Veuve Noire avec Laly, Nikita Bellucci…, chronique cinemAss !

Et oui, c’est vendredi, c’est la fête au zizi ! Oui, ok, elle est naze ! Mais va trouver une rime entre vendredi et chronique de film porno, hein ?! Heu, si vous avez des pistes, je suis carrément preneuse !

Bref, en ce jour sacré du Vendredi, jour de Vénus où certains préparent le Chabbat (pas Didier), d’autres prient collectivement tandis que d’autres encore mangent du poisson en mémoire du jeûne d’autrefois (c’est quand même pas sympa pour les poissons de considérer que les bouffer ou rien manger c’est pareil) qui célébrait la Passion d’un mec en string …

Bref, nous le vendredi, on alterne entre lecture érotique et chronique cinemAss ! Et aujourd’hui, c’est porno les cocos !

La Veuve noire, de et avec Laly

Et oui, Laly ! Qui n’a pas entendu parler de Laly ?! Vous voyez pas ? Bon là franchement à part vous pendre je vois pas ! Heu si en fait vous pouvez lire ma chronique !

Laly s’est fait connaître en 2007 grâce à une émission de télé réalité, Secret Story ! Elle amenait la touche sulfureuse, avec son secret de policière / strip-teaseuse.

Après, elle s’est lancé dans une carrière dans le porno. D’entrée de jeu, elle a été devant et derrière la caméra, et elle ne tourne / tournait (j’suis pas une spécialiste) qu’avec son mari. Bref, j’en ai entendu parler, comme tout le monde, je voyais la tête qu’elle a mais j’avais jamais vu aucun de ses films, que ce soit en réalisatrice ou en actrice. Et ben là, bim, c’est coup double !

La Veuve noire, ambiance porn polar

Voui, nous sommes sur un format film scénarisée, et Laly est soupçonnée d’être une veuve noire, vous savez, les femmes qui tuent leurs maris. Dès le générique, plutôt très bien fait, on est dans une ambiance dark, mystérieuse… D’ailleurs le générique est très bien fait je trouve !

On attaque d’entrée de jeu par une belle scène entre Nikita Bellucci et Antonio Ross. C’est d’ailleurs, à mon goût, la plus belle scène du film, j’va vous expliquer pourquoi, mais après !

Donc, Antonio Ross, c’est le 2ème mari de Laly, et il s’envoie en l’air avec une escort tendance domina. Oui mais voilà, à la fin, ils sont retrouvés morts tous les deux … Etrange…

Du coup, direction le poste de police où Laly est interrogé par un inspecteur… Elle va lui raconter tous ses déboires, et on va les voir vu que c’est les scènes de cul. Donc un premier mari qui la trompait, l’offrait à des inconnus sans lui dire. Et un deuxième qui n’arrêtait pas de s’envoyer en l’air avec des putes ! Du coup, ben elle s’est pris un amant … aux talents multiples ! Oulalala, le suspense est à son comble !

Un scénario light

Oui, alors côté scénario, ne vous attendez pas à un polar de Olivier Marchal. Les scènes de cul ne sont pas là pour appuyer l’histoire, non c’est l’intrigue qui est un prétexte au scènes de cul. Côté univers, on est dans un monde un peu bourgeois, rien qui sort de l’ordinaire.

En soi, no souci, c’est quand même un film de boules qu’on regarde, et le but, c’est pas de galérer à suivre l’histoire ! Vous imaginez, Memento version cul ! Rhaa, le mal de tronche ! De quoi débander direct si on cherche en même temps à comprendre l’histoire !

Le jeu d’acteur aussi est ultra light !

Voui, là par contre ça pêche un peu quand même ! Dans les scènes de cul, dans l’ensemble c’est plutôt bien, ça tient la route !

Côté X, pour moi ce qui pêche un peu, c’est la manière de filmer, j’y reviens après.

Par contre, pour les scènes “comédie”, comme on les appelle dans le milieu; c’est un peu la cata ! Le flic est pas, mais alors pas du tout crédible ! Il articule mal, ça à la limite c’est pas hyper grave. Mais surtout il joue comme un manche ! La relation Laly / le flic pendant les interview ne fonctionnent pas, et Laly a un peu l’air de réciter son texte. Heureusement, les scènes d’interrogatoires sont hyper courtes !

De scènes de cul pas mal, mais …

Hélas oui, il y a un mais …. Côté actrices et acteurs, c’est pas mal du tout ! Mais alors que la première scène laissait présager des choix excitants au niveau de l’image, ça s’effondre au fur et à mesure, hélas.

Trop de gros plan tue le gros plan !

Autant dans la première scène, très belle scène avec Nikita Bellucci et Antonio Ross, j’avais à la fois les deux acteurs à l’image, et ça alternait avec des gros plans. Après, après les mecs deviennent des bites, et c’est fort dommage !

Le top du pire, c’est la deuxième scène, avec Alexis Adams et Chad White. Alors là, carrément, on voit pas du tout la tête de Chad ! Seulement de loin en plan très large. Pour moi, une scène qui a peu d’intérêt.

Le teaser du film

La partie purement porno …

Dans l’ensemble, c’est pas mal. Les meilleures performers pour moi, sans conteste c’est Nikita Bellucci et Antonio Ross.

Nikita Bellucci est superbe ! Voilà, ca c’est dit ! Elle a une plastique parfaite, de l’intensité, bref, je kiffe.  Quant à Antonio Ross, qui n’est même pas indiqué sur dorcelvision, j’en viens à croire que Dorcel aime pas trop les hongrois, alors que … Ben là, clairement, pour moi c’est le meilleur acteur du film. Expressif, présent, top quoi !

Je regrette énormément qu’il ne soit pas plus filmé ! Notamment dans le trio avec April Blue et la très poilue Savannah Secret. Oui, elle est poilue de chez poilue ! Heureusement que Renaud n’a pas vu le film, avec son désamour total du poil, il aurait viré de l’oeil !

D’ailleurs, dans ce trio, y a une pipe somptueuse ! Antonio Ross fait coulisser sa queue entre les deux bouches des filles, c’est hyper excitant ! Bon, après on arrête de le filmer, et c’est dommage ! Très très dommage ! Et c’est dommage aussi qu’il n’y ait aucune interaction entre les deux filles, sauf à la fin.

On voit clairement que ça aurait été 3 fois plus chaud si elles avaient commencé avant !

Sinon, les autres scènes ?

Ben hormis les deux scènes avec Antonio Ross, les autres sont moins bandantes à mon goût. La scène avec Chad White et Alexis Adams, pff, pour moi aucun intérêt. On le voit tellement pas, il est tellement réduit à une bite à l’image que j’ai accéléré ! Je suis pas fana des gros plans de pénétration qui durent 15 ans.

Les deux scènes avec Laly.

Il y a de très bonnes idées, notamment le collant déchiré, c’est très érotique. Laly gère très bien le côté esthétique et allumeur.

Par contre, pour moi ce n’est pas du tout une jouisseuse, trop de contrôle, pas de lâcher prise, je garde les idées de tenues, d’ambiance, mais sur le côté purement porno, je suis pas fan.

Quant à Tristan Seagal, bon y a une scène où il a une cagoule sur la tête, l’autre, comme il est beaucoup en relation avec Laly, ça marche pas mal, mais ça m’a fait pensé à une scène de cul très quotidienne, au final. J’ai pas voyagé plus que ça.

De bonnes idées, de belles scènes, un ensemble correct

Voilà, correct, c’est le mot. C’est loin d’être le film de l’année. Le jeu classique est assez pitoyable, et pourtant, c’est mieux que dans l’Education de Cléa. Cela dit, il est dur à battre cela là !

Sinon, l’image est plutôt belle, on garde le côté sombre qui colle au polar. Y a de très bonnes idées ! Toutes les scènes sont filmées avec capote, et ça moi je dis bravo !

Comme souvent le seul gros problème pour moi, c’est les choix de réalisation. Je veux voir les visages des mecs quand ils baisent !

Je veux voir la relation des deux, surtout ! Là, trop de gros plans. Et moi, au bout de 30 secondes où je vois juste une bite rentrer dans une chatte, je me fais chier.

Après, ce qui pour moi est un point faible sera une immense qualité pour d’autres. Tout dépend de ce qui nous excite.

Alors dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment, avec la main dans la culotte quand il y avait Antonio Ross, j’avoue. Je vais finir fetish hongrois, moi, si ça continue ! Quant à ma scène coup de coeur, vous l’aurez compris, c’est le duo Antonio Ross et Nikita Belluci !

Et vous, si vous l’avez vu, vous en avez pensé quoi ?

Fiche technique :

Durée du film : 106 min – français (quelques dialogues en anglais mais on comprend bien) 
Studio : Laly Productions – Année : 2017
Avec : Laly, Nikita Bellucci, Alexis Adams, April Blue, Savannah Secret, Antonio Ross, Tristan Seagal, Chad White.
Scènes : vaginal et anal – Prix : 19.99€ achat / 9.99€ location

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu