Les escapades sexy de Charlie : Avignon

On inaugure une nouvelle rubrique, les escapades sexy. Chaque fois elles seront couplées avec un article plus soft sur lapasserelle-2vie.com où vous aurez un peu plus d’histoires, de culTURE et le détail des endroits que nous avons trouvé et où il fait bon vivre et bon manger. Ceux qui me suivent connaissent mon amour des plaisirs de la chair. Le cul bien sûr mais aussi la bonne nourriture, gastro ou pas, le bon vin et les coins, pas forcément super connus, où il fait bon poser son séant et boire un coup.

Partager ses petites vacances d’un week end, parfois juste à côté de chez soi, ça rentre parfaitement dans le cadre du “journal intime d’une camgirl”, non ? Bon comme on est en mode camgirl et sexy sur Charlie Liveshow, on va surtout s’occuper de la partie CULture et du potentiel graouuuu de chaque endroit.

Avignon, une papesse en mini jupe ?

C’est, à priori, pas la ville la plus sexy du monde. Je sais pas vous mais moi quand j’entends Papes, je suis pas prise d’une envie furieuse de forniquer (je vous ai à l’oeil – 1). Mais voilà, c’est juste à une grosse heure de chez nous et nous cherchions une salle de bain un peu fun pour faire une vidéo. Nous l’avons trouvée sur Avignon donc pourquoi pas.

On pourrait se dire que Avignon c’est “jeun’s”, c’est étudiant, y a des théâtreux  donc c’est cool. Et bien force est de constater que pas du tout. On connaît bien la ville depuis un moment et pour vous faire une comparaison, Montpellier est beaucoup plus bobo stylé, Aix en provence beaucoup plus pétasse bourgeoise, Marseille très cagole n’importe quoi et Avignon … Ben on se regarde, on juge, en gros l’ambiance est plutôt bourgeoisie “pauvre” de province.

Avignon, potentiel Graou sexy !

Il y a dans cette ville un gros potentiel à faire n’importe quoi. Un savant mélange entre retenue et soirée privée assez orgiaque. Les Papes eux mêmes passaient de l’un à l’autre. Ils tenaient la ville d’une main de fer, édictant lois et jugements super moraux, tout en courant la gueuse dès qu’ils le pouvaient. Les bordels de Coustellet et du Luberon en sont la preuve. Trois villes se superposent.

Printemps Automne

J’adoooore cette ville ! Bon alors peut-être que je vieillis, peut-être que je gagne en sagesse, ce qui n’empêche pas de s’éclater et de profiter, mais je ne suis plus trop fan des beuveries sans aucune tenue, sans aucune modération, où tu balances du cul à tout va et tu verras bien ce que tu pêches. Par contre avec un poil de retenue il exhale d’Avignon un paradoxe très subtil au printemps. C’est comme si on se baladait entre le contrôle extrême, tout le monde s’observe, se regarde, le côté papal, et une autre partie bien plus intense de laisser aller complet.

Je vous recommande, au printemps, de vous balader autour du palais des papes et ses petites rues, la nuit c’est relativement paisible, le top pour avoir le frisson sans trop de risques. Je ne suis ni grande ni téméraire. En plus il fait bon, il y a plein de jardins cachés qui embaument dès que le soleil se cache et surtout les rues pavées, attention avec les talons, permettent d’entendre venir de loin, ou pas …

Fucking parade

Le festival d’Avignon !!! Alors pendant le festival d’Avignon, le potentiel sexy / exhib / graou tombe à zéro. Pour moi en tout cas. Trop de gens partout, on se sent pégueux à cause de la chaleur, et les gens sont pas fun pour un sou. Mais là, on a été y faire un tour début juin, et … le soir, y a moyen de faire des petites exhib la nuit venue.  Enfin si vous aimez les marées humaines, pour le coup vous allez être servi pendant le festival ! Par contre sortez le portefeuille. Une grande majorité d’Avignonnais font leur choux gras en 3 semaines de festival.

Donc si vous aimez l’ambiance je fais n’importe quoi, j’oublie toute modération, vive le rhum et autres pourvoyeurs d’ivresse, le festival d’avignon c’est le top pour faire n’importe quoi. Y a plein de comédiens, pleins de techniciens, pleins de soirées, de concerts et d’occasions de faire des rencontres à tout va. En tout cas y a quelques années c’était le cas (oui, j’ai eu fait n’importe quoi pendant le festival d’avignon).

Août et Hiver

The dark side of Avignon ! En Août, du moins à la fin du festival, cette ville est juste déprimante ! Tout, vraiment tout est fermé. Ça sent les lendemains de cuites, et je sais pas vous mais moi le côté cuve vinasse ça me rend pas super sexy. En plus il fait une chaleur à crever et les seuls gens que vous croiserez sont les touristes parmi les plus beaufs du monde. Youpi ! Bon par contre pour l’exhib vous êtes peinard dès 20h, l’anglo saxon beauf bouffant tôt et l’avignonnais moyen ayant disparu.

Pour ce qui est de l’hiver : là, côté graou on prend méchamment un coup dans l’aile. Il fait froid, humide (le combo gagnant c’est mistral + 2 fleuves autour), et la ville peut prendre des airs lugubres à la nuit tombée. Après, chacun son délire, mais quand même je conseille vraiment pas de vous balader à moitié nue en hiver dans Avignon, c’est pas sexy du tout et ça peut vite devenir dangereux. Bon c’est pas Bagdad non plus.

Un club libertin … 

Bon je ne l’ai pas testé, vu que je ne suis pas libertine, mais pour mémoire et pour ceux qui veulent vous pouvez aller batifoler au Sauna Lounge libertin Le Darjeeling sur l’île Piot. Je ne sais pas comment c’est à l’intérieur ni l’ambiance mais le site est beau, avec des horaires précis, les soirées à thèmes et pleins d’autres infos. Le guide France coquine à l’air de beaucoup aimé. Si vous connaissez donnez moi votre avis.

Avignon un peu plus sage.

Pour lire l’article plus sage complet c’est sur lapasserelle

On mange hyper bien

Je ne vais pas y passer 15 heures mais si vous faites un peu attention il y a vraiment moyen de découvrir des perles. Je vous conseille vivement quelques adresses :

La maison Christian Etienne, accolée au palais des Papes, c’est beau et c’est juste excellent. Un very must have. Le restaurant est maintenant dirigé par l’ancien second de Christian Etienne qui a gardé l’étoile Michelin et vise la deuxième. En gros allez y sans aucun doute.

Casse croûte, bar et snack : Place du Plais à coté du restaurant le Moutardier, vous avez un petit snack très correct. Un excellent Kebab est dispo place des Corps Saints, le Istanbul. C’est super bon et absolument pas gras. D’ailleurs place des Corps Saints moi j’aime bien aller aux Célestins, lieu de rencontre des bois sans soif des beaux arts il y a quelques temps.

Les Halles. Alors il y a de tout mais nous on a craqué sur Le Comptoir de Sevan. C’est un traiteur Arménien et dieu que c’est bon ce qu’il fait. Goûtez des VRAIS feuilles de vignes et un saumon gravelax à tomber par terre.

Le Festival d’Avignon

1er prérequis : ne pas avoir peur de la foule, du monde partout partout. La ville doit facilement tripler de densité d’humains au mètre carré pendant le festival. Second prérequis : avoir de la thune. Et oui, Sieur Vilar a créé un festival de théâtre populaire, décentralisé et pour tous, mais ça c’était avant ! Maintenant le moindre spectacle coûte minimum 15€ et … autant c’est bien, autant c’est une grosse daube !

Ça a grave perdu dans l’ambiance n’importe quoi je trouve. Les parades des troupes restent parfois originales mais grâce à la volonté municipale d’en faire un festival pour les “familles”, vous pouvez dire adieu aux cracheurs de feu, jongleurs et autres fous souvent géniaux. Le public, désolée, est majoritairement assez beauf, en plus les théâtreux ne sont pas les gens les plus ouverts du monde. Y a des exceptions bien sûr.

Shooping in Avignon

Alors pour les petits budgets ou les acheteurs compulsifs, vous avez le triangle des bermudes. Au milieu de la rue de la République vous pouvez vider votre compte en banque entre H&M – Celio et Zara, ils se font face ! Oui c’est affreux.

Pendant que vous batifolez dans les froufrous venu du bangladesh ou de Tunisie, vous envoyez votre conjoint à la Fnac 25 mètres plus haut. Là il trouvera son bonheur entre les BD, les livres et plein de technologie made in RPC.

Bon là on est sur du bas et moyen de gamme mais si vous voulez monter en gamme, prenez la rue Joseph Vernet ou simplement promenez vous dans les rues piétonnes. Il y a des créateurs et des boutiques très sympa dont Christian Lacroix.

Liens et autres renseignements

Pour lire l’article plus sage et beaucoup plus complet c’est sur lapasserelle

Mon profil TripAdvisor pour d’autres avis.

(-1) “Je vous ai à l’oeil Forniquer” : référence à la réplique culte de Robert de Niro dans Mon beau père et moi.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Fermer le menu