Le love shop des nouvelles sensations érotiques ♥  Pénétrez dans un monde beaucoup plus chaud ! Show privé camgirl (skype) – Vidéos X – Vidéos sexo, HOW TO – Sextoys d’occasions et bien plus

Une sexy week un peu particulière cette semaine puisque je vais reprendre quelques passages de mon article “CACHER, REVENDIQUER OU ASSUMER, sa sexualité et le reste aussi”. Alors oui vous aurez des photos d’exhib, quoi de mieux pour illustrer le fait d’oser montrer sa sexualité ? Mais en plus vous aurez aussi quelques pistes de réflexion pour vous même.

Après 40 ans de vie à déborder des cadres et 8 années de livecam et de péripéties en tout genre je me permet de vous proposer un témoignage et ma vision des trois chemins possibles quand on vit une sexualité, ou des choix, non conformes et non socialement convenables.

ASS SUMMER, si on osait se montrer ?

Quel que soit votre choix du moment, rappelez vous que dans les trois cas ce n’est que la gestion de nos peurs. On se cache et on se refoule pour ne pas les affronter. On revendique et on grogne pour transformer le monde à son image et en finir avec nos peurs. Ou, simplement, on accepte de ne pas être parfait.e, de ne pas plaire à tous. On accepte d’avoir peur, on assume d’être fragile, faible, mécréant.e et non conforme et on se rappelle que c’est aussi ça être un Être Humain. Gérer ses peurs …

Vous aurez bien sur tous capté le superbe jeu de mot de mon titre Assumer = Ass Summer, cul de l’été.

Cacher sa sexualité, sa vie. La voie de l’autruche

La 1ère voie possible, celle qui semble la plus évidente de prime abord, c’est la voie de l’autruche. Autrement dit, on décide de cacher ce qu’on fait. En effet notre intimité ne regarde absolument personne. Donc, autant le garder planqué.

On n’en parle pas mais on va même plus loin. C’est-à-dire que si notre interlocuteur met le sujet sur la table, on va soit ne rien dire, soit carrément mentir, histoire de détourner ses soupçons et d’être certain qu’il ne découvre pas le pot aux roses !

Revendiquer sa sexualité, la voie du militant

On peut aussi choisir la direction totalement opposée, celle de la revendication. On est tellement fier de nos choix de vie qu’on les expose en permanence aux yeux de tous, comme un drapeau. On veut même faire comprendre aux autres à quel point nos choix sont les meilleurs, et on tente de les convaincre, on est des militants, on se bat pour une cause ! C’est plutôt cool, me direz-vous !

On devient un pourfendeur de préjugés et on oeuvre pour plus de tolérance et de liberté. Sauf que bien souvent, on finit par devenir des militants bêtes et méchants, qui cherchent à convertir le monde entier à leur cause. Avec un petit côté méprisant pour tous ceux qui ont fait des choix différents.

Prochain LIVECAM

a
Jeudi

Assumer sa sexualité, la troisième voie

Il existe une troisième voie, à mi chemin entre cacher et revendiquer. C’est celle de simplement assumer ce qu’on fait et ce qu’on est. Sans avoir peur que ce soit découvert, mais sans non plus chercher à le crier à voix haute pour convaincre la terre entière que ce qu’on fait est bien !

C’est vrai que dire à Mémé Monique qu’on aime bien être baisée par 3 mecs minimum, ça n’a pas un grand intérêt, mis à part celui de choquer. D’ailleurs ma mémé, qui s’appelle pas Monique, ne sait pas que je fais de la cam. Je crois qu’elle ne comprendrait même pas le concept vu comme elle a eu du mal déjà avec les skype pendant le confinement. Par contre, ma famille proche est au courant et mes amis aussi.

THURSDAY / JEUDI
J’adore cette série de photos très hot !

Sans tension, la vie est plus belle

Au final, cette voie est la plus souple, car on se libère de la peur d’être découvert, on se décharge du poids de la revendication, on vit simplement notre vie. Et bien souvent, quand ce qu’on fait est “découvert”, tout se passe bien car il n’y a ni honte, ni peur, ni drame.

En tout cas, pour moi ça s’est toujours bien passé, alors que sur le papier, ça aurait pu très mal se passer ! Quand les ados à qui je donnais des cours de théâtre ont découvert ma chaîne pornhub, normalement ça aurait dû mal se passer. Mais au final, on en a discuté, avec eux et avec l’asso qui m’employait, et ça s’est super bien passé. Ça a même permis de trouver enfin une relation de confiance entre nous (c’était un groupe pas facile).

On ne peut pas prévoir la totalité de ce qui découle de nos choix de vie, que ce soit en matière de sexe ou de quoi que ce soit d’autre. Mais il faut être conscient que chacun de nos choix implique des conséquences.

cumshot-girl-in-the-street-porn
FRIDAY / VENDREDI

Laisser un commentaire