tantrisme

Tantrisme, entretien avec Nathalie Giraud #LIC

Publié le Publié dans #LIC les interviews

Tantrisme, discussion vidéo avec Nathalie Giraud #LIC

Une nouvelle discussion entre filles ça vous dit ? Aujourd’hui on va parler Tantrisme avec la pétillante et géniale Nathalie Giraud du site Piment Rose. On va continuer sur le mode discussion vidéo « entre copines », c’est plus simple et plus ludique et puis comme ça vous pouvez faire autre chose et vous laisser bercer par nos propos et nos éclats de rire.

Mais avant d’en savoir un peu plus sur ce mystérieux Tantrisme, quelques mots pour présenter Nathalie et son parcours.

Nathalie Giraud Desforges l’éclaireuse :

French camgirl Charlie FÉclaireuse … un mot aux sens multiples et qui, comme Nathalie, ouvre plusieurs directions. Éclaireuse car la « demois-ailes » est une pionnière en France.  Ce fut, je crois, la première sexothérapeute à poser les choses clairement sur la table, à mettre en place des réunions rassemblant femmes & hommes pour parler de leur sexualité, permettant d’ouvrir le débat et laisser un espace aux 2 voix pour se rencontrer et dialoguer « paisiblement ».

Eclaireuse toujours dans le même sens, celui d’ouvrir un chemin, de défricher, elle est une des premières à faire se rencontrer le monde du sexe business et le monde du sexe médical. L’utilisation, le conseil, la « prescription » et la vente de sextoy c’est grâce à elle. Certains crieront au scandale, à l’immoralité… Et oui, associer business et Santé (car il s’agit bien de santé) en France c’est encore assez mal vu mais ce n’est qu’hypocrisie. Les sextoys comme tous les outils sont neutres, ils peuvent être une aide géniale ou une mortification mais c’est vous et seulement vous qui les orienterez dans un sens ou dans l’autre.

Eclaireuse enfin par les mises en lumière qu’elle fait lors de ses rendez vous en privé, en groupe, lors des stages, des ateliers sur le tantrisme, par son blog qui fourmille d’articles autour des sexualités (et où à la différence du mien vous ne verrez pas de fesses, enfin pas trop). Un travail de fourmi patiente et passionnée pour nous éclairer sur la pluralité et notre propre pluralité à travers le prisme du corps et de la sexualité.

Oui mais c’est quoi le Tantrisme ?

Hahahaha vous êtes impatient(e)s, ça tombe bien la discussion est riche, précise, sans pour autant être sérieuse, vous me connaissez. Il y a des nuances à bien entendre et à encore mieux comprendre. Alors le Tantrisme vu par Nathalie Giraud Desforges et expliqué à la petite Charlie ça donne 3 videos où on va parler tantrisme, c’est le minimum, et donc aussi de sexe, de Relation à l’autre, à soi, à Soi(e) aussi, aux autres, on va parler bon miam aussi car le tantrisme ne peut se limiter à la sphère sexuelle … Vous êtes prêt ? Jump !

#LIC autour du Tantrisme

Partie 1 – 29 minutes

En quelques mots :

Comment le Tantrisme est apparu dans la vie de Nathalie, faire plaisir à l’autre pour s’oublier, Tantra et lâcher prise, Tantrisme et rapport au corps, à la matière, à la Vie …

#LIC autour du Tantrisme

Partie 2 – 29 minutes


En quelques mots :
ils arrivent, les quelques mots

#LIC autour du Tantrisme

Partie 3 – 22 minutes

Comment résumer le Tantrisme …

stage tantrismeEn quelques mots c’est une tradition codifiée vers le V ème siècle en Inde, c’est une branche, une codification (étymologie de tantra : règle en sanskrit) de différentes pratiques visant à « tendre la toile », la chaîne … Sans rentrer dans les détails la toile, la chaîne est à la fois le plancher pelvien, lieu d’ancrage de l’énergie de base, rouge, de la Shakti, la Kundalini, la Psore primaire, l’Animus/Anima …  vous donnez le nom que vous voulez, et la montée de cette énergie à travers TOUTES les facettes du corps.

Comme le dit Nathalie, la plupart d’entre nous font ou ont fait du Tantrisme sans le savoir. C’est d’ailleurs un point que j’aime beaucoup dans sa manière d’approcher les Tantras, c’est que la partie -isme, avec laquelle j’ai souvent beaucoup de mal, s’efface ou du moins reprend sa juste place à savoir :

Le Tantrisme : un outil, un manuel pour « nous aider à » et non une règle dogmatique à respecter « sous peine de « 

Pour finir je vais citer la petite présentation de Nathalie :

Le Tantra est une voie où la sexualité, joyeuse, libre et co-naissante peut prendre sa juste place
L’approche tantrique est un état où le corps devient conscience, où les ressentis s’expriment.
Cette philosophie orientale nous encourage à explorer :
> Le chemin vers l’Amour et le divin, un tissage de liens ritualisés qui unit la sexualité et le sacré.
> L’énergie sexuelle, celle qui trouve sa force et sa voie dans deux polarités complémentaires, le Yin et le Yang, les dimensions masculines et féminines de l’Etre.
> Comment lever le voile sur nos peurs archaïques du corps, de la sexualité et de la rencontre à soi et à l’autre.

Quelques mots en plus de Renaud :

Deux grandes écoles de Tantra

Sans rentrer dans les détails mais juste pour résumer et aller un peu au delà de la vidéo très intéressante, une petite tentative de classification des deux courants majeurs du tantrisme :

La Voie Blanche : c’est la voie solitaire, le tantra de soi à soi, proche de ce que la tradition des mystiques égyptiens nommait la voie d’Horus. Où nous nous mettons par la respiration, par une série de rituels et de pratiques en connexion, en harmonisation profonde avec soi. Nathalie me corrigera mais je la raccorderais à la Voie de Shiva

La Voie Rouge : qu’utilise et pratique Nathalie, elle est proche de la voie d’Isis des mystiques égyptiens, elle a le même but que la voie Blanche mais passe par l’autre côté d’une certaine manière, à savoir l’acceptation, l’écoute et l’harmonisation avec le monde pour se découvrir soi. Ici encore « Mam’z’ailes » tu me corriges si besoin mais je dirais que c’est la Voie de Parvati.

Une troisième Voie : fidèle à ma logique de « jamais deux sans trois » et à titre personnel, j’essaye d’emprunter un mélange, ou même la pratique en simultané de ces deux voies. L’ensemble donne quelque chose d’assez mouvant mais pas dénué d’intérêt, enfin je trouve. Ça permet aussi d’éviter certains « pièges » propres aux extrêmes même si ceux ci ont pour but de se rejoindre dans le centre. Je ne sais pas si des « codes » ont été formulés pour cette voie, une voie médiane conciliant le haut et le bas directement, peut-être en lien avec Anahâta, peut-être la Voie de Ganesh ??? en tout cas c’est le chemin que j’emprunte depuis quelques années et qui semble fonctionner … affaire à suivre 🙂

piment roseMerci encore à Nathalie Giraud Desforges de m’avoir accordé son temps et son attention. Vous trouverez bien plus d’informations et des supers articles sur son site pimentrose.biz ou sur la partie perso et conseils nathalie.pimentrose.net.
Vous retrouverez aussi PimentRose sur Facebook et Twitter

tantrisme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.