Le sport, un cul bombu accessible à toutes les bourses

J’adore l’étymologie, savoir d’où viennent les mots. Le mot « sport » a pour racine un mot de vieux français, « desport », qui signifie « divertissement, plaisir physique ou de l’esprit » (1). En gros, de tous temps, le sport a existé. Après, avec le sport moderne sont venues les notions de compétition, de performances et de pratiques institutionnalisées. Perso, la compèt et la performance à tout crin ne m’excitent pas plus que ça. Par contre, la notion de plaisir physique, ça ça me parle grave. Alors juste avant l’été quelques conseils Sport pour avoir le cul bombu, l’abdominal crunch sans se ruiner et même en prenant du plaisir.

Faire du sport pour manger, un petit côté Gym kilo.

Bon, je vais être honnête, je n’ai pas toujours fait de sport. J’ai eu, et j’ai encore mais de moins en moins, de longues périodes de feignantise absolue. Seulement, chance ou malchance, je suis de celles et ceux qui grossissent vite, qui regardent une coupe de crème chantilly et commencent déjà à la sentir sur leurs hanches. Et, vous le savez sans doute, je suis hyper gourmande. J’aime le bon manger, le bon boire, je suis une grande jouisseuse en somme. Alors je pourrais m’en foutre, me gaver de crème fouettée, de vacherin, mont d’or et autres délices sans jamais lever mon cul de mon canapé, laissant s’accumuler bourrelets et plis disgracieux.

Mais voilà j’aime la liberté et quand on se sent lourd, quand on accumule trop de masse sur soi, on perd vachement en liberté quand même. Ne serait-ce que de la liberté de mouvement. Et puis il y a le point de vue esthétique. Je n’ai pas forcément envie de devenir un bourrelet sur pattes.

Alors oui, tout ceci est conditionné par des canons de beauté imposés par une époque. M’enfin, simple observation, dans la nature y a pas tellement d’animaux obèses quand même. A part chez les animaux domestiques, mais ça c’est à part. Oui, l’humain a la particularité de rendre ses animaux de compagnie aussi débiles que lui. Ca s’appelle l’alignement. Allez  jeter un oeil sur lapasserelle-2vie.com pour en savoir plus.
faire du sport gratuit

Le sport comme garde fou

Donc le sport, pour moi c’est un garde fou pour ne pas devenir une grosse dondon qui galère à se mouvoir. Mais c’est aussi un garde fou psychique. Faire du sport me permet de décharger et de dépenser de l’énergie. J’ai beaucoup d’énergie, et étrangement, les périodes d’inactivité me rendent molle, apathique et conne.

Pratiquer une activité physique régulièrement me rend plus légère dans ma tronche. Je suis une grande flippette, de base. Qui réfléchit sur tout, et des fois pour pas grand chose. Vous savez, la réflexion qui ne sert à rien d’autre que d’encombrer le cerveau et te rendre inefficace. Celle qui paralyse l’action. Ben faire du sport, ça me détend l’esprit, ça m’évite de tourner en rond à l’intérieur de moi et de me noyer dans la moindre flaque d’eau que je croise.

Mais pendant mes périodes d’absolue mauvaise foi, essentiellement motivées par une feignantise crasse, je trouvais toutes les raisons du monde pour ne pas en faire, du sport. Et l’une des raisons qu’on retrouve souvent c’est l’argent. Et oui, faire du sport ça coûte hyper cher ! Ahahaha, réponse purement basée sur de la mauvaise foi, que je m’en vais démonter aujourd’hui.

Courir / Marcher

Alors, pour aller courir y a besoin d’un investissement minimum c’est vrai, une paire de baskets et pour les filles un soutif de sport. Mais si vous cherchez pas à acheter les dernières baskets ouanegaine de la mort qui tue qui te font courir vachement mieux, on peut s’en sortir pour un minimum de 20/40€. Après, la route ou les chemins c’est gratuit ! Et pour marcher c’est pareil. On n’a même pas besoin du soutif de sport !

Et puis ça permet de se balader, de découvrir des coins sympa, on peut même méditer en marchant ou en courant. Ca s’appelle la méditation active. En fait pour méditer, pas besoin de se foutre en position du lotus qui s’éveille à la rosée du matin, sauf si on en meurt d’envie bien sûr. C’est juste une position intérieure. C’est juste être le témoin de soi, s’observer avec bienveillance pour gagner en conscience … bon c’est un autre sujet. Pareil si ça vous intéresse, direction lapasserelle-2vie.com… Ca c’est de la pub !

Le fitness :

Toutouyoutou ! Non, on n’est pas obligé de porter un bandeau ridicule et un fuseau super moche ! Et on n’est pas obligé non plus d’aller en salle de sport. Alors c’est sûr qu’aller en salle de sport c’est un budget. En général tu trouves des premiers prix aux alentours de 20€/mois, avec un engagement sur un an minimum.

Ca, le coût de la salle de sport, ça a longtemps été mon excuse absolue : “Ouais mais faut que je me trouve une salle de sport, tu comprends. Ca va me motiver ! Je serais pas toute seule, j’aurais des coach qui me diront quoi faire, et comment. Mais bon, ça coûte cher ! Pfff ! Et pis j’ose pas y aller, y a plein de gens que je connais pas. Et ils vont se moquer de moi, en plus dans la salle de sport ils seront tous beaux et trop balèzes alors que moi je suis nulle et grosse et mocheuuuu.”

Bon conclusion, je ne me suis jamais inscrite en salle de sport. Le côté musique dance au taquet et on est tous dans un aquarium à faire du sport ensemble ne m’a jamais tenté plus que ça. Un peu de honte aussi. J’aime bien quicher en solo, sans personne pour me voir transpirer comme un veau colombien (ben quoi, il fait chaud en colombie) en tirant la langue et en ahanant tout mon soûl. Par contre, ô joie ô bonheur, y a internet !

“Le sport développe la molécule du plaisir.” José Garcia …
“Le sport amuse les masses, leur bouffe l’esprit et les abêtit.” Thomas Bernhard dans L’origine.

Antinomique ? Garcia parle de “Desport”, T. Bernhard, lui, du sport compétition, donc à vous de voir.

Internet est l’ami de ton cul !

Bon par contre on met sa suffisance de côté, oui on va se retrouver comme un.e débile à s’agiter en regardant l’écran de sa télé ou de son ordi, avec de la musique à la con. Et on saute sur place, on fait des abdos, et le coach, pour gymdirect surtout, dans le petit écran t’encourage et te dit de rien lâcher !

Seul déjà, au début on se sent un peu con. Si on habite pas seul, on se sent encore plus con quand l’autre nous dévisage en train de nous agiter comme des fous devant la télé. Mais c’est génial, en plus de faire du sport, on travaille sa suffisance, que demande le peuple ?

Les replay de GymDirect

J’ai découvert GymDirect par hasard. C’est une émission télé qui passe aux alentours de 7h du mat’ sur C8, avec différents coachs qui proposent des séances de 30 min de sport. Il y a plusieurs coachs, plusieurs types de séances aussi. Des plus axées sur la muscu, fessiers, abdos, etc… Il y a aussi des cours de danse, des cours de yoga, bref y a du choix. Le coach que je préfère c’est Mohammed, déjà il est super beau, oui c’est naze m’enfin c’est pas désagréable à regarder. Mais surtout il explique vachement bien, et il a un rapport au corps que j’aime bien.
Pour ces séances de sport, l’un des gros avantages c’est qu’il y a quasiment besoin de rien. Et si par exemple il y a une séance avec des poids de 1kg, hop une bouteille de 1l remplie d’eau et ça fait la blague. Truc génial c’est que le coach te donne des conseils pour remplacer ce que tu trouves dans une salle de sport par des trucs qu’on a chez soi !

Si on n’a pas la télé, ou pas le courage de le faire à 7h du mat’, y a les replay et y a aussi une chaîne youtube gymdirect !

Coût de l’opération : zéro kopeck !

Si tu veux changer ta vie, prends toi en main, pas demain, mais dès aujourd’hui !

Ne renonce jamais ! Renoncer c’est s’abandonner !

Freeletics

Et dieu créa Freeletics

Freeletics c’est une application pour smartphone / tablette qui permet d’avoir un coach virtuel. L’application en soi est gratuite, après pour avoir la fonction coaching, là c’est payant. Ca coûte 34.99€ les 3 mois ou 79.99€ l’année. Si on prend l’abonnement à l’année, ça revient à 6.66€ le mois, ce qui est dérisoire par rapport au prix d’un abonnement en salle de sport. En plus, ils ont fait des modif sur l’appli, maintenant l’abonnement inclut automatiquement 3 types de coaching. Alors si on s’en sert gratuitement, on a accès à quelques entraînements (des work out) et exercices et y a déjà de quoi faire !

Bienvenue dans le monde, furieux, des work out !

Un work out, c’est un enchaînement d’exercices dans un ordre particulier, avec un nombre particulier de répétitions. En prenant l’abonnement, donc le coaching, l’appli te sert de coach virtuel. Au départ, tu as un petit test physique et quelques rapides questions sur ta condition physique. Ensuite, tu choisis le nombre de séances d’entraînements que tu veux par semaine, et ton coach virtuel te génère automatiquement des work out différents pour chaque séance. Au cours de chaque séance, l’appli enregistre tes temps, tu laisses une évaluation et, de semaine en semaine, les work out proposés évoluent.

Freeletics se décline en 3 grands types de coaching :

  • Freeletics Bodyweight – que des exercices basés sur le poids du corps, il n’y a pas besoin du moindre accessoire
  • Freelectics Gym – ça c’est pour ceux qui veulent soulever de la fonte, des poids donc qui ont un investissement.
  • Freeletics Running – pour ceux qui veulent courir plus vite plus fort plus loin

L’avantage, c’est d’avoir des variations d’exercices à faire, c’est moins chiant que répéter tous les jours les mêmes abdos / fessiers. Perso je ne me sers plus que de cette appli, elle a l’avantage de te faire transpirer ! Après, c’est un coach virtuel, donc si tu n’allumes pas ton appli et ne te décide pas à faire ta séance de sport, personne ne va te rappeler à l’ordre. C’est donc à nous même de trouver la motivation.

Vous avez la possibilité de rejoindre une communauté d’athlètes libres (freeletics) pour s’entraîner à plusieurs comme un réseau sportif social. Je me sers pas du tout de ce côté là de l’appli, comme je vous le disais en début d’article, j’aime bien être toute seule pour quicher.
Après, Freeletics je crois que c’est américain au départ, et y a toute une philosophie, un message délivré, plein d’emphase. C’est très entertainment, même si c’est assez juste ce qu’ils racontent. Le discours et la méthode sont basés sur la volonté et le changement qui arrive grâce à un effort quotidien et répété.

Alors si comme moi vous êtes un peu intello, ça peut sembler être très … vous verrez. Mais rappelons nous qu’un outil n’est qu’un outil, à nous de nous approprier sa logique qui est, hélas pour la feignante que je suis, super juste.

Bon je ne vais pas vous mentir, c’est dur, c’est même super dur, faut vraiment s’arracher, aller au bout de notre apitoiement mais bordel de nom d’une carotte vapeur, le jeu en vaut la chandelle ! En plus, petit détail qui tue, à chaque fois que tu finis ton entraînement y a un bruit d’applaudissement, et ça c’est la classe !

Pour ceux qui veulent juste un petit échauffement mode freeletics

Petit récapitulatif et liens

Quelques prix pour faire du sport
Poids et altères : GRATUIT ! Tout chez vous peut devenir un poids. Livres, bouteilles d’eau, table…

Banc de muscu : GRATOS ! une table basse, un lit, un tabouret, la table du salon

Velo ou Runner : Ben vous avez la nature ! La route, les chemins, en plus vous prendrez l’air pendant que votre homme fera le ménage !

Un peu de matos ?
Basket : entre 12 et 50€ vous avez largement de quoi faire ! Parole de fille d’Ostéopathe !

Tapis : pour 25€ vous en avez des un peu souple excellents !

Velo : Emmaus, le BonCoin, vous aurez peut-être pas le dernier modèle mais justement si vous forcez avec lui, vous serez un cador avec un plus technique. Sinon à partir de 150€ vous en avez en boutique.

Les Applis et émissions
Gym direct c’est sur Youtube ou sur D8Leur chaine Youtube
Freeletics c’est par là
Le site à voir ABSOLUMENT
Baladez vous sur leur site même si vous voulez pas en faire, c’est juste …

Le sport, plaisir de vivre

Voilà quelques pistes pour faire du sport à moindre coût. Mais tout est bon pour remettre nos corps de sédentaires en mouvement. N’oublions pas qu’à la base nous somme des nomades et des chasseurs cueilleurs. Les professions de service et du tertiaire, je ne suis pas sûre que ce soit compatible avec une bonne santé. On est quand même fait pour se mouvoir, la sédentarité nous assassine quand même sacrément. D’ailleurs on peut déjà prendre soin, et là aussi il y a des efforts à fournir, de notre posture devant l’ordi ou la télé… Fini l’avachissement et le dos voûté ! 

Et puis il reste le vélo, un vélo d’occas sur le BonCoin ou à Emmaüs c’est pas très cher. La piscine, y a souvent des systèmes de carnet de 10 places, au final ça revient pas très cher. Bref, faire du sport même quand on n’a pas un radis c’est possible. La seule chose nécessaire, mais qui ne s’achète pas, c’est la volonté et l’effort. Alors si on est pété de thunes, on peut se payer les services d’un coach sportif à domicile qui vient te réveiller et te bouger le cul. Mais ça c’est très très cher.

Tout est bon pour retrouver son corps !

Le sport, au delà du simple travail esthétique, permet de s’aérer le corps mais aussi la tête. Remettre en mouvement son physique est un élément essentiel pour se remettre en mouvement globalement. Bien sûr il ne faut pas s’arrêter à la forme sinon on tombe vite dans une forme de fachisme. Mais sous prétexte de ne pas sombrer dans le culte du corps, le laisser à l’abandon ne me semble pas super juste.

On peut cultiver son booty et son spirit. D’ailleurs je vous déconseille Freeletics si vous voulez juste un changement corporel… c’est trop dur !

On vit dans un monde de l’immédiat, de l’instantané. On oublie la notion de temps, d’effort soutenu et continu. Quand on est paysan, on sait bien qu’on aura beau faire tous les caprices du monde, les tomates ne mûriront pas avant l’heure. A moins de les foutre sous une serre chauffée et de les gaver de produits à la con. Ah ben mince, c’est ce qu’on fait déjà. Vous voyez, oublier le temps des choses, l’assiduité, la patience, on en arrive à marcher sur la tête et à s’empoisonner sciemment jour après jour. Alors cultivons notre goût de l’effort, en se raffermissant les fessiers au passage. Tous au sport !

Intermède

Commente et partage

Vous avez aimé ?

Offre moi un cadeau sur Ma Wishlist 
lecture audio femme de vikings carl royer

Femme de Vikings, de Carl Royer. extrait audio érotique

Cette semaine l’érotisme sera barbare, violent et bestial, bienvenue au pays des vikings avec Femme de Vikings, de Carl Royer ! Sous ce pseudonyme se cache un auteur habitué des littératures de l’imaginaire, heroic fantasy, etc …  Alors oui, moi aussi j’aimerais bien savoir qui se cache derrière ce pseudo, pour pouvoir aussi lire ses […]

0 comments

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu

Deviens un ange !

Tu n’as toujours pas rejoins les Charlie’s Angels ? Inscris toi (gratuit) pour avoir accès à l’ensemble des contenus premiums et bénéficier de 10% de remise sur ma boutique en ligne