#LEC Guillaume Perrotte Le bracelet electronique

Cette semaine nous allons plonger dans les méandres de la psyché humaine, les recoins sombres de nos coeurs. Guillaume Perrotte nous entraîne dans le monde de la folie amoureuse, un monde opaque, douloureux, chaotique. Une lecture érotique un peu plus sombre que d’habitude, on rentre dans la danse des émotions gluantes comme la paranoïa, la jalousie et l’amour / haine de l’autre et de soi trop souvent présente dans les histoires de cul et de coeurs.

Guillaume Perrotte : quand la passion devient folie

Guillaume Perrotte m’a contactée pendant l’hiver, déjà pour me féliciter à propos des lectures érotiques et pour me demander de lire un de ses textes, savoir s’il pouvait intégrer la famille des #lec. J’ai contacté les éditions blanche … pas de réponse (à ce sujet si quelqu’un peut leur dire que je cherche à les joindre je prends) donc pas de livre … mais Chocolat Cannelle est arrivééééééée (sur l’air de zorro est arrrivéééé) et pouf pouf illico presto les éditions Dominique Leroy m’ont fait parvenir deux textes de Guillaume Perrotte.

Nouvel épisode des lectures érotiques

Le lien vers les podcasts sur le site podcloud

Le bracelet électronique. Alors nous ne sommes pas dans l’érotisme pur et classique, même pas du tout, mais dans une forme mêlant le roman noir, la chronique de moeurs, l’ensemble s’appuyant sur la relation amoureuse.

L’écriture est rapide, ponctuée, presque tendue. Guillaume Perrotte nous plonge dans la tête et dans les visions déformées de son héros. Des retours en arrière dans la vie de Jo (le héros) où se heurtent souvenirs idylliques et les mêmes souvenirs sous l’angle de la jalousie et de la folie. On plonge dans son dialogue intérieur, ses voix qui se heurtent dans sa tête, la bonne conscience, la bête ivre de vengeance, la raison qui se préserve, l’ego qui enfle, qui a peur, qui crie et …

 

Le Bracelet électronique – Guillaume Perrotte

Jo est photographe culinaire, il photographie des oeufs en gelée, des carottes laqués et des lapins sauce grand “vénère”.

Jo est marié à une ancienne mannequin Nath, qu’il a transformée en styliste culinaire. Elle est belle, sublime, use de son charme, use et abuse de la taquinerie. Elle s’amuse à titiller Jo sur sa jalousie. Car oui Jo est jaloux, même très jaloux, il fabule, imagine, suspecte tous et toutes de vouloir lui prendre sa femme, de vouloir lui prendre son bien, il imagine sa femme comme la dernière des traînées allumant la terre entière pour l’humilier et le ridiculiser.

Jo est jaloux, il aime Nath d’un amour pur et romantique plein d’élans chevaleresques. Génial me direz vous. Oui mais voilà, Jo est impuissant. Alors Jo et son amour pur, romantique, plein de bons sentiments a peur, Jo et sa cape de chevalier blanc se haïssent, se détestent, se jugent et projettent leur vision du monde, leur peur du monde sur les autres.

Guillaume Perrotte nous plonge dans la folie, la paranoïa, la schizophrénie, la zone bien crade (jugement de ma part) où parfois, trop souvent, nous pouvons sombrer dans ce qui au départ est une merveilleuse histoire d’amour. Jo et Nath sombrent, Jo et Nath s’enfoncent dans ce cauchemar du quotidien ,un peu comme le héros de Gaspard Noé dans le redoutable “seul contre tous”.

Bon je ne vous en dis pas plus sinon que j’ai dévoré les 144 pages de ce roman “Le bracelet érotique” aux éditions Dominique Leroy, chaque page donne envie de connaître la suite, comment ça va se finir, que va faire Jo, comment un point de vue déforme voir crée, met en place une réalité parallèle pourtant très très réelle.

Encore une fois une belle découverte !

Guillaume Perrotte Son Facebook et bien sur pour vous offrir un de ces romans la page des éditions Dominique Leroy qui lui est consacré.
J’en profite aussi pour remercier la belle ChocolatCannelle.

 

Des bisouxxx les chéri(e)s, et à tout à l’heure !

Les lectures érotiques … Participez, découvrez !

Si vous êtes un diffuseur, radio, plateformes…Les audiobook érotiques sont sous license Creative Commons No commercial Use. Je vous remercie par avance de me prévenir de leur utilisation et de citer leurs auteurs ,Charlie F. Un lien vers cette page me semblerait aussi aller de soi.
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu