De la comédienne de théâtre à la camgirl, il n’y a qu’un pas

Et oui, ce n’est pas où est Charlie aujourd’hui, mais bien qui est-elle ? On m’a souvent posé la question : Charlie, comment tu en es venue à faire camgirl ? C’est quoi le parcours pour faire ce que tu fais ? Alors aujourd’hui, je vous dévoile tout ! Sans pudeur, sans blabla, simplement l’histoire de Charlie, petite nana comme tant d’autres et qui est devenue Charlie camgirl, animatrice radio, testeuse, modèle photo …

[Mise à jour du 10.04.18]

Qui se cache derrière le derrière de Charlie ?

En fait au départ je suis comédienne. Non, pas actrice de film X, mais comédienne tout court. Pire, comédienne de théâtre avec la licence et les années de conservatoire qui vont avec. En gros, à la base je suis une intello un peu snob qui écoutait Bach et voulait jouer que du Tchekhov . Mais voilà, dans la vie, et surtout dans la vie d’un comédien, il y a les phases où youpi, on bosse, on monte des spectacles qui tournent, et c’est trop bien ! Mais il y a aussi, voir surtout, la phase aïe j’ai plus de boulot, je trime, je supplie les metteurs en scène, les directeurs de salle et autres… Tu es là très très proche du rôle de pute ou d’assistée sociale.

Là j’ai tous mes anciens ami.e.s artistes qui grincent des dents… faites gaffe, c’est hyper mauvais pour l’email.

Les espoirs déçus

Je me suis retrouvée un jour dans cette phase là. J’ai enchaîné les castings, les auditions, et je vous assure, c’est un drôle de truc. En fait, le fait d’être pris ou pas pour un rôle dépend de tellement de choses que réussir dans cette branche reste un mystère.

Je croyais, pauvre naïve que j’étais, qu’on donnait le rôle en fonction de la qualité de jeu. Mais en fait, des paramètres aussi inflexibles que la couleur des cheveux, la taille de vos bras, le volume de votre poitrine et la taille de vos narines rentrent en ligne de compte. Perso, moi je voulais bien me couper les cheveux, mettre une perruque ou des lentilles et même des wonderbra pour les miches. Mais non, la prod voulait quelqu’un de blond faisant du 90D avec des longs bras et des cuisses de 35cm de diamètre (les deux réunis) pour jouer La Mouette… Donc toi, brune avec ton 90A, ben même si tu es au top, tu pourras la jouer que devant l’entrée du métro Cours Julien.

Pire, des fois il y a aussi les gens, la ville et même le quartier qui impacte. J’ai encore en mémoire un super casting sur Paris où j’étais parfaite tant qu’ils n’ont pas su que j’habitais Marseille… C’est trop loin, vous êtes pas fiable, c’est compliqué avec les Marseillais… Non mais en fait, j’ai mon frère sur Paris et puis je suis née à côté de Bransles (je rigole pas) dans le 77…

de comedienne à camgirl

Coucher pour réussir ou réussir en “s’en” branlant

En bref, c’est pas simple d’être comédienne, ma brave dame. Au bout d’un an à galérer, à maintenir mon statut tant bien que mal grâce à des figurations et à des animations de noël (oui oui, je sais faire la peluche géante et des sculptures sur ballons !), arriva ce qui devait arriver : des gens qui me proposaient, sans aucun sous entendus ni la moindre ambiguïté, de coucher avec eux pour un job à la con. 

Même pas pour un rôle, juste pour un boulot en rapport avec le monde du spectacle. “Si tu me suces, je te trouve un poste de répétitrice”. Ou encore, “ben on passe la nuit ensemble et demain je te trouve un boulot comme mon assistante de coach d’acteurs, c’est cool non ?”… Non ! En plus celui là, il était vieux, moche et con, et prenait sa retraite un an après.

Bref, au bout d’un an sans coucher et sans sucer mes propositions d’emplois… J’ai perdu mon fameux statut d’intermittente du spectacle, et quand on le perd, et bien on a ….. le RSA !

Et ça fait pas bezef le RSA ! Donc, il fallait que je trouve du taf, et fissa ! Direction l’anpe, rien, normal, la licence de théâtre ouvrant pas un florilège de postes. Classique, je fais le tour des bars et des resto. Mais voilà, j’ai eu la bonne idée de perdre mon statut en Novembre, donc hors saison. Du coup, ben rien non plus… Il reste les boîtes d’intérim et les sites de petites annonces tout ce qu’il y a de plus classique… La première annonce sur laquelle je tombe dit, grosso modo :

Vous êtes à l’aise avec votre corps, vous êtes d’un tempérament coquin…

travaillez de chez vous, fixez vos propres horaires, et gagnez jusqu’à 2500 euro par mois ! Devenez animatrice webcam ! Ouah, sur le papier c’est top ! Car oui, je suis à l’aise avec mon corps, coquine depuis ….. c’est trop long à compter, et si je gère mes horaires, ça veut dire pas de patron sur le dos. Au final, bosser en indépendante, avec un salaire super alléchant, que demander de plus ?

Mis à part que je ne sais pas ce que c’est, moi, animatrice webcam. Du coup je cherche sur gogol et là, je découvre un monde que je ne soupçonnais pas. Rappelez-vous, je suis une intello de gauche à la base, donc déconnectée des réseaux sociaux, de la presse people et des titres putaclic. Curieusement je comprends très vite le principe.

charlie camgirl et comédienne

Et si j’osais changer …

Oulala, ça me bouleverse un peu, c’est un changement de vie radical, c’est une remise en question avec mise en pratique immédiate de beaucoup de préjugés, de beaucoup de tabous, un grand coup de pied dans ma morale judéo-chrétienne !!! Car ne nous leurrons pas, cette bonne vieille morale trouve toujours le chemin pour nous atteindre, l’immoralité n’étant qu’une autre facette de la morale.

Alors, d’un côté ça m’intrigue. Je me dis pourquoi pas ! C’est l’occasion de découvrir un univers que je ne connais pas du tout. Autant le sexe, je gérais un peu quand même, autant le sexe virtuel, je ne savais même pas que ça existait. Mais d’un autre côté, ben je flippe grave ! Parce que c’est pas évident de se dire qu’on va se masturber, se goder, prendre son pied devant un parfait inconnu.

Le moment du questionnement intensif…

oserais-je devenir camgirl ?

Oui, la phase où en vrai tu as déjà décidé mais tu t’obliges à douter. La phase de questionnement intensif et surtout intempestif du genre : Qu’est-ce que ça implique d’être camgirl ? Et si on me demande des trucs que je sais pas faire ? Si on me demande des trucs que j’aime pas ? Et est-ce que je vais voir la personne pour qui je fais le show ? Comment mon copain va le vivre ? Sur quelles personnes je vais tomber? Et, et, et, et ça tourne à 3000 mille à l’heure dans ma tête !

L’heure du bilan et du choix

Vite Charlie, bois un café, fume une clope, et pose toi 5 minutes pour réfléchir.

Bilan Comédienne : ben depuis plus d’un an, on peut pas dire que je le sois.

La figuration c’est sympa, ça fait des cachets, mais c’est quand même le niveau zéro du métier.  N’en déplaise aux passionnés de figuration, même si les figurants sont essentiels, on n’est ni plus ni moins que du décor mobile, une sorte de plante verte mais qui marche !

Pour moi le jeu, le métier de comédien, c’est quand même autre chose ! Mon p’tit côté snob qui repointe le bout de son nez… Non sérieusement, pour moi jouer la comédie c’est ressentir et faire ressentir une émotion. C’est incarner un personnage, faire vivre une histoire. Comment dire qu’en figu c’est assez limité…

Et puis, j’ai découvert amèrement que le fameux adage « faut coucher pour réussir » n’était pas une légende urbaine. Je ne sais pas si ça permet de réussir, mais disons que ça ouvre des portes… Et moi au départ, j’ai pas signé pour pute, j’ai signé pour comédienne.

Zob in job…

Du coup, animatrice webcam, au final, c’est faire pute virtuelle mais au moins je l’ai choisi. 

En plus je sais que je vends mon cul pour quelque chose, pas pour une hypothétique possibilité de peut-être avoir la chance de ….. de s’être fait baisée, dans tous les sens du terme !

Et puis, ça je l’ai découvert en exerçant le noble métier de camgirl, être webcameuse c’est pas juste s’enfoncer des godes et faire semblant de jouir. C’est surtout être capable d’incarner un fantasme et secundo de faire passer la sensation du plaisir ! En fait, c’est être comédienne dans le sens le plus noble et sur un registre spécifique, celui de prendre et transmettre la sensation de plaisir. (1)

En fait, j’ai retrouvé le vrai métier de comédienne grâce au livecam

Time to play MY game !

Donc maintenant que je suis quasiment sûre de mon choix, je me rappelle quand même que je vis avec quelqu’un … Faudrait peut-être que je lui en touche un mot, au cas où, quoi ! Sur la pointe des pieds je commence à lui parler des animatrices webcam, tout ça tout ça, quoi…

Comme il aime autant le cul que moi et qu’il n’est pas vraiment du genre à flipper sur une nouvelle expérience, j’ai le secret espoir d’une validation. Mais en même temps, comme je suis pas hyper à l’aise avec cette décision, j’ai aussi le secret espoir d’un refus catégorique. Oui, je sais, on est un peu schyzo.

” Si tu en as envie, fais le, on verra bien comment on gère “

La réponse est brève, sans appel : tu es libre, ma p’tite poulette, démerde donc toi… Pour ceux qui veulent savoir comment lui il a géré ça, il vous le raconte ici

Donc mon mec est ok sur le principe, ça c’est fait. Maintenant, y a plus qu’à. Mélange d’appréhension et d’envie.Mal de tête et duel à Ok Corral. Une petite voix dans ma tête qui me dit, ” vas y, fais le, lance toi ! ” Une autre qui susurre, ” non, c’est mal, on mélange pas le cul et l’argent, tu vas quand même pas devenir une grosse pute.”

Au poker, quand on hésite à rentrer dans un coup, soit on fold, soit on fait all in. Et bien j’ai fait all in !

Non, rien de rien, non, je ne regrette rien !

J’ai tellement appris sur moi, sur la sexualité, sur mon couple, sur la vie en général, comment pourrais-je regretter quoi que ce soit. Ce métier m’a tellement fait évoluer (je vous ferais prochainement un article là dessus justement ), que je me remercie d’avoir eu le courage de le faire.

Alors oui, je ne parle plus à mon père. Enfin il ne me parle plus. On s’aime toujours mais c’est trop dur pour lui de passer ses barrières mentales. On s’envoie des textos plein d’amour. Finalement, c’est presque plus qu’avant où nous nous parlions pour ne rien dire. Je n’ai perdu aucun amis ni amies, même si j’ai eu un ou deux recadrages à faire, rien qui ne serait pas arrivé dans la vie “normale”. Au contraire même, ce métier m’a permis de rencontrer des gens hallucinants dont certains et certaines sont devenu.e.s des vrai.e.s amis de coeur

Tout relier pour exister en entier

Cerise sur le gâteau, dès le début, j’ai accepté le conseil de Renaud et j’ai osé mêler mes différentes facettes et passions ensemble, à travers un blog. Vous pouvez remercier Renaud pour son insistance et sa ténacité à ce sujet. Dites vous bien que sans lui, y aurait pas tout ça.

Aujourd’hui, avec notamment les lectures érotiques, je combine mon amour des textes à l’érotisme, car lire un texte, c’est l’incarner, je retrouve donc le théâtre. J’essaye de faire passer mon amour de la nature et une certaine conscience écologique dans mes tests sextoys et même dans mes livecams ! Essayez pour voir de me faire faire un livecam concombre en Janvier … vous allez être reçu ! Mon plaisir de la cuisine, je le vis dans des live #PornFood où je vous montre comment réussir une recette tout en vous excitant… des grands moments !

Et puis il y a la Spiritualité au sens le plus large. 20 ans de cheminement intérieur avec un chéri punk chaman psychopathe, ça vous transforme une petite snobinarde, je vous le dis. Et la spiritualité, elle est partout ! Peut-être encore plus dans le cul qu’ailleurs.

5 ans plus tard, toujours heureuse ?

Alors au bout de 5 ans et demi en tant que camgirl pro et blogueuse sexe, le bilan n’est que positif. Pour tout vous dire, on a tellement de travail et de propositions que je suis obligée de refuser plein de projets et que je suis à la bourre sur à peu près tous. Même si des fois je peux râler et faire ma feignante, j’avoue être fière du boulot qu’on a fait, à deux. Fière de ce blog, fière de mes changements intérieurs et surtout super heureuse d’avoir osé suivre mes pieds sans trop savoir, je ne sais toujours pas, vers où ils me mènent. Le fait est que 5 ans plus tard, je suis bien plus libre et épanouie qu’il y a 6 ans dans le monde “normal”.

Si vous voulez en savoir encore plus, des vrais journalistes m’ont posé plein des questions, vous trouverez vos réponses, j’en suis sûre.

Des gros gros bisous et plein de courage et de ténacité pour, vous aussi, rencontrer celle ou celui que vous devez devenir.

Charlie

camgirl francaise libre
Libre Heureuse … Charlie bien plus qu’une camgirl

Liens & autres


(1) Pour moi il y a le comédien / camgirl technique. C’est bien fait, c’est siliconé (ou pas), le show est là mais … on s’ennuie vite. On voit la pièce, le livecam une fois et puis basta. C’est facile à voir mais bon…

Et puis y a le comédien / camgirl, c’est vraiment quasiment pareil, qui s’investit. Parfois y a des ratés, ça ne plait pas à tout le monde, ça vous remue longtemps, on sent l’investissement, le plaisir, la sueur, c’est du spectacle vivant quoi. Alors oui, ça passera pas facilement sur TF1, c’est pas le format tout public prédigéré mais c’est vivant et ça rend vivant celui qui le pratique et celui qui le reçoit.

avatar
6 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
orlane75Thstani1Charlie FYolCharlie Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des
Anonyme
Invité
Anonyme

On en apprends de plus sur notre Charlie adorée
Intéressant, excitant et rigoloo
Bises à toi ma belle
Thib Flor

Charlie Folies
Invité

héhé je me dévoile de plus en plus 🙂 des bisouxxx à vous 2 !

Epicurien
Invité
Epicurien

Coucou, j’ai beaucoup aimé ton article, très sincère et très touchant. Je te souhaite bon courage et merci de nous procurer autant de plaisir ! Epicurien

Charlie Folies
Invité

Merci beaucoup Epicurien ! Et merci à toi d’être là pour partager des moments de plaisir ! Des gros bisouxxx !

Polo Aude
Invité
Polo Aude

Franchement Charlie tu es super et bravo pour ton parcours, super article, sublime devant ta cam et durant tes lectures érotiques, que dire de plus a part que j’adore !
C’est toujours un plaisir de te voir, t’écouter, te lire..
Bonne continuation et a très vite !!!

Charlie
Invité

😀

Charlie Folies
Invité

Merci Polo ! A tres vite oui, j’y compte bien 🙂 Et merci de tes encouragements, ca fait toujours du bien, car c’est ça que j’ai envie d’amener, un espace de plaisir et de liberté ! Alors je suis ravie de voir que tu m’accompagnes dnas mes différentes activités, et je continue, avec encore plis de joie à le faire et à le partager ! Des bisouxxx !

pkirlian
Membre
pkirlian

En fin de compte, même si l’interdit et jouer avec les tabous et la notion d’immoralité peut être très excitant…il y a mille façons d’être une femme qui travaille avec ses charmes et de vivre sa sexualité et l’important est dans la qualité et la sincérité de ce qu’on offre . .Même une prostituée ne vends pas plus ses fesses qu’une dactylo ou un manoeuvre ne vends ses mains, un chirurgien ses doigts ou un speaker sa langue ! Chacun et c’est la notre type de société qui veut ça, vends une forme de service, d’aptitude relationelle, une façon d’être, une image de soi, des talents…et du temps ! Il me semble que c’est l’exploitation d’un être qui est de loin la… Read more »

Charlie F
Invité

Merci, je suis juste super ultra d’accord avec toi, ce n’est pas ce qu’on fait c’est comment on le fait, c’est le fond, pas la forme. Merci, je ne saurais dire mieux ! “Ce qui est à déplorer , c’est la marchandisation forcenée (et le formatage) du monde, des êtres (dés le plus jeune âge) et de la Nature…c’est quand on exerce un métier sans joie et sans épanouissement personnel , quel qu’il soit… ” Voila tout est là ! Mettre de la joie dans tout ce que l’on fait, pour rendre nos actes et nos vies magiques, voilà un joli chemin 🙂

Thstani1
Invité
Thstani1

Jolie confession merci bcp pour ces mots, pour cette mise à nue intérieure.
Au travers de cet article on apprend bcp sur vous mais aussi sur nous en général. Jusqu’au est on prêt (peut-on), aller pour gagner sa vie, survivre dans ce monde… Cela m’a donné envie d’écouter vos lectures érotiques… Je m’apprête donc à rattraper mon retard… Merci à vous et encore
Bon anniv !!!

orlane75
Invité
orlane75

coucou charlie je sis moi aussi cam girl depuis 2 ans maintenant j’ai aimer ton article sa ma fait pensée a mes début et maintenant je compte bien m’amuser encore plus orlane75 bisous et merci

Fermer le menu