La Chaleur monte, Photos sexy & éco-logique
“c’est ma faute c’est ma très grande faute” … Je le confesse je suis responsable de la fonte des glaciers, la réduction de la banquise c’est encore moi, les vagues de chaleur qui nous submergent c’est toujours moi, même le fait qu’il n’y ait plus de glaçon dans le frigo c’est bibi la responsable (ça pour le coup c’est vrai). Bon, j’attaque sur une boutade – c’est ce que me disait mon chéri au tout début, que j’étais responsable de la fonte des glaciers – mais au final c’est pas un article drôle.

Chaleur : Charlie responsable du réchauffement climatique

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je suis pas du genre culpabilisante – manquerait plus que ça – et que je n’aime pas du tout les mots en -isme donc pas d’écologisme à la petite semaine ni de moralisme à deux balles mais juste, avec le sourire, parler d’un sujet qui me glace le dos en me faisant péter de chaud.

Augmentation de la chaleur : nous sommes tous responsables ! Bon, on va de suite couper court aux phrases du genre “oui mais c’est la faute des patrons, états, industries, chinois, ricains and co, and co”. C’est toujours trop facile de dire “c’est pas moi c’est lui”. Comme je suis une grande malade je vais même pas faire de mea culpa, se fouetter, en dehors du fait que ce soit agréable, n’a jamais changé grand chose.

J’ai juste conscience que mon mode de vie actuel n’est pas, avec la technologie en application actuellement, compatible avec une Terre prospère et propice et encore moins avec une saine répartition des biens et richesses au plus grand nombre.
Je ne parle ici que des richesses indispensables (manger, boire, se vêtir, se loger, se chauffer, étudier), la répartition des richesses futiles comme un iphone tous les ans, trois voitures, 28 paires de chaussures, la clim et 250 gr de viande tous les jours c’est juste de l’illusion absolue, mais bon, là je dérape.

Chaleur : comment calmer le feu

Notre soif de croissance c’est un peu comme le feu, un incendie en été, tant qu’on lui donne à manger il brûle ce qu’on lui donne. Je ne vais pas rentrer dans les détails du pourquoi et du comment, je reste à ma place de camgirl, par contre je vous fais partager mes petits trucs pour faire en sorte d’être plus douce avec ce monde qui m’a vu naître et m’a donné tant de joie et de plaisirs. C’est juste mes trucs pour doucement, sans violence, sans me heurter, commencer à changer ma vie et peut-être la vie des gens autour de moi, car prenons en conscience, c’est nous qui faisons l’économie, les besoins et les futures mises en place.

La loi du marché est ainsi faite qu’elle essaye d’influencer la consommation mais qu’elle répond TOUJOURS à une demande suffisamment grosse (grosse demande = gros benef = gros contentement)

Alors oui, je suis co-responsable de cette chaleur

chaleur estivale

Pour estimer votre bilan carbone annuel c’est sur http://www.calculateurcarbone.org/ vous risquez de rire … jaune

Just do it !

 

Ma pratique au quotidien. Juste quelques trucs et astuces pour aider, même si ça ne va rien révolutionner.

  • J’utilise au maximum mes pieds (le vélo est mort) et les transports en commun, ça fait les fesses fermes, ça permet de rencontrer des gens, de pas me tendre comme une arbalète au volant, ça revient bien moins cher (coût au km des impôts à l’appui) et au final pour le même temps, et oui, quand vous cherchez une place pour vous garer, ben vous êtes dans votre voiture)
  • Je fais mes courses sur le marché, chez des paysans du coin ou dans les 50km alentours et en plus, je sais je suis une folle, je cherche à prendre que du biologique et de saison (d’où pas de liveshow concombre en hiver). Je sais pas si vous vous rendez compte de l’énergie que bouffe le moindre super U, de la pression monumentale que la grande distribution, par le biais des centrales d’achats, impose aux agriculteurs, éleveurs et autres, renseignez vous c’est rigolo (ou pas). Après, ben des fois je suis obligée de faire mes courses à 7h du mat’ parce que je dois partir à 8h. Mais cool, je vois le soleil se lever 😉
  • Je fais attention à ma consommation d’eau ! J’ai du mal c’est clair, adieu les bains quotidiens – un de temps en temps j’avoue – j’ai mis une douchette avec un stop eau dessus, je change mes joints de robinet, je ne laisse pas couler les robinets entre deux actions …
  • Toujours par rapport à l’eau, je fais attention à ma lessive, au savon, détergents et autres qui arrivent toujours dans les cours d’eau, pareil pour les sacs plastiques et quand on m’en propose un, je pense à refuser gentiment.
  • Je ne prends des antibio et autres médicaments chimiques – qui arrivent eux aussi dans les cours d’eau – que quand je suis obligé – la dernière fois c’était en 2011 … pour info la grippe est un virus, les antibio servent à rien … je dis ça …
  • Je cuisine ! Si si, bon d’accord, je n’ai pas 4 enfants (ni même 1) mais j’arrive à regarder plus belle la vie en cuisinant par exemple (oui mon dieu je l’avoue, je regarde plus belle la vie !), plutôt qu’une corvée c’est un moment de détente de préparer quelque chose de (souvent) bon pour me faire plaisir, et puis on est deux donc des fois c’est aussi à l’autre de faire et puis si je ne sais pas quoi me faire à manger … ben je mange pas, curieusement ça n’arrive pas souvent
  • Je n’achète pas le dernier truc trop hype tip top de fou, j’apprends l’art de l’adaptation, à faire du mieux que je peux avec ce que j’ai, ça me permet de faire des économies pour aller manger dans des supers resto (les jours où justement je ne sais pas quoi cuisiner)
  • J’ai arrêté les produits à la con style crème ultra mega bidule pour le visage, pour le corps, pour l’arrière du corps, le dessus des pieds et le dessous du pied gauche. Les huiles naturelles ont fait pendant des milliers d’années la peau douce de nos grands mères, alors plutôt que filer mes sous à l’Oréal je préfère les données à Henri M., producteur d’huile d’amande douce.
  • Toujours au niveau alimentaire : Je mange peu de viande, encore moins de la viande rouge, tout le monde nous explique que c’est nuisible pour la santé et pourtant on est encore à, en gros, 300 gr de viande par jour et par habitant en France … bon, ben la bise à votre bide, vos artères and co
  • J’achète peu de vêtements, bon là je sais, mon job de camgirl me donne un avantage certain, c’est clair que j’enfile un petit quelque chose quand je dois aller donner un cours de théâtre
  • Dans les trucs cons, je fais gaffe aux sextoys, lubrifiants et autres que j’achète, lubrifiant sans paraben, deo sans aluminium, sextoy sans phtalate  … la liste est non exhaustive 🙂
  • L’hiver il fait frais chez moi (18/19 dans le salon), là je subis un peu le joug de Renaud, mais c’est cool comme ça il me réchauffe et puis j’ai un super plaid hyper doux hyper chaud 🙂 grrrr presque ça donne envie.
  • Je fais mes courses dans les magasins du centre ville, ok c’est plus cher de 5% mais au final, entre le temps, l’essence, la tentation et les nerfs, par rapport aux grandes surfaces je suis très très largement gagnante.
  • Je roule à 110 sur l’autoroute et je fais pas vroum vroum avec ma tututre en ville – bon, en bonne Marseillaise, ça j’avoue avoir eu du mal à l’apprendre – mais au final j’arrive 10 x moins stressée et juste 10 min plus tard, donc je pars 15 minutes plus tôt (cherchez pas c’est un truc de blonde)

Et plein d’autres tout petits trucs au quotidien, qui en apparence mangent pas de pain mais qui changent en fait beaucoup beaucoup de choses au niveau économique, eco-logique mais surtout dans ma vision du monde qui devient jour après jour bien plus souple. Je sais que ça ne révolutionnera pas le monde mais si on est 60 millions à le faire … peut-être bien ! Et puis je n’aime pas attendre alors comme les “pontes” sont très timides là dessus, je prends les devants, peut-être qu’un jour, quand ils verront qu’on peut faire des bénéfices en étant respectueux, ils se lanceront dedans à fond.

 

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu