre sur moi, sans parler des avances que je refuse (no zob in job) mais qui tendent certaines parties de ma personne.
    Plutôt que de me servir d’un être vivant pour me défouler, ma main droite est super balèze et en plus elle adore ça. En plus, comme je suis d’un naturel hyper actif, ça me permet de me détendre et de faire des jolies rêves.
  4. Me masturber me permet de mieux contrôler mon éjaculation et mon plaisir, de le faire grandir, de freiner, de pousser sur mon muscle pelvien et plein de petites nuances que je vais utiliser après avec mon humaine favorite 🙂
    Au final c’est plus sympa de m’entraîner à blanc que pendant “le match”, vous imaginez une équipe de foot qui arrive en disant “bon on fait un premier match à blanc juste pour mettre les stratégies en places ?”
  5. L’acte masturbatoire m’apprend à gérer au mieux mon éjaculation. Ca me permet d’avoir une part active dans la contraception du couple et de ne pas laisser ça sur les bras de Charlie en plus de lui éviter d’absorber des médicaments qui vont dérégler son système hormonal.

ATTENTION : CETTE PRATIQUE N EST PAS DU TOUT SAFE !

JE LA DÉCONSEILLE VIVEMENT

Elle fonctionne avec moi pour diverses raisons mais elle n’est absolument pas recommandé !

je ne la cite que par honnêteté intellectuelle même si c’est la méthode que je déconseille vivement

l’IVG est tout sauf anodin et la pilule du lendemain n’est pas un cachou pour digérer un truc. Il faut du contrôle, de l’expérience, être clair et mature dans ça tête et sortir trop tôt que trop tard. Ce qui n’est à 99% de chance pas votre cas ! Désolé mais je n’ai aucune confiance dans les mecs et leur gestions testiculaires

En gros si vous vous posez la question en suis je capable la réponse est NON !

6 raisons tout aussi valables

  1. L’apprentissage est sans limites et je découvre encore des p’tits trucs bien sympa, comme les masturbateurs, ben oui, j’ai dû attendre 43 ans pour découvrir des sensations … très … sympathiques.
  2. Ca me permet de bosser sur ma culpabilité car même après 25 ans de pratique masturbatoire – avec une moyenne de 4 x par semaine – mini – soit 208 fois par an, soit bien plus de 5200 branlettes depuis mes 18 ans – pas si énorme que ça au final 😀 – je me rends compte que parfois, à peine l’éjaculation finie je referme un peu honteux le film, ce qui est le signe d’une culpabilité encore présente. Être coupable de se faire plaisir me semble le comble de la folie donc … je bosse dessus
  3. Ce point est important, me masturber me permet d’être l’amant le plus foireux de la terre mais en solo ! Parce que des fois, faut le dire, en 5 minutes c’est fini, ou des fois tu as juste – amis de la poésie sortez – besoin de te vider les couilles et pis c’est tout. Comme j’aime Charlie, j’aime les femmes, j’aime les rapports sexuels et j’aime aimer tout court, autant pas être tout foireux et gâcher les bons moments.
  4. Me masturber me permet d’éviter, entre autres choses, les dépôts de liquide séminal au fond de la prostate qui sont un des facteurs de l’adénome prostatique (la stimulation, même rapide de la prostate aide bien aussi … voir le traité d’Anéros par Adam). En plus, pour rester sur le plan physiologique, la décharge de sérotonine (hormone du plaisir) me permet de soigner tout mon petit corps – on essaiera un jour avec Charlie de vous expliquer comment récupérer l’énergie sexuelle redéployée lors de l’acte … c’est dans les projets à venir – et bien d’autres choses très très bonnes pour la santé souvent minimisées par la complexité des jeux sociaux fréquemment présents dans un rapport classique.
  5. Ca me permet de rester jeune, de me rappeler mes 18 ans, d’être volage sans l’être, de coucher avec les plus belles femmes de la terre sans bouger de chez moi, d’avoir les avantages sans les inconvénients, vu que pour tout ce qui est papouilles, câlins et autres besoins physiques, j’ai pas trouvé mieux encore que ma petite sirène.
  6. Et oui, il y a un 11ème point, me masturber me permet d’écrire cet article qui, je l’espère, déculpabilisera ceux qui sont fan de la veuve poignet et ceux qui aimeraient bien mais qui ne se donnent plus le droit, justement rapport à la sexualité dite “adulte” – mdr !

Ce masturber à 40 ans en couple c’est bon signe !

Oui, j’ai 43 ans, je vis avec une femme, qui plus est une femme qui a chaud partout et n’a pas froid aux yeux et je me masturbe 4 x par semaine.

Pour ce qui est de la fréquence elle fait pire que moi en même temps 🙂 Mais je ne fais pas que ça dans les trucs d’ado …

J’adore les béru, le métal, je suis fan de catch, je kiffe les marvels, les jeux en lignes (même si je me l’interdis), je crois que l’être humain est profondément bon et je crois même que quand je parle à mes plantes elles me répondent et que ça leur plaît (petit ficus coucou à toi), en gros, un adolescent de 43 ans, syndrôme Peter Pan ? Si ça vous plaît de me mettre dans cette case 🙂 Perso je dirais plus que je suis libre de faire ce que j’aime et que, vu les sacrés pieds que je me suis pris en me tirant sur la nouille, je vois pas de raison valable d’arrêter.

Branlez vous ça donne le sourire !

Se masturber est pour moi un complément sain à la vie sexuelle à deux, un élément essentiel pour éviter la routine sans trop d’efforts 🙂

En plus ça permet de faire des concours de celui qui jouit en premier, voire même des duels, je la branle et elle me branle c’est très sympa (et très con aussi), y a des variantes possibles que je vous laisse imaginer.

Alors si vous êtes tout gris, si vous avez pas le moral, envie de mettre une tarte dans la gueule de votre patronne (ou patron), que votre co-pine/ co-pain n’est pas là ou pas dispo, pour plein d’autres raisons ou si tout simplement vous avez envie de retrouver les sensations de vos 17 ans, empoignez votre bouteille de lubrifiant silicone favori (je préfère le silicone) et BANZAI !!!!

Cet article a 8 commentaires

  1. Félicitations à Monsieur pour ce nouveau post (après celui du mastubateur donc toujours dans le domaine du”plaisir solitaire”), celui est drôle intéressant poussé sans être rébarbatif bref à la hauteur de sa camgril de copine.
    Une grand bravo à lui aussi pour la nouvelle mouture du site qui permet de naviguer de façon plus simple quoique le fond gris un peu sinistre.
    Bises à vous deux

  2. Et bien merci pour l’ensemble 😀 le fond noir transparent (je pinaille) changera en fonction de l’image de fond que la Miss mettra donc peut être du rose un jour mdr
    à part ça merci vraiment pour le comm ca f toujours plaisir la suite au prochain numero 😀

  3. ça serait sympa d’avoir le même article pour les femmes! 😉

    1. c’est pas faux, y a pas mal de choses communes, mais je note l’idée 🙂 ca sera pas pour tout de suite, j’ai un peu du pain spiritique sur la planche, mais je note l’idée 🙂

      1. lol je vois qu’on a le même registre… encore une adepte de la desse Richnoux?! 😉

  4. Bonjour, très bon article pour faire déculpabiliser ceux qu’ils le seraient encore, ma femme pensais que j’étais plus actif que la moyenne des hommes en me masturbant pratiquement tous les jours, je lui ai
    dit que c’était normal, que ses ex ne devaient pas assumer et surtout que la masturbation prévient le cancer de la prostate en la pratiquant une vingtaine de fois par mois il me semble, tout bénef et gratuit en plus

    1. Merci ! Crois moi il y a encore énormément de mecs qui n’osent pas se masturber ou qui le font en cachette? Et il y a ,3 x hélas, énormément de partenaires (ho ou femme) qui prennent très mal le fait que leur compagnon / compagne se masturbe

Laisser un commentaire