striptease annee 30

Striptease virtuel : les années folles

Publié le Publié dans Free Pics

Virtual Striptease : Les années folles

Bonjour les chouchous, pour ce nouveau virtual striptease, Charlie se plonge dans l’ambiance des années folles , les années 20. 

Au lendemain de la guerre de 14 et ses massacres, tout était permis : Cheveux à la garçonne, robe transparente, grands gants et talons hauts, tout ça au son du charleston … L’époque bénie du striptease, de l’opium et de toutes les folies.

Le principe de ce virtual striptease est toujours le même :

One comment = One pic
1 commentaire = 1 photo

Au plus vous participez au plus vous en verrez alors n’hésitez pas à partager 🙂 

Un virtual striptease sur le thème des années folles inspiré par l’armistice de 1918 (11/11/18).

Rendez-vous compte de la période qu’était les années folles. L’Europe et le monde par la voie des colonies sortait à peine du gigantesque chaos de la « grande guerre », des milliers de survivants s’embrassant, heureux de sortir de l’enfer des tranchées, l’apparition du Léninisme en Russie, les automobiles, le téléphone, la pénicilline, les premiers aéroplanes, les premières destructions de masse aussi et tellement d’autres choses qui voient le jour dans les clubs où le striptease, le charleston et le Jazz enivrent le coeur des artistes du monde entier.

Laisser un commentaire / Put a comment

 Striptease virtuel les années folles, la galerie :

 

Au programme de ce virtual striptease années folles :

Voilà déjà 3 photos … il vous en reste 14 à découvrir pour finir ce virtual striptease, chaque photo vous rapproche un peu plus du dénouement, chaque pause est un peu plus suggestive, un peu plus chaude, comme pour un vrai striptease. Ce sont vos commentaires qui me dévoilent, pas après pas, clic after clic

One comment = One pic / 1 commentaire = 1 photo

Revenons sur le thème de ce striptease, les années 20.

C’était après la belle époque (fin du XIX, début XX éme siècle), la « der des der » comme on croyait, avait laissé l’Europe et l’Afrique à feu et à sang, la Russie des Tsars n’était plus, un ogre tout aussi vorace que ces anciens tyrans avait pris la place à Moscou, l’Amérique était en pleine prohibition entre ultra modernisme des villes et les derniers cowboys des campagnes.

Au lendemain de l’armistice de la première grande boucherie mondiale un souffle nouveau inondait l’Europe et surtout la France. Un souffle de Liberté, d’entraide, un moment où les cerveaux et les coeurs croyaient que l’effort qui avait permis de mettre fin à la guerre (la société des Nations) pouvait changer le monde entier.

striptease virtuel

La revue Nègre et le striptease mettaient Paris en émoi, toute l’Europe se réunissait dans les boîtes et les club privés pour voir le striptease des belles, les jupons s’envolaient sous les yeux admiratifs des surréalistes comme Ernst, Picabia, Picasso ou Cocteau. Hemingway et Henri Miller reprennent leur souffle, trouvant avec les belles parisiennes qui ont fait voler leur culottes dans des « danses sauvages » plus osées que nos striptease actuels un peu de réconfort avant les drames à venir et la grande récession de 1929.

Un peu plus bas, cachés dans les tréfonds des villes, les clubs de striptease moins glamour, les fumeries d’Opium, le charleston et le jazz, la musique du diable, donnent au plus grand nombre envie de vivre les plaisirs de la vie, loin des sermons dominicaux et du paternalisme patronal.

Les femmes qui ont remplacé les hommes dans les usines pendant la guerre commencent à vouloir exister pleinement, à voter même ! L’homosexualité est brandie comme un étendard dans les milieux artistiques et s’associe aux mouvements féministes osant s’émanciper de la morale en montrant leur corps et leur coeur unis pour revendiquer les mêmes droits que le mâle. La mode change et suit cette union libertaire, la mode « à la garçonne » voit le jour. Mademoiselle Channel crée le N°5 et la fameuse petite robe noire. Le monde et les esprits s’ouvrent… Enfin !

100 Ans plus tard qu’avons-nous fait de ce fabuleux héritage ? c’est la question que nous devrions nous poser, non ?

Voilà, le striptease virtuel années folles est fini, pour le texte du moins

Vous avez 14 photos à découvrir pour ce striptease, j’espère que vous comme moi saurons retrouver dans ce striptease un peu de cette folie, un peu de la danse sauvage qui animait jusqu’à la transe Joséphine Baker.

Maintenant c’est à nous de jouer 🙂

Enjoy 🙂

 Virtual striptease : The rule / Les règles :

One comment = One pic
1 commentaire = 1 photo

19 réflexions au sujet de « Striptease virtuel : les années folles »

  1. Lol la nuit fut folle 🙂 plein plein plein de commentaire … sur les photos 🙂 et comme je suis un peu garce … je ne les compte pas 😀 donc un commentaire sur le post = 1 photo de plus niark niark niark oui je sais je suis vile 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.